#Rugby – Nationale / Le CSBJ poursuit son retour aux sources !

Les dirigeants berjalliens ont présenté ce matin le nouvel organigramme sportif du club, à forte connotation ciel et grenat. Comme indiqué en début de semaine par nos confrères du Progrès, c’est bien Sébastien Bouillot, ancien ouvreur du club, qui entraînera les trois-quarts aux côtés de Grégoire Pintiaux récemment confirmé comme coach des avants. L’Ex coach des espoirs d’ Oyonnax a paraphé un contrat de deux saisons. Pascal Papé reste directeur sportif et manager du club.

Crédit photo Antonio Paulo Goncalves

Le staff s’étoffe également de consultants spécifiques. David Attoub, qui supervisait déjà la mêlée berjalienne, interviendra désormais deux fois par semaine au lieu d’une, notamment sur le jeu au sol. Aurélien Diotallevi, ancien de la maison berjalienne, interviendra sur le soutien au jeu aérien.

Benjamin Boyet, de la dernière époque du Csbj version Top 14, et Matthieu Nicolas, qui vient d’annoncer la fin de sa carrière de joueur, interviendront ponctuellement avec l’équipe première et sur la formation. Enfin Michel Valentin, préparateur physique passé par le Lou, étoffe le secteur médical.

Ces informations, très attendues, en Berjallie vont désormais permettre à l’ensemble des composantes du club de se tourner vers les phases finales. Rappelons que Bourgoin a validé son ticket pour celles-ci samedi dernier en disposant de Blagnac sur le score de 38 a 3. Des Caouecs Occitans que les Berjalliens pourraient d’ailleurs retrouver en barrage.

Contacté par nos soins le Président Berjallien, Henry Guillaume Gueydan, a tenu à nous livrer ses sentiments, sur ce nouveau point de passage dans la réorganisation sportive de son club : «Tout d’abord je suis ravie de l’arrivée de Sebastien Bouillot, tout comme des intervenants sur l’équipe première. C’est un nouveau point d’étape de notre volonté de mettre à toutes les échelles du club, un ADN et une touche ciel et grenat. C’est toujours plus simple d’un point de vue intégration avec des personnes qui connaissent la maison Berjallienne. »

Celui qui depuis 5 ans redonne un lustre certains et des ambitions au club Isérois de conclure : «Dorénavant nous allons pouvoir nous tourner avec sérénité sur le recrutement, dans le but de boucler certains dossiers ou d’avancer sur d’autres ». En clair Bourgoin est en ordre de marche.

Article rédigé par Fred Charvet

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s