#Rugby – Nationale / Goulwen Gueho (Suresnes) : «Il va falloir relever la tête et repartir au combat!»

L’arrière et buteur natif de Vannes est revenu sur la large défaite de Suresnes dans son antre du Stade Jean Moulin face à Narbonne. Avec ce revers (13-36) les altosequanais pointent à la 9eme place avant de se déplacer chez leurs poursuivants : le Stade Niçois lors de la 17ème de Nationale.

Crédit photo RC Suresnes

Je t’imagine assez déçu aujourd’hui. Comment est-ce que tu expliques ce match ?

 

On avait ciblé ce match car il était important pour espérer jouer la qualification en play-off sur la fin de saison donc c’était assez déterminant pour nous. On tombe sur une équipe de Narbonne qui était vraiment préparée, solide, avec des intentions de jeu, on peut dire qu’ils ont vraiment mis leur jeu en place, ce qu’on savait aussi. On n’a pas su répondre comme il fallait alors qu’eux ont su jouer où il fallait avec les bons ingrédients. 

Tu parles d’ingrédients et toi, en 15, tu as été particulièrement ciblé en 1ère mi-temps. Tu as quand même réussi à t’en sortir avec des jeux au pied sous pression ? 

 

Au retour de la 2e mi-temps, je pense qu’ils avaient annoncé plus de jeu au pied et pas mal de jeu au pied de pression et je pense qu’ils ont été meilleurs que nous à ce jeu-là. 

Pourtant, vous tournez à -4 à la mi-temps et vous n’êtes pas trop loin non plus ? 

 

C’est vrai. Pendant 20 minutes en 1ère mi-temps, on est quand même dans le dur, on se fait choper dès le début de match alors qu’eux sont dedans. On revient ensuite grâce à notre mêlée, notre conquête a été bonne et franchement, on peut dire que devant, on a fait le taf pendant le match. On a eu du mal à déployer notre jeu mais on a quand même réussi à les prendre dans l’axe, ce qui a plutôt marché en fin de 1ère mi-temps, mais il y a eu un manque de concentration au retour des vestiaires. Il y a des détails qui comptent qui ne sont pas présents, des pertes de ballons et eux ont aussi su s’en nourrir. 

Et les deux contres en fin de match qui font mal à la tête ? 

 

Oui, ils font mal car on arrive quand même à relever la tête à 15 / 20 minutes de la fin. On sait qu’on est un peu dos au mur et qu’on doit réagir donc on réagit plutôt bien avec un essai et des phases de jeu intéressantes. On propose beaucoup plus de jeu, on avait besoin de ça mais le problème, un peu à l’image du match de Hyères-Carqueiranne la Crau qui avait la même physionomie, c’est qu’on réagit peut-être trop tard. 

Du coup, quel a été le discours du staff après ce match ? 

 

Qu’on connaît maintenant la situation d’avoir loupé ce match et que ça change des choses pour la suite de la saison. De toute façon, qu’est-ce qu’on peut dire ? Qu’on va se reconcentrer, qu’on va se parler en début de semaine, qu’on va essayer de repartir en remettant les choses à plat, qu’on va essayer de tous repartir dans la même direction, prendre match après match et jouer la fin de saison à fond. Maintenant, il faut que l’on joue ensemble et que l’on joue tous les matchs à fond. 

Quand tu dis match après match, c’est cap sur Nice dès le prochain déplacement ? 

 

C’est ça, cap sur Nice qui, finalement, n’est pas très loin de nous au classement, je crois qu’ils sont juste derrière. C’est aussi une confrontation importante, on a perdu contre eux à domicile dans un match qui était également à notre portée et maintenant, de toute façon, peu importe ce qu’on a fait avant, il va falloir relever la tête et repartir au combat.

Bonne chance pour les prochains combats et la suite de la saison 

 

Merci beaucoup.

Propos recueillis par Matthieu Santesmases

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s