#Football – R1 / N.Moussi (St Alban Aucamville) « Les équipes se valent et tout est jouable »

Pour sa deuxième saison à la tête de Saint Alban Aucamville, Nabil Moussi espère voir ses troupes monter en puissance et stabiliser leur assise en Régional 1. Quittant la peau de promus, ils auront fort à faire pour confirmer dans une poule des plus chargées.

DSC_0301
Nabil Moussi attaque sa deuxième saison comme coach  – Crédit Nicolas Portillo

Aujourd’hui votre équipe reprend le chemin des terrains d’entraînement. Après quatre mois de disette, avez-vous donné des consignes particulières à vos troupes et comment s’annonce cette reprise ?

Avec le préparateur physique, nous leur avons donnés un programme d’entraînement à respecter. C’est la première fois que l’on reprend après autant d’arrêt. Nous allons élargir notre temps de préparation. D’habitude, nous faisons cinq-six semaines, là nous allons en faire sept. La première semaine sera basée sur du renforcement musculaire et une reprise technique du ballon. Après nous allons rentrer dans un cycle normal capacité d’endurance et vitesse. Nous avons la chance d’être accompagné par un préparateur physique cette saison, nous avons beaucoup étoffé notre staff. C’est également une volonté de ma part de mettre plus de matchs amicaux sur le temps de préparation. L’année dernière, j’en avais fait cinq, cette année nous en aurons huit. Cela permettra de faire tourner et donner du temps de jeu à tout le monde. Les joueurs pourront reprendre petit à petit des sensations.

L’an dernier le club a réussi à se maintenir en sa qualité de promu. Quelles ambitions auriez-vous pour cette nouvelle saison ?

C’est notre deuxième saison en R1 et c’est moi-même ma deuxième saison comme coach. L’année dernière nous avions l’objectif de nous maintenir pour casser l’ascenseur que subissait Saint Alban depuis une dizaine d’années. Le maintien a été acquis, maintenant l’idée sera de faire mieux que la saison dernière en finissant cinquième. Nous ne sommes pas allés au bout de ce que nous voulions faire l’année dernière, mais nous ambitionnons de faire mieux cette saison en fonction de ce qu’il se passera, nous réévaluerons nos objectifs.

Le top 5, est-ce un challenge assez relevé selon vous ou votre groupe a ce qu’il faut pour ?

Je ne peux pas vous dire que l’équipe a tout pour réussir. En tout cas, nous avons tout fait niveau recrutement pour pouvoir renforcer le groupe et atteindre ces objectifs. Après, ça sera à nous le staff de travailler pour faire en sorte que le collectif prenne et que l’on fasse mieux que la saison dernière.

Quel fut votre mot d’ordre lors du mercato pour arriver à vos fins ?

Nous avons vu pour remplacer nos trois départs déjà. Après, nous avons essentiellement renforcé derrière. Nous avons vu pour renforcer le milieu avec deux arrivées car nous avions du mal à garder la balle au milieu. Il nous manquait également de vitesse offensive donc nous avons vu pour le palier avec des renforts dans ce domaine.

Capture d’écran 2020-07-27 à 00.52.39

Lorsque l’on jette un oeil sur votre poule, elle est assez spéciale avec cinq équipes réserve notamment, de très bons promus, des adversaires qui veulent confirmer. Quel regard portez-vous dessus ?

Au premier regard, c’est une poule compliquée. Pour moi, c’est la poule la plus relevée de Régional 1. Après, la présence de réserve est positive. Cela va permettre une certaine ouverture dans le jeu, comme les réserves sont amenées à jouer davantage au ballon. Il ya des promus. Franchement, autant sur la poule C, on pourrait peut-être estimer qu’il y a des équipes plus faibles par rapport à d’autres, autant ici toutes les équipes se valent et tout est jouable.

Selon vous des équipes pourraient-elles sur le papier se détacher du lot ?

Nous sommes dans l’inconnu face à de nombreuses équipes. Tournefeuille a connu un gros mercato cette année. Ils ont perdu énormément de joueurs. L’Union a très bien recruté. Ce sont des équipes que nous avons rencontrées l’année dernière mais qui seront totalement différentes cette saison. Nous affronterons également des équipes du Languedoc-Roussillon. Personnellement je ne connais pas du tout. Je suis dans l’inconnu face à une poule intéressante.

Face à de tels inconnus, dans quel état d’esprit voudriez-vous attaquer le championnat en septembre ?

Nous verrons pour faire un maximum de points possibles lors du démarrage. Ainsi nous n’arriverons pas à la trêve le couteau sous la gorge en nous disant qu’il faut revoir les objectifs et finalement jouer le maintien. Un bon démarrage sera le plus important.

Ce bon démarrage passera-t-il par un bon parcours en Coupe de France ?

Ça en fait parti car ça permet de garder le rythme sur les périodes octobre-novembre notamment avec la suppression de la Coupe Occitanie. Ça fera une compétition en moins, donc moins de matchs, même si nous en aurons davantage en championnat avec les poules à 14. Nous savons que nous ne gagnerons pas la Coupe de France, mais pour garder du rythme c’est intéressant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s