#Rugby / Pro D2 : Ligue ouverte ou fermée ?

Ce mercredi 6 mai à 17h, vont se dérouler de longs débats lors du comité directeur de la ligue suivie de la réunion hebdomadaire des présidents de clubs. Un des sujets de fond, sera l’accession en ProD2 ou non, du Sporting Club Albigeois et du RC Massy Essonne, clubs ayant figurés aux deux meilleurs rangs du championnat national de fédérale 1 au 15 mars 2020. Bernard Laporte se bat envers et contre tous, pour préserver le cordon ombilical entre la fédérale 1, élite du rugby amateur, et la ProD2 ,antichambre du Top 14. Cette volonté fédérale de préserver l’unité du rugby, s’oppose à une position isolationniste et très conservatrice de la ligue nationale, qui joue la carte de la mise sous cloche indéterminée du Rugby Professionnel. L’ovalie admirée par l’ensemble des médias pour sa diversité et son côté polymorphe, laisssera-t-elle une NBA rugbystique à la française, se déployer? Tel est l’enjeu de fond, de la réunion de cette après-midi.

Comme souligné dans la chronique « Mourad de Toulon » sur Rugbyrama , le statu quo prôné actuellement, permettrait à la ligue de thésauriser des droits tv , devant être utilisés en temps normal, comme primes de montée/descentes. En outre, selon nos sources, l’empressement à faire voter certaines décisions concernant le Top 14, laisse des président de Pro D2 comme celui de l’USAP, très dubitatif. Si Paul Goze et son directeur général Emmanuel Eschallier, avaient laissé le temps aux clubs de s’imprégner d’un contexte, dont la pandémie Covid 19 vient complexifier l’équation à chaque instant, certainement les vues des clubs se seraient retrouvées, beaucoup plus alertes à la modularité des compétitions. Une gestion du dossier par les 2 hommes forts de l’instance délégataire du rugby professionnel, qui commence à être pointée grandement du doigt. Tout comme l’immobilisme de certains présidents en capacité de monter en Top 14, ardents prêcheurs du gel de la chambrée, ne soit l’expression de leurs inaptitudes financières à accéder à l’échelon supérieur.

Mais là où cette logique risque d’être un boomerang pour le Président de la LNR, c’est bel et bien dans l’aspect culturel du dossier. Car le rugby et le sport français n’ont pas la même sociologie qu’outre Atlantique. Le modèle sportif et économique foot US ou la NBA ne pourront jamais conquérir l’hexagone, tant le récit national sportif s’inscrit et se délecte dans d’épiques montées , de rocambolesques sauvetages et de dramatiques relégations. Fermer la porte à la fédérale 1 serait un signal politique fort et négatif envers la base du rugby français.

Car lors de la propagation de la fake news du « renoncement » de Bernard Laporte , via la voix de l’Ain, (dont l’orchestration et l’ampleur de l’intoxication de la presse nationale et locale interpelleraient certains caciques fédéraux), un vent de révolte a surgi de « l’ovale du ter-ter ». Cette montée de température passagère, jusqu’à l’intervention officielle de Bernard Laporte pour démentir l’infox quasi généralisée, a eu les vertus de mettre en exergue l’attachement viscéral, qu’ont les amateurs de sport français à voir cette passerelle des deux rugbys subsister.

Car ouverte ou fermée, une ligue et des clubs ne vivent que de billetteries générées par des supporters, qui ne sont, eux, pas tous issus du rugby pro. C’est pour cela, que la LNR devra réfléchir à deux fois avant d’ouvrir la boite de Pandore, que serait une NBA de l’ovalie !

Article rédigé par Loïc Colombié

A lire aussi notre édito du 5 avril 2020

https://le-mag-sport.com/2020/04/05/edito-rugby-pourquoi-le-rugby-pro-ne-doit-pas-renier-la-federale-1/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s