#Rugby – Nationale 2 / Adrien Vert (Graulhet) : «On va se satisfaire de ce point-là mais ce n’est pas ce qu’on venait chercher!»

Capitaine en fin de rencontre face au RC Aubenas Vals, Adrien vert le 3eme du Sporting Club Graulhetois était mécontent du contenu proposé par Graulhet tout en se satisfaisant a minima du point glané en Ardèche lors de la 11eme journée . Avec cette nouvelle défaite (15-8) les mégissiers quasi intraitables à domicile auront passé l’intégralité de la phase aller sans victoire à l’extérieur, ce qui a fait dire à l’ancien Espoirs du Castres Olympique : « Il faut se sortir les mains des poches et se donner sinon on n’y arrivera pas. ». Alors que le premier match retour de la saison s’annonce ce samedi à La Seyne sur Mer (Victorieux 26-20 a graulhet lirs de la 1ere journée de Nationale 2), Adrien Vert a tiré la sonnette d’alarme et prévenu ses coéquipiers qu’à défaut de réaction dans le Var, les rouges et noirs pourrait passer Noël avec des regrets voire des désillusions.

Retrouvez le replay en web tv sur la page facebook Sporting club graulhetois :

https://fb.watch/hpE9dUT2Sa/

Crédit photo Le #MagSport – Impakkt Events

C’est un match qui a été un peu terne avec beaucoup de scories et très haché mais, au bout du bout, vous arrivez quand même à repartir avec une escarcelle qui n’est pas vide puisque vous ramenez un point de bonus défensif. C’est bien payé mais c’est déjà un point de ramené ?

 

On va se satisfaire de ce point-là mais je pense que ce n’est pas ce qu’on venait chercher. Je pense qu’on n’y arrive pas à l’extérieur, on se dit de belles paroles mais on n’arrive pas à mettre en place le jeu que l’on veut mettre. Je trouve qu’on a été pas mal en conquête, l’arbitre fait ses choix, je pense qu’il y a eu un bon arbitrage dans les deux sens même s’il y a des choses qui, à mon avis, peuvent être discutées. Je suis content de la rentrée du banc qui a fait du bien mais on sait que sur ces matchs à l’extérieur, si on court après le score, on ne peut pas. C’est une super équipe d’Aubenas, on le voit, ils en sont à 4 victoires en 4 matchs, ils reviennent bien et donc, sur ces équipes-là, avec l’ambiance, le public et le reste, si on court derrière le résultat tout le match, on ne peut pas, en plus avec des fautes données, on ne peut.

Comment est-ce que tu expliques ce mal qu’a Graulhet à l’extérieur ? La préparation d’avant-match, les déplacements, le fait que vous ne soyez pas habitués aux grands déplacements ou peut-être aussi un complexe face à ces publics chaud bouillants qu’il y a en Nationale 2 ? 

 

Non, je pense que c’est peut-être parce qu’on est une équipe jeune. Malgré la belle saison que l’on fait l’année dernière, avec un groupe qui se connaît bien, on carbure bien aussi cette année avec quelques nouveaux, on se fait la remarque qu’on est un groupe jeune donc qui n’a pas forcément l’habitude de ces déplacements-là. Le problème, c’est que tous les matchs à l’extérieur sont compliqués et je n’ai pas l’impression qu’on apprenne un peu de nos précédents matchs à l’extérieur. On sent qu’on doute beaucoup alors qu’on ne devrait pas, à l’extérieur, ce sont eux qui ont toute la pression et nous, on doit mettre en place le même jeu que l’on met à domicile et sans pression mais on n’y arrive pas. A la maison, on le voit, on va chercher les mecs forts, inté comme exté mais à l’extérieur, on doute, on le sent dans les vestiaires et pendant l’échauffement alors qu’on dit qu’on a aucune pression. Aujourd’hui, ce sont eux qui avaient toute la pression, on a fait en sorte d’être respecté, parfois même craint mais, pour l’instant, on ne met pas les ingrédients à l’extérieur. Si on veut peut-être viser une place de qualif, il va falloir parce-que ça ne suffira pas à domicile, surtout qu’on avait perdu à la maison contre La Seyne. On voit que la poule est homogène, que Nîmes est un peu dans le dur et on va rentrer dans une phase hivernale où c’est dur pour tout le monde, on s’entraîne la semaine et il fait froid pour tout le monde, on vient à Aubenas et il fait froid pour tout le monde. Il faut se sortir les mains des poches et se donner sinon on n’y arrivera pas.

Pour la première fois de la saison, vous allez avoir deux déplacements successifs et c’est peut-être maintenant le bon moment pour apprendre à se déplacer en vitesse accélérée et à aller chercher autre chose qu’un bonus défensif ? 

 

L’air de rien, on ne s’est pas fixé de points mais on veut aller en chercher donc ça a commencé aujourd’hui et on a tout à prouver à La Seyne. On va à l’extérieur, on sait que c’est aussi une très belle équipe, on les a joués pour le premier match donc on ne savait pas trop où on allait et, au final, on voit leur saison et c’est une très belle équipe qui propose un super jeu. On va chez eux, on connaît le public et l’ambiance mais nous, il faut qu’on se rattrape, on sait que c’est le match qu’on a laissé passer en début de saison et il va falloir se donner. 

Malgré la déception de la prestation qui n’est pas tout à fait aboutie, il y a quand même l’état d’esprit car, on le voit, au bout du bout, dans les dernières secondes, vous allez vous chercher ce bonus défensif. Ça montre que ce groupe a une âme, une flamme et une étincelle ? 

 

C’est ça, on fait le point dans les vestiaires à la fin du match et on repart en début de semaine pour travailler, c’est l’avantage quand le groupe vit bien et qu’on sait trouver nos points faibles. On l’a dit à la mi-temps, on n’est pas passé à côté car on y est dans l’engagement mais c’est qu’on donne des points trop facilement et on n’arrive pas à enchaîner les temps de jeu. On le voit, je trouve qu’Aubenas a enchaîné les ballons rapides et si nous, on n’est pas placé, qu’on ne fait pas l’effort de se placer et de parler pour monter fort contre des équipes comme ça, qui a connu la Nationale 1, ça ne passