#Foot – Coupe de France / JB Auriol (Cambounet) « On va jouer le meilleur club du Tarn »

Véritable choc pour Jean-Baptiste Auriol ce soir pour le deuxième tour de Coupe de France. Les troupes de coach Auriol devront faire preuve d’une combativité sans faille s’ils veulent venir à bout d’Albi Marssac.

C’est un match assez symbolique qui vous attend pour ce deuxième tour car depuis quelques années tant Cambounet qu’Albi Marssac sont définies comme des équipes de Coupe, qui plus est un match de gala pour vous !

C’est ça, c’est un gros match. Au premier tour, nous avions déjà un gros tirage avec Mazamet et là, on va dire que c’est le pompon. On joue le meilleur club du Tarn et de loin. Albi Marssac est effectivement une équipe de Coupe de France. Ils prennent l’habitude d’arriver au septième ou huitième tour ! Après, le point positif à tirer c’est que nous n’avons jamais perdu contre eux. En cinq ans on n’a jamais perdu, bon c’était l’équipe deux, là c’est une autre marche à monter. Que ça soit en finale de Coupe du Tarn il y a trois ans, les confrontations en championnat de D1 ou en Coupe Occitanie il y a deux ans où nous faisons un parcours jusqu’en quart, nous avons à chaque fois gagné. Après en Coupe Occitanie, ils avaient envoyé l’équipe deux comme c’est l’année de leur parcours en Coupe de France. On n’a plus perdu contre eux depuis un petit moment donc on sait jamais.

Vous êtes un peu leur bête noire !

Ouais (rires). Après je ne pars pas défaitiste mais il y a quand même un fossé.

Vous êtes donc dans la peau d’outsider pour ce match. Quels atouts vous allez tenter de mettre de votre côté pour pour pouvoir pourquoi pas créer l’exploit ?

Ce qui équilibre un peu les niveaux, c’est que nous les recevons. On joue chez nous et nous sommes habitués à notre terrain eux peut-être pas. On ne va pas dire qu’il est mauvais, bien au contraire. Cette année il est encore bien vert. Mais ça n’est pas non plus un billard comme les plus beaux terrains du Tarn tels Rigaud ou Maizicourt. On ne va pas se présenter pour partir perdants bien au contraire. Mais bon on sait que l’on reste les outsiders. Ce sont des matchs qui vont nous servir. Mazamet nous a déjà servi. Là, Albi Marssac nous servira d’autant plus pour la reprise du championnat. D’autant que la notre sera retardée comme nous sommes exempts la première journée de championnat. Dans la continuité de la préparation et pouvoir continuer à grimper, on est dans une bonne progression.

Justement, ne pas jouer la semaine prochaine en championnat, est-ce que ça ne pourrait pas programmer ce match de Coupe au mauvais moment ?

Non franchement à le jouer autant le prendre maintenant. Oui en début d’année nous ne serons peut-être pas totalement prêts physiquement. Je ne suis pourtant pas mécontent de les prendre maintenant. Ça nous fait bosser. Ce sont des matchs qui vont servir quoi qu’il arrive. Je ne dirais pas qu’il vaut mieux les prendre en début de saison. Mais les prendre maintenant, va quand même nous aider à passer des caps physiquement, voir le travail que nous avons à faire techniquement. Nous allons certainement voir nos lacunes encore plus que d’habitude. Pour aller chercher la victoire certes les prendre maintenant c’est plus compliqué. Après, jouer ce genre de match, ça sert toujours.

Eux à l’inverse ils vont jouer leur premier match officiel, et auront peut-être encore quelques points techniques à mettre en place…

C’est possible. Il faut y passer et si on ne les joue pas maintenant, nous n’aurions peut-être jamais eu l’occasion de les rencontrer puisqu’il n’y a pas de Coupe Occitanie. C’est un match de gala, on les prend eux, il faut aussi voir le côté positif. Nous aurons un peu de monde chez nous franchement ça ne me gêne pas de les prendre maintenant.

https://www.debardautomobiles.com/

Vous pouvez au final vous référer sur la rencontre contre Mazamet au premier tour pour établir votre plan de jeu. Avez-vous des points importants à gommer ou à mettre en avant contre Albi Marssac ce soir ?

Les bons points à tirer c’est notre combativité. C’est un peu notre force depuis quelques années. Je voulais justement retrouver ça pour le premier match officiel. Le groupe m’a montré qu’ils seraient toujours présents à ce niveau-là. Il faudra rééditer ça ce soir si on veut avoir une chance de passer. On n’a rien lâcher et on a été présents dans le combat. Tout ce qu’il fallait faire, on l’a fait. Nous nous sommes battus au maximum selon les règles du jeu. Là, il faudra refaire pareil, gratter ces petits ballons qui traînent. Être toujours les premiers sur les duels. Ça peut être une force où l’on pourra pousser le vice contre eux. C’est ce qui peut faire la différence si eux ne sont pas dans le coup.

