#Rugby – Nationale / B.Noirot (Dijon) : «Il faut attaquer fort ce championnat et envoyer un beau message!»

Le manager du Stade Dijonnais, à l’aube de cette première journée de Nationale est revenu dans nos colonnes sur l’intersaison et nous a dressé un bilan depuis sa prise de fonction en octobre 2020. Benjamin Noirot, qui va pouvoir compter cette saison sur un effectif qu’il cousu main, espère vivement débuter ce championnat de la meilleure des manières face à Albi et arriver aux objectifs fixeé par son président, la qualification en playoffs . Pour ce retour des stadistes à Bourillot, l’ex joueur international compte bien sur la ferveur du peuple rouge et bleu , pour donner un supplément d’âme à ses gars.

 

Une rencontre à suivre en direct des 18h45 via « Le #MagSport Web Radio »

On va dire que, pour toi, c’est la première vraie année au Stade Dijonnais. L’année dernière, dans un contexte particulier, tant sanitaire que sportif, tu avais pris les clés du camion en cours de route. Cette année, tu as eu une vraie intersaison pour préparer et peaufiner ton groupe et là, tu pars pour le véritable an I de l’ère Noirot ? 

 

L’an dernier, en effet, j’ai repris l’équipe après quelques matchs, ça a été difficile mais les joueurs ont bien répondu présent. Depuis, il y a eu des départs et des arrivées mais aussi quelques jeunes qui sont venus du centre de formation, on a pu installer des joueurs et un projet de jeu. Je pense que les joueurs ont intégré ce dernier et qu’ils sont impatients de s’exprimer ce week-end. 

 

Avant de se lancer dans cette nouvelle saison, on va quand même regarder un petit peu dans le rétroviseur et revenir sur les 6 derniers mois, les 6 mois où, comme je le disais tout à l’heure, tu avais les clés du camion. A froid maintenant, quel est le bilan que tu en tires ? 

 

Que c’est une compétition très homogène, où les matchs sont serrés et où il faut être compétitif tous les week-ends. Il faut être très exigeant sur les niveaux techniques des joueurs et on a vu que ça nous tire vers le haut pour se préparer à la Pro D2. C’est vraiment une poule très intéressante où il ne faut rien lâcher du début jusqu’à la fin. 

 

J’imagine qu’en fin de saison, tu as dû faire un peu les balances et isoler des lacunes sur le jeu du Stade Dijonnais que tu as répercuter sur tes profils de recrutement. Quels étaient les lacunes et les détails que tu as repérés pour les améliorer ? 

 

Se rassurer un peu plus sur la conquête donc densifier un peu le pack et continuer à avoir des joueurs polyvalents sur différents postes tout en gardant une certaine structure et stabilité avec une charnière qui se connaît, qui connaît le club et le projet de jeu. 

https://www.roux-carrosserie.fr

Ton recrutement n’a pas été quantitatif comme certains mais surtout qualitatif, un recrutement que tu as vraiment ciblé ? 

 

Oui, exactement, j’ai ciblé le recrutement par rapport à ce qu’on s’était dit dans le staff. Je pense qu’on a fait de bonnes pioches et je suis impatient de les voir jouer. 

 

Parlons un peu de l’intersaison : trois matchs amicaux, une grosse préparation avec malheureusement quelques aléas dont les blessures de Beaufils et de Peyri ? 

 

Deux grosses blessures en effet donc, un recrutement va certainement être fait et devrait arriver dès le début de semaine prochaine, vous verrez ça sur les réseaux du Stade Dijonnais. Ce sont des joueurs qui devaient apporter beaucoup ce week-end et qui ne seront pas là dans un premier temps. Au niveau des matchs amicaux, il y en a eu trois de niveaux différents, ce qui a été dur était de trouver un club de Pro D2 et ça ne s’est malheureusement pas fait car les championnats n’ont pas démarré en même temps. C’est dommage car j’aurai aimé que mes joueurs goûtent à ce niveau-là. 

 

Quel va être l’objectif du Stade Dijonnais pour cette saison ? Aller accrocher les play-offs, renouer avec la ferveur qu’il y a pendant les phases finales et cette cerise sur le gâteau ? 

 

Le président veut jouer les play-offs et c’est l’objectif du club tout en prenant les matchs les uns après les autres, en se projetant tout doucement, en restant humble et en travaillant. 

 

Premier match face au Sporting Club Albigeois, à Bourillot. On sait que l’un des objectifs que tu avais donné au groupe l’année dernière, quand tu avais repris la main, était de garder Bourillot inviolé. C’est aussi le but cette saison ? 

 

Il faut rester invaincu et c’est ce que l’on souhaite donc il faut attaquer fort dans ce championnat et envoyer un beau message.

https://www.debardautomobiles.com

Un regard sur cette équipe d’Albi ? Changement de staff, renouvellement de plus d’un tiers de l’équipe, qu’est-ce que ça t’inspire ? 

 

Je pense que Mr Bonello inculque déjà les bases du rugby donc le combat, la conquête et la défense. Je pense que là-dessus, il faut s’attendre à une équipe présente. 

 

Le dernier Dijon / Albi qui a eu lieu était déjà il y a trois ans, l’horloge tourne, et c’était une victoire du Stade Dijonnais, certes étriquée mais une victoire. Tu signes des deux mains s’il y a ce genre de résultat ce soir ? 

 

Bien sûr ! Je signe tout de suite pour une victoire de Dijon. 

 

On va parler aussi de la formation dijonnaise. Des jeunes ont émergé l’année dernière, Enzo Marzocca, Simon Hartmann, Julien Beaufils et bien d’autres. Est-ce qu’on peut s’attendre à voir d’autres pépites sortir de la formation stadiste ? 

