#Foot – N3 / S.Saurat (Alès) « La deuxième mi-temps a été à notre avantage »

Très belle victoire à domicile pour l’OAC ce week-end qui a su dominer largement Balma 4 buts à 0 (retrouvez les résultats du week-end ici). Une large victoire qui permet aux Alésiens de confirmer un quatrième succès de rang et ainsi de prendre la tête du classement dans cette poule H de National 3. Une bonne opération que mesure le coach local, Stéphane Saurat, qui sait la route sera encore longue s’ils veulent remplir leurs objectifs.

La joie était de mise dans le vestiaire de l’OAC samedi soir / Crédit OAC

Vous l’emportez largement contre Balma sur le score de 4-0. On peut dire que vous ne leur avez laissé aucune chance de rivaliser samedi soir au Stade Pibarot. Qu’est-ce qui vous a permis d’afficher une telle supériorité au score ?

La première mi-temps est plutôt équilibrée face à une bonne équipe de Balma toujours difficile à manoeuvrer et à jouer. Par contre la deuxième mi-temps a plutôt été à notre avantage. A partir du deuxième but, on avait un peu plus d’espace pour jouer et on a ainsi pu avoir un score un peu plus large. On va dire que ça a été du à une bonne deuxième mi-temps de notre part.

Cette bonne performance vient confirmer un bon début de saison en championnat et vous permet d’être leader. C’est tout bénéf’ pour vous avant d’attaquer le cinquième tour de Coupe de France ?

Je ne sais pas si ça veut dire grand chose après seulement cinq matchs en championnat. Je pense qu’il faut être prudent. Pour l’instant, nous n’avons pas encore l’oeil au classement. On regarde surtout le contenu de nos matchs. Le fait d’enchaîner des victoires, c’est toujours bien pour la confiance. Ça permet de travailler toute la semaine dans une bonne ambiance. C’est surtout à ce niveau-là. Le classement après cinq journées, c’est plutôt anecdotique.

Même si le classement est anecdotique aussi tôt dans la saison, il permet de révéler quelques forces en présence. La semaine dernière, le coach de Blagnac affichait Alès comme les favoris dans cette poule de National 3 (retrouvez l’interview d’Alain Bénédet ici). Est-ce un sentiment que vous partagez ?

Je ne sais pas sur quoi il se base pour dire ça. Ce n’est pas une équipe qu’on a déjà rencontré. Nous, on connaît nos ambitions, mais on sait pertinemment que nous ne sommes pas les seuls à avoir cette ambition. Je crois d’ailleurs que Blagnac a cette ambition de jouer les premiers rôles et d’accéder en National 2. On sait que ça sera un adversaire coriace pour nous. On sait qu’on n’est pas tout seul dans ce championnat. Chaque match est disputé et difficile à gagner. On connaît trop la réalité de ce niveau de National 3 et de notre poule pour être trop sûrs de nos forces et sous-estimer les équipes adverses. Aujourd’hui, on se concentre d’abord sur nous et on essaye de préparer chaque match qui se présente avec le même sérieux.

Avant de reprendre le championnat, vous devrez affronter Cugnaux lors du cinquième tour de Coupe de France. Cette année la compétition n’a clairement pas fait de cadeaux aux équipes de National 3 beaucoup étant vite sorties. Ça a tout d’un match piège pour vous non ?

Je ne sais pas si c’est un match piège car je connais assez peu cette équipe de Cugnaux. Je suis en train d’essayer d’obtenir des renseignements. Par contre, ça arrive à une période où on a beaucoup de blessés avec un effectif qui s’est largement diminué. Aujourd’hui, la difficulté pour nous, c’est d’enchaîner ces deux compétitions avec plusieurs joueurs blessés pour le moment. Ma crainte aujourd’hui, c’est de pouvoir appréhender ce match avec un effectif diminué.

D’autant qu’une fois le match de Coupe passé, les blessures peuvent vous faire perdre du terrain sur vos concurrents en championnats par la suite…

Tout à fait. L’objectif prioritaire est de toute manière le championnat. Mais nous sommes très attachés à cette Coupe de France et au parcours qu’elle peut nous réserver. Quand on est compétiteur, on veut gagner chaque match donc il n’y a pas vraiment de choix à faire. Disons qu’on essaye de l’appréhender du mieux possible en fonction des forces en présence par rapport, comme je disais, au nombre de blessés que nous avons actuellement.

Quels seront les objectifs d’Alès pour finir ce mois d’octobre au mieux ?

D’essayer de rester sur cette même dynamique. Que ce soit en championnat ou en Coupe de France, d’essayer d’entretenir cette dynamique de victoire. C’est toujours plus facile et plus agréable de travailler la semaine quand on gagne les week-ends. C’est très important par rapport à l’ambiance du groupe, par rapport à la confiance qu’on emmagasine de rester sur cette dynamique de victoire. On va essayer de la prolonger.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s