#Cyclisme – DN1 / Ciel bleue et avenir dégagé pour l’ Occitane Cyclisme Formation.

Dans notre édition du 17 janvier dernier, notre rédaction informait ses lecteurs, que l’OCF avait été recalée pour accéder à la nouvelle formule de la division N1, mais un nouveau dénouement vient rebattre les cartes.

Après l’annonce du mois de janvier, la déception était palpable chez les coureurs, les supporters, les observateurs avertis du cyclisme et les bénévoles, malgré un recrutement XXL, et des efforts colossaux des dirigeants de cette formation atypique, qui s’apparente peu ou prou à une franchise cycliste régionale.
L’OCF a fait appel de la décision de la FFC, qui prenait en compte les critères, éthiques, financiers et bien sûr sportifs.
Nous apprenons ce jeudi soir que la FFC a révisé son jugement. L’OCF est donc admise dans la N1. Cette division, anti-chambre du professionnalisme, permettra encore à Kévin Besson, champion d’Occitanie en titre et vainqueur à 8 reprises en 2019 de se mesurer au gratin du cyclisme élite. Nathan Vandepitte, Corentin Navarro revanchards afficheront des ambitions nouvelles dans cette division. Sans oublier Aurélien Costeplane pré-sélectionné olympique dans la discipline de la poursuite par équipe qui voudra se mettre au niveau de son leader le vauréen de la Groupama FDJ Benjamin Thomas. 
On imagine ce soir la motivation qui animera les jeunes pousses du CA Castelsarrasin comme Romain Malbreil, Erwan Soulié, Baptiste Lavigne et l’ancien blagnacais Arnaud Cascaro. Sans oublier les historiques de l’écurie, comme l’albigeois  Ugo Ginestet, le vauréen Adrien Thomas, ou les frères Loîc et Patrick Szewe, tout comme Arthur Troy et Clément Bazin qui ne doivent pas regretter leurs choix en s’engageant avec l’OCF en 2020.
Cerise sur le gâteau, cette promotion acquise sur le tard, est synonyme de pérennité dans la N1, puisque le sésame est valable pour les 3 prochaines saisons. Petit bémol cette reconnaissance tardive du statut d’équipe labellisée N1, empêche l’OCF de postuler à certaines épreuves car les engagements sont déjà clos.
L’Occitanie terre de cyclisme, présente deux formations en N1, avec le GSC Blagnac Vélo sports 31 et l’Occitane Cyclisme Formation. 
Une saison 2020 lancée sur le grand braquet pour l’OCF et le GSC Blagnac Vélo Sports 31.

Alors que l’Essor Cycliste Basque ouvre la saison comme de coutume, les occitans ont montré le bout de leur nez. dès les premiers coups de pédales.
Dans les Boucles de l’Essor, le Team Pro Immo Nicolas truste les 3 premières places, et prouve encore une fois que cette formation est taillée pour dominer  la saison 2020 malgré un effectif largement remanié.
Kévin Besson très attendu, est passé  à côté lors de sa première apparition 2020, mais ses camarades Nathan Vandepitte et Ugo Ginestet échappés terminent 22 ème et 29 ème. A noter les performances de Clément Jolibert et Axel Bouchet tous deux du GSC Blagnac Vélo Sports 31 qui prennent les 16 ème et 17 ème rang. Mais le résultat majeur coté occitan, est la 12 ème place du carcassonnais Nicolas Godin,  3ème du dernier championnat d’Occitanie. 
Nicolas Godin concentré (crédit photos directvélo)
Le lendemain dans l’épreuve du circuit de l’Essor, bis répétita pour les coureurs auvergnats du Team Pro Immo Nicolas Roux qui prennent les 4 premières places. Kevin Besson revanchard et avec l’orgueil du champion est 5 ème, 
Les banlieusards toulousains du GSC Blagnac Vélo sports 31 avec Clément Jolibert en leader, le néo blagnacais Maxime Agut, et Axel Bouchet prennent les 9 ème, 11 ème et 12 ème place.
Grosse ombre au tableau pour le club de Florian Prime, la lourde chute du mauricien Olivier Le Court de Billot  victime d’une fracture d’un rein.
Prochaines épreuves de ce qui compose l’Essor Cycliste Basque, le vendredi 7 février avec le Tour de Basse-Navarre, dont le saint-juérien de l’AVC Aix en Provence, Romain Campistrous vainqueur en 2017 et 2018 et deuxième en 2019 sera encore le favori.
Samedi 8 février c’est la Ronde du Pays Basque qui sera courue autour de Saint Jean Pied de Port. Enfin dimanche 9 février, c’est dans la cité de Mauléon, qui se déroulera le Trophée de l’Essor- Tour de la Soule,  en clôture de cette 45 éme édition de l’Essor Cycliste Basque.
Le Borgne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s