 

Oui, il y a 10 jeunes qui ont fait toute la préparation avec nous. Certains se sont bien exprimés sur les matchs amicaux et restent dans le groupe de la première donc, on va encore voir quelques jeunes s’exprimer. 

https://www.debardautomobiles.com

Concernant les suspendus, Anthony Fuertes a pris une très, très grosse sanction soit 6 matchs après son carton rouge face à Massy. Il va te falloir trouver des solutions ? 

 

On les a donc, je ne me fais pas de souci. Comme je l’expliquais tout à l’heure, il y a des joueurs polyvalents et c’est très bien pour l’équipe. 

 

Dijon a toujours été une équipe très, très joueuse. On n’est pas prêt de voir changer cet ADN ? 

 

Non, pas du tout, on garde cette identité de jeu de mouvement. On sera sûrement sur une conquête plus constante et forte. 

 

Par le passé, on a souvent vu Albi piocher face à des équipes qui jouaient un peu dans le désordre et qui mettaient un peu la panique entre les lignes. C’est l’un des axes forts pour remporter ce match ? 

 

Je ne sais pas (rires). Il n’y a pas encore de vidéo donc, ça va être un petit peu la découverte même si je connais l’identité d’Albi. Qu’est-ce que j’aurai fait si, en tant que manager, j’avais pris une nouvelle équipe ? Il y a des choses essentielles et je pense que c’est ce sur quoi Mathieu a fait son groupe. 

Parlons aussi des autres équipes de Nationale. On a vu des équipes comme Bourgoin ou Nice qui avaient sorti le chéquier pour faire des recrutements XXL, qu’est-ce que cela t’inspire ? 

 

Je ne sais pas parce-que je ne suis pas dans leurs clubs. Tout le monde se renforce et a pu constater le niveau et donc, ceux qui ont le plus de moyens recrutent le plus fort. 

 

Tu n’as pas peur qu’il y ait un fossé qui s’installe entre 2 / 3 équipes du style Bourgoin, Nice et les autres ?

 

Non, je ne pense pas. Même s’il y a de fortes recrues, je pense que tout le monde aura sa carte à jouer. 

 

Pour le match amical face à Mâcon à Bourillot, il y avait déjà du public mais là, pour le premier match officiel, c’est vraiment le grand retour du peuple rouge et bleu. Ça va être un gros plus pour donner du supplément d’âme à tes joueurs mais il va aussi falloir se réadapter au brouhaha qu’il y a dans et autour des matchs, pour les annonces et les échanges entre le banc et les joueurs. Il va falloir hausser le ton et la voix ? 

 

Oui, bien sûr. On est ravi de retrouver notre public et de commencer ce championnat à la maison avec les supporters, les partenaires et les bénévoles. J’espère que ce sera un bon moment ce soir à 19h.

https://www.debardautomobiles.com

Autre sujet d’actualité, les nouvelles règles. Est-ce que tu penses qu’au vu du jeu dijonnais, ce sont des règles qui peuvent vous avantager ? 

 

Oui, je pense que ça peut être le cas mais je ne suis pas focalisé dessus plus que ça. On va voir ce qui se fait, on a nous-mêmes essayer de voir et de créer certaines choses donc on verra quelles sont les équipes qui s’adaptent le mieux à ces règles. 

 

Lors des matchs amicaux, on a parfois vu certains arbitres tâtonner avec les nouvelles règles. Est-ce que les joueurs les ont totalement appréhendées ou cela va-t-il se faire petit à petit, au fil de l’eau ? 

 

Je pense qu’ils les ont appréhendées, surtout sur cette règle des 50 / 22. Ils se sont bien adaptés et je pense que les joueurs vont essayer d’utiliser cette règle mais, à mon avis, les équipes sont préparées. 

 

Quels sont les mots d’ordre pour cette première rencontre à domicile de Nationale ? 

 

C’est bien sûr l’état d’esprit. Je suis impatient de voir des joueurs combattants qui veulent se retrouver, prendre du plaisir et s’exprimer sur le terrain, avec tout le travail qu’ils ont fait depuis toutes ces semaines, tout simplement. 

Pour conclure, la question bonus et décalée comme d’habitude : Benjamin Noirot, ancien talonneur, Mathieu Bonello, ancien talonneur, le talon est le chemin le plus court pour devenir manager ? 

 

L’an dernier, Jérôme Roblot, une personne du Bien Public, le journal local, avait fait un petit article dessus. En effet, il y a beaucoup de talonneurs qui sont managers, c’est un poste de la colonne vertébrale, un poste qui a de la responsabilité. Je suis d’ailleurs épaulé par Thomas Kohler qui est aussi talonneur donc, du coup, c’est vrai que ça va être un combat de talonneurs. 

 

En plus, Mathieu Bonello est un joueur que tu as affronté dans ta carrière ? 

 

Oui, je l’ai affronté mais on n’a jamais eu trop d’accrochages. On se cherchait sur les mêlées mais à part ça, très, très réglo. 

 

C’était de bonne guerre comme on dit ? 

 

C’est ça. 

 

On te remercie et on souhaite une super saison au Stade Dijonnais. On se donne rendez-vous ce soir au stade Bourillot pour une belle rencontre de Nationale

 

Merci

Propos recueillis par Loïc Colombié

Une rencontre à suivre en direct des 18h45 via « Le #MagSport Web Radio »

Une rencontre à suivre en direct des 18h45 via « Le #MagSport Web Radio »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s