#Football – R1 / G.Balagué (Saint-Orens) « nous ne pouvons pas nous permettre de passer au travers.

Après l’interview de Sébastien Prunier (cliquez ici), coach de Portet, place à celui de Guillaume Balagué coach de Saint-Orens. Ce soir les deux derniers du classement s’affrontent dans un duel crucial pour le maintien en mai prochain.

saint orens
Crédit photo Saint Orens FC

Ce soir c’est une rencontre importante qui se joue pour vous contre un concurrent direct. Comment s’est passé la préparation du match ?

Ce match, je pense que nous l’avons préparé depuis quelques temps maintenant. Ça s’est vu un petit peu lors du match de Coupe d’Occitanie du week-end dernier (défaite 3-0 à Frontignan) où nous sommes passés à travers dans les attitudes. Nous avions peut-être déjà la tête sur cette rencontre. Nous le savons, c’est un match déterminant pour la suite du championnat. Nous ne pouvons pas nous permettre de passer à travers sur ce match-là.

Après un début de saison compliqué, voyez-vous des choses positives pour le maintien se dégager du groupe au fil des semaines ?

Nous avons connu énormément de turn-over par rapport à la saison dernière notamment du côté offensif. Ça peut expliquer nos difficultés depuis le début de l’année. Notre recrutement fut en conséquences, mais nous nous sommes trompés sur un ou deux joueurs. Ça fait perdre du temps. En ajoutant à ça quelques scénarios de match assez improbables avec des égalisations en fin de match, des cartons rouges… Mais oui les joueurs apprennent. Il reste encore du travail malgré tout.

Et votre propre expérience en Régional 1 avec Revel n’est-elle pas un atout pour permettre à l’équipe d’avancer ?

Je pense que oui. L’expérience d’il y a deux ans avec la lutte pour le maintien jusqu’à la dernière journée est forcément un atout pour moi. Ça m’a permis d’apprendre ce qu’il faut faire ou pas. Sur plein de choses, ces deux saisons sont comparables. À nous d’éviter de faire le même finish avec la descente en fin de saison. Nous croyons vraiment que nous pouvons en être capables. Les concurrents ne gagnent pas beaucoup de points non plus. C’est un petit avantage sinon nous pourrions être déjà complètement largués. Avec le staff, nous nous appuyons sur notre vécu tant comme joueurs que comme coachs. Nous parlons souvent avec le groupe des attitudes à avoir lors des entraînements, lors des entrées de matchs …

Par quels facteurs passera le maintien ?

Il va nous falloir de la rigueur. Le groupe, il y est. Je n’ai pas d’inquiétude sur ce point. Mais la rigueur sur certaines choses sera importante. Le niveau entre la R1 et la R2 est quand même différent. Comme je disais, nous avons eu pas mal de turn-over dans le groupe. Certains joueurs n’ont peut-être pas pris conscience de suite de la rigueur nécessaire pour jouer à ce niveau-là. Ça s’est notamment vu lors de la préparation en août où nous avions beaucoup d’absents qui ont commencé la saison en n’étant pas en forme physiquement. Ce sont des choses que nous avons essayé d’anticipé avec le staff pour avoir l’effectif au grand complet pour la reprise, mais ça ne s’est pas fait. Derrière, petit à petit nous accumulons de la mauvaise confiance, de la peur et après ça devient compliqué de lutter.

Revenons au match de ce soir. Quel est votre avis sur Portet votre adversaire ?

C’est un adversaire dans la même situation que nous : en grosse difficulté dans ce championnat. Eux ont réussi à gagner une rencontre contrairement à nous en début de saison. Après, ils font à peu prêt pareil que nous. C’est un adversaire qui a pas mal changé son effectif ces derniers temps et ils peuvent peut-être repartir sur une nouvelle dynamique après les bonnes prestations contre Toulouse Métropole (1-1) et Luzenac (défaite 0-1). Ça va être un match difficile ?

La défaite est exclue pour vous ce soir j’imagine ?

Oui évidemment. Si Portet prenait les trois points, nous compterions cinq points de retard sur le premier non-relégable. Ça commencerait à faire beaucoup. Après il faut toujours y croire. Cinq points de retard, mais derrière il resterait onze rencontres donc 33 points à prendre ! Ce n’est pas non plus insurmontable. Les adversaires ne prennent pas beaucoup de points non plus donc tout reste ouvert.

Propos recueillis par Le Lensois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s