#Rugby – Nationale 2 / Le debrief, les résultats, les classements de la J13.

La météo est venue faire des siennes durant cette 12e journée de Nationale 2, première des phases retour, avec pas moins de 3 annulations en poule 1. Ca n’a pas empêché ceux qui jouaient de se tirer fortement la bourre avec des résultats qui vont permettre à certains de partir l’esprit serein et à d’autres de se ressourcer pour revenir pleine bourre.

Crédit photo RC Aubenas Vals

On débrieffe

Poule 1 

Surfant sur une bonne vague depuis quelques rencontres, La Seyne-sur-Mer se devait de confirmer à domicile contre Graulhet. Si tel a été le cas, ça n’a pas été une promenade tranquille pour les Seynois qui ont vu les Tarnais leur coller aux basques et au score pendant toute la rencontre. Un trou d’air des visiteurs a permis aux locaux de prendre une avance qui ne sera jamais comblée, malgré un essai et une pénalité inscrits par Graulhet en fin de match. Résultat, sans faire énormément de bruit, La Seyne se retrouve à jouer les premiers rôles de la poule tandis que pour le SCG, prendre un point est une réussite même si on sait que les Graulhetois courent toujours après leur premier succès à l’extérieur.

Cela faisait quelques temps qu’on sentait qu’Aubenas reprenait du poil de la bête et cela s’est confirmé contre le leader, le Stade Métropolitain. Si la première mi-temps virait en faveur des visiteurs, les Ardéchois ont attaqué la reprise bille en tête avec un essai quasi dans la foulée. Une pénalité leur permettait de prendre l’avantage à la 60e avant que le carton jaune du pilier adverse çà la 74e ne vienne faire basculer le match, le RCAV en profitant pour sceller sa victoire par un essai transformé. Le Stade Métropolitain repart donc sans point de Dugradus tandis qu’Aubenas s’offre le scalp d’un 2e leader après celui de Nîmes et peut à nouveau espérer finir dans les 6.

Beaune pourra sûrement regretter longtemps sa première mi-temps inexistante lors de son déplacement à Vienne. Après être complètement passés à côté des 40 premières minutes, le CSB se retrouvait mené 25 à 0 à la pause et pouvait avoir peur que le CSV n’alourdisse le score. Mais le coup de mou est venu des Viennois et par deux fois, les visiteurs se sont retrouvés du bon côté de la ligne mais malheureusement trop tard pour eux. Vienne passera les fêtes dans le Top 6 tandis que Beaune, pour qui rien n’est mathématiquement perdu, devra sortir une 2e partie de saison quasi parfaite pour remonter en milieu de tableau.

En repos forcé le week-end dernier, Bédarrides-Châteauneuf du Pape avait tout à gagner en recevant une équipe de Marcq-en-Barœul sans victoire depuis 4 matchs maintenant. Il a fallu attendre quelques pénalités à toi / à moi pour voir le match se décanter et les premiers essais marqués. Mais, ni l’ASBC ni l’OMR ne voulant céder, le sort de la rencontre se joua sur une transformation, celle réussie par Béda qui leur donna le gain du match pour deux petits points. Les locaux auront donc rempli leur objectif de finir 2022 dans les qualifiables et les visiteurs se seront rassurés avec une partie pleine et un point de BD.

Les résultats

En raison des terrains impraticables, les rencontres Dijon / Nîmes et Mâcon / Rumilly ont été reportées au 5 Février 2023.

Le classement

Le classement britannique

Demandez le programme (sous réserve de changements)

Poule 2

Le Bassin d’Arcachon a-t-il été galvanisé par son succès du week-end dernier sur Périgueux ? Toujours est-il que face à Tyrosse, le RCBA signe un 2e succès consécutif qui lui fait le plus grand bien en termes de points, même s’il reste en zone basse du classement. Pour l’UST, qui s’est battu jusqu’au bout pour faire un résultat à l’extérieur, le point de BD récolté est très important pour la course au maintien qui est loin d’être perdue.