Si vous l’emportez ce soir, vous jouerez le troisième tour mais ensuite vous allez reprendre officiellement le championnat fin septembre. Vous avez toujours cette petite étiquette de promu vu que vous n’avez joué que quelques rencontres la saison dernière.

Ces matchs l’année dernière nous ont servi malgré tout. Ça m’a servi pour évaluer mon jeu et voir les différences entre le niveau District et le niveau Ligue. On s’en est un peu servi, pas forcément pour la préparation, mais nous le ferrons surtout pour les matchs. Même si nous n’en avons joué que cinq, des détails m’ont marqué plus que d’autres au niveau Ligue par rapport au District. Par rapport au schéma tactique, ce ne sont pas du tout les mêmes. Nous aussi de notre côté, nous travaillons autre chose. Pour cette année, ça ne peut être que bénéfique. J’accentue beaucoup sur la reprise le 25 septembre comme nous recevons. Il faut bien débuter la saison comme nous aurons un match en mois en étant exempts la première journée. Ce match à domicile, c’est un peu le match qui est marqué sur l’agenda depuis le début.

Sachant qu’il y a davantage de descentes, qu’est-ce qui sera important pour ne pas risquer la douloureuse de la descente ?

Nous devrons perdre le moins de points possible à domicile. Il va vraiment falloir être maîtres chez nous et ne pas lâcher beaucoup de points. Ça va être un point sur lequel nous allons accentuer notre effort. Il ne faut pas perdre chez nous, d’où l’importance de cette première rencontre à la maison le 25. Il faudra d’entrée marquer les esprits et montrer qu’on sera là, au moins chez nous.

Au regard de la poule, c’est une poule avec pas mal de diversité : tant des adversaires qui ont des prétentions que d’autres qui ont éprouvé quelques difficultés les saisons précédentes. Que pensez-vous de ces adversaires ?

Au niveau des adversaires, nous avons surtout un gros point sur la situation géographique. Nous affrontons pas mal d’équipes Aveyronnaises et Toulousaines. C’est intéressant car ce seront des jeux différents et c’est ce qui nous permet d’évoluer en rencontrant des styles de jeu complètement différents de ce que l’on a dans le Tarn. Ça fait progresser, prendre de la maturité à tout le monde. Au fil de l’année, j’espère que nous arriverons à bien progresser et arriver vraiment au milieu d’année à accentuer notre niveau et nous mettre au niveau que demande la Ligue.

https://www.roux-carrosserie.fr/

Pour revenir à Albi Marssac, c’est finalement un club récent issu de la fusion ASPTT Albigeois et Marssac RSRDT. Quel est votre sentiment à ce sujet pour l’avenir du football Tarnais ?

Je leur souhaite la meilleure réussite possible. Ça nous permettra d’avoir une vitrine dans le Tarn. Ça faisait un moment qu’on en cherchait une. Il y avait avant l’US Albi, Castres aussi. Moi qui étais passé par Castres, nous avions réussi à monter jusqu’en DH, gagner la Coupe du Midi et avoir de bons résultats. L’US Albi était en CFA. Ça faisait un petit moment que les clubs Tarnais sont un peu trop bas. Avec cette fusion que je leur souhaite la meilleure possible, je leur souhaite d’ici deux-trois ans de réussir à accrocher ce niveau National et redorer un peu le foot Tarnais.

Au-délà d’Albi Marssac le football Tarnais ne semble-t-il pas se redorer petit à petit, lorsque l’on voit les nombreuses montées de clubs ces dernières saisons ?

Si on a remonté pas mal d’équipes après il faut confirmer et c’est le plus dur. Il faut réussir à tous les maintenir cette année. On verra comment ça se passe mais je souhaite le maintien à tous. On a pris du retard sur le football Aveyronnais qui lui a connu une sacrée ascension. Il ne faut pas trop traîner et je pense qu’il y a de bonnes choses à venir. Il faut pour que tout le monde s’y remette sérieusement. De notre côté, malgré notre petit club, on va faire tout ce qu’il faut pour perdurer à ce niveau.

Propos recueillis par N.Portillo

Un commentaire sur “#Foot – Coupe de France / JB Auriol (Cambounet) « On va jouer le meilleur club du Tarn »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s