#Rugby – Nationale 2 / Jharay Russel (Aubenas) : «Ça fait ch… de les laisser repartir avec le bonus défensif!»

Le coach du RC Aubenas Vals était un brin déçu dimanche malgré la victoire, car ses gars n’ont pu aller chercher un bonus offensif tout laissant revenir Graulhet dans les clous du bonus défensif en fin de rencontre. Les ardéchois qui sortent de la zone de relégation alors qu’ils viennent de terminer la première moitié du championnat, vont tenter ce week-end d’enchaîner un seconde victoire consécutive à Dugradus lors du dernier match de 2022 face au Stade Métropolitain.

Crédit photo Le #MagSport – Impakkt Events

Peut-on parler de 4 bons points de pris ou pensiez-vous faire quand même mieux et aller chercher le bonus offensif ?

 

On avait déjà pensé à la victoire, ça, c’est la première chose. C’est vrai qu’on a eu deux occases d’aller chercher le bonus offensif, ça n’a pas été fait, on n’a pas été assez bon dans la zone de marque. On regrette ce bonus offensif mais on fait les efforts pour les empêcher de partir avec le bonus défensif mais, malheureusement, ils partent avec. C’est un concurrent direct et ça fait chier de les laisser repartir avec le bonus défensif.

On peut dire qu’à la fin, les joueurs ont un peu perdu leurs nerfs avec ce carton rouge qui fait basculer le match et qui remet Graulhet dans la rencontre ? 

 

Je pense que le carton rouge est une affabulation, je n’ai jamais vu un carton rouge sur ce genre d’accrochage, je ne sais pas du tout ce que les arbitres disent, on verra. C’est pénible parce-que peut-être qu’on sort un peu du match mais c’est ridicule. Encore une fois, ce sont des décisions que je ne comprends pas toujours mais c’est comme ça, c’est l’arbitre qui décide et on a été sanctionné. Peut-être que c’est ce qui a pesé sur la décision finale. 

Avec cette victoire, vous sortez quand même de la zone de relégation et c’est déjà un bon point ? On avait eu Cyrille Andreu en interview d’avant-match et c’était la première étape à faire

 

C’est ça, la première étape était de gagner pour sortir de cette zone inconfortable par rapport à notre statut, on n’a rien à faire en bas du tableau, peut-être pas dans les 2 premiers car les équipes ont fait le boulot mais on n’a rien à faire en bas. On a eu un début de saison compliqué, on attaque les matchs retour et à nous de faire le boulot pour remonter petit à petit dans le classement. 

On sait que dans le rugby, il peut y avoir des come-back du feu de dieu. Est-ce qu’on peut imaginer dans quelques mois se retrouver avec un Aubenas / Niort et le père Russel contre le fils Russel ? 

 

Oui, je le souhaite, le plus tard possible, ce serait bien en finale (rires). J’espère vraiment que, si on continue un peu sur la lancée, on sera dans une position pour affronter l’autre côté de la France et, pourquoi pas, affronter Niort. 

On vous remercie et on vous souhaite de croiser Jérémy dans quelques mois

 

Merci beaucoup (rires).

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s