Rien n’était fait à la mi-temps entre Marmande et Lannemezan, ces derniers ne menant que de 4 points chez leurs hôtes du jour. Mais la fin du match fut fatale à l’USM, victime de l’efficacité sans faille du CAL qui signe la seule victoire à l’extérieur de la poule 2 en cette 12e journée. Un Lannemezan qui tutoie les toutes premières places, à seulement 4 points du premier, Périgueux. Le club du plateau s’est offert un joli cadeau de Noël en avance avec cette phase aller plus que réussie. Pour Marmande, il faudra encore mettre un coup de collier à la reprise pour définitivement laisser la zone de relégation derrière eux.

Saint-Jean de Luz a eu chaud, très chaud mais le SJLO a tout de même gagné et est le nouveau dauphin de la poule. Floirac, avec une fin de match canonissime a bien failli réaliser le gros coup de la journée, pas sûr que le point de BD décroché soit une consolation à leurs yeux. Les Basques avaient marqué les esprits en marquant un essai dès la 3e minute mais la fin de mi-temps des Girondins avec 10 points en 7 minutes laissait augurer d’un beau duel en 2e période. Alors que Saint-Jean de Luz pensait s’être mis à l’abri grâce à un essai de pénalité, leurs visiteurs allaient marquer deux essais leur permettant de prendre la tête à la 80e. C’est une pénalité basque dans les arrêts de jeu qui allait faire lever les bras de Kechiloa et couler les larmes de Floirac.

Depuis le début de la saison, Périgueux et Auchse tirent la bourre pour les premières places et jouent aux chaises musicales. Dans un match totalement fou à 10 essais, c’est la CAP qui a tiré son épingle du jeu, l’emportant assez largement finalement face au RCA. Avec un essai dès la 2eminute, Périgueux donnait le ton de la rencontre et n’a cessé de garder le diapason, eux qui menaient 31 à 14 à la pause après une 1ère période complètement folle. Auch réussit à les empêcher d’empocher le bonus offensif grâce à un ultime essai marqué à la 70e avant que la fin de match ne soit un peu « houleuse » avec 1 carton jaune pour chaque camp. Au final, le CAP retrouve son fauteuil de leader juste avant Noël mais Auch reste en embuscade.

Grosse rencontre aussi entre Anglet et Niort, un match à 7 essais pour le coup. Les choses étaient pourtant mal engagées pour les premiers qui se voyaient mener 10 à 21 à la mi-temps. Y a-t-il eu coup de gueule dans les vestiaires pour éviter une 4e défaite consécutive ? Ça a en tout cas porté ses fruits puisque les Angloys marquaient dès la reprise et d’en rajouter trois dans l’escarcelle pour prendre l’avantage sur les Niortais et le garder. Voilà une victoire qui fait beaucoup de bien au Anglet Olympique et qui leur permet de se replacer dans la course à la qualif. Le RC Niort terminera l’année à la 3e place mais à quelques encablures des deux premiers. La reprise s’annonce passionnante.

Fleurance et Limoges avaient des parcours totalement inversés au moment de cette rencontre : 1 défaite et 3 victoires d’affilée pour l’ASF, 3 défaites et une victoire pour l’USAL. Et dans cette confrontation, c’est bien Fleurance, équipe en forme du moment qui signe un succès sinon probant du moins solide et qui placent les hommes du président Michel Courtès bien au chaud dans le Top 6. Ils ont fait la course en tête durant toute la rencontre, menant jusqu’à 17-0 avant que Limoges ne fasse ce qu’il fallait pour éviter de se retrouver fanny. Il faudra donc compter avec l’ASF qui a retrouvé le sens de la marche, quant à l’USAL, nul doute qu’ils vont profiter des vacances de Noël pour se reposer et repartir sur de bons rails en 2023.

Les résultats

Le classement

Le classement britannique

Demandez le programme (sous réserve de changement)

La rédaction

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s