#Foot – Coupe de France / S.Paulet (Le Séquestre) « Ce n’est pas une défaite méritée »

Beaucoup de frustration du côté du Séquestre La Mygale quelques jours après l’élimination en Coupe de France par l’US Albi sur le score de 1-4. Les hommes de Sébastien Paulet ont pourtant livrer une prestation de qualité, mais ça n’a pas suffit. Un match haut en enseignement à quelques jours de la reprise en championnat.

Ce week-end vous avez été défaits assez lourdement 1-4 contre l’US Albi en Coupe de France. Pour vous le score et le résultat sont-ils logiques ?

Franchement vu le match, non ce n’est pas une défaite méritée. On fait le jeu la première demi-heure et nous avons pas mal d’occasions. Nous avons deux ou trois face à face avec le ballon qui traîne devant le but et on ne le met pas au fond. Eux à l’inverse, ils ont deux occasions et les deux finissent dans le but. Le réalisme a payé sur ce match. Après des faits de jeu ont fait basculer le match. J’ai eu deux blessés dans les 30-35 minutes. Ça a un peu déséquilibré l’équipe. Après, nous avons subi un peu. Nous n’avons pas su poser notre jeu comme nous l’aurions fait avec l’équipe type. Nous avons un peu flanché à ce niveau-là. Après, si on met les occasions, le match tourne complet.

Ça fait un peu penser au premier tour de Coupe de France pour l’US Albi. Claude N’duwayo expliquait déjà que contre Graulhet Benfica, son équipe était un peu dans le dur au début du match où les Graulhetois auraient pu plier le match rapidement… (retrouvez l’interview ici)

C’est ce qui aurait pu se passer cette fois-là. Nous avons les occasions mais nous ne les mettons pas. Après il y a du Jonathan Lacourt qui a une main à la place du pied. Il met deux galettes. Nous on est alignés, ça passe dans le dos. C’est jeune c’est rapide, ça va au but et ça marque. C’est super bien joué.

Evidemment vous avez la frustration de la défaite, mais cette rencontre ne pourrait-elle pas être bénéfique pour la suite de la saison ?

Complètement. Avec les joueurs, nous nous étions dit que c’était une équipe au-dessus de nous. L’US Albi c’est mon club de coeur, j’y ai joué toute ma carrière. On savait que ça serait compliqué, que c’est en place tactiquement. Mais franchement, nous n’avons pas à rougir car nous avons fait le jeu pendant pas mal de temps. Après comme je dis souvent, ce qui a payé c’est qu’à notre niveau il y a beaucoup de joueurs de qualité, mais qui ne sont pas passés par des écoles de foot. Il y a des problèmes de placement tactique ou technique. C’est là où on pêche. Il faut le travailler et régler tout ça.

https://www.debardautomobiles.com/

N’y-a-t-il pas aussi la fierté d’avoir réussi à mener la dragée haute à un adversaire emblématique comme l’US Albi ?

C’est ce que je disais à mes joueurs. Nous n’avons pas à rougir. Certes on perd sur un 4-1. Mais nous avons réussi à faire du jeu, à les mettre en difficulté rapidement donc nous n’avons vraiment pas à rougir. La prestation de mes joueurs est satisfaisante. Si nous n’avons pas les deux blessés, le match bascule peut-être dans l’autre sens. On ne sait pas comment ça se serait passé. Mais ça aurait pu changer la physionomie du match.

Malgré tout vos joueurs n’avaient-ils pas un peu la gueule de bois après la rencontre et tous les efforts fournis ?

Je vous avoue que nous attendions beaucoup de ce match. C’était un peu spécial car un club avec une histoire comme l’US Albi, moi entraîneur du Séquestre avec une carrière à l’US Albi. Nous étions un peu tous déçus. Mais nous avons tiré le positif de tout ça et ça va nous faire avancer en championnat. Nous avons un objectif à atteindre en championnat et nous allons nous tourner vers cet objectif.

Le championnat reprend ce samedi avec le déplacement à Cordes, également éliminé en Coupe de France ce week-end. Qu’attendez-vous de cette première journée ?

J’attends une réaction de mes joueurs. Nous allons à Cordes pour gagner. Nous allons travailler cette semaine devant le but pour gommer cette imperfection. Déjà à Mirandol nous gagnons 4-0 mais en mettant pas mal d’occasions à côté. Si nous arrivons à mettre les buts plus rapidement, je pense que les matchs vont être beaucoup plus facile pour nous. Ça sera les victoires au bout je pense.

Au final actuellement, vous avez le collectif, l’engagement, mais il vous manque le réalisme …

Voilà. Je viens de refaire signer un joueur qui voulait partir à Albi Marssac. Au final il revient chez nous. C’est un attaquant et je pense que ça va gommer ce petit problème avec un attaquant de qualité supplémentaire.

Vous parliez d’ambitions. Lesquelles-sont-elles dans ce championnat de Départementale 1 ?

La montée comme l’année dernière. Nous étions bien parti l’année dernière avec quatre victoires en quatre match et une douzaine de buts marqués. C’est l’objectif premier de faire monter le club à l’étage supérieur.

https://www.roux-carrosserie.fr/

Quand vous évoquez la montée, le championnat de D1 Tarnaise est plutôt relevé avec pas mal d’équipes qui affichent des ambitions et d’autres outsiders qui répondent aussi présents. A la fin il n’y a qu’une place, comment faire pencher la balance au printemps ?

C’est l’esprit d’équipe qui va payer. Derrière, il y a la qualité, il y a le travail. Pour moi, c’est l’esprit d’équipe qui va donner cette montée à une des équipes du championnat : la solidarité et l’esprit d’équipe. J’ai eu la chance de jouer en CFA à l’US Albi avec une équipe et nous avons souvent gagné des matchs contre des équipes meilleures que nous car il y avait cet esprit d’équipe. Je pense que l’esprit d’équipe est un peu le douzième joueur de l’équipe. Si tu compenses l’erreur du copain, que tu l’encourages, ça permet de plus avancer et de vouloir jouer ensemble. Nous aurons des résultats derrière.

Vous aurez également une autre compétition à mettre en balance avec le championnat : la Coupe du Tarn. Est-ce qu’elle représente un objectif important maintenant qu’il n’y a plus la Coupe de France ?

Je vous avoue que maintenant nous allons jouer match par match et nous jouerons tous les matchs à fond. La Coupe du Tarn n’est pas un objectif. Mais si nous pouvons aller le plus loin possible, ça permet de jouer le week-end et de ne pas rester à la maison. Ce n’est pas un objectif d’aller au bout, mais si nous pouvons aller le plus loin possible ça serait bien. Après la priorité reste le championnat. Ça va être très dur, il y a de belles équipes dans le championnat. Quand on voit Réalmont, leur coach c’est Patrice Insa un copain à moi. Nous avons joué ensemble pendant longtemps. Je connais son tempérament, je sais qu’il va insister sur tout ça donc je pense que ça va être très dur.

D’autant que ces dernières années il s’est greffé l’étiquette d’un coach de montées (rires)

Exactement. Il a fait du bon travail avec Graulhet. Je connais le personnage donc je sais ce qu’il peut apporter à son équipe et au club.

Propos recueillis par N.Portillo

Un commentaire sur “#Foot – Coupe de France / S.Paulet (Le Séquestre) « Ce n’est pas une défaite méritée »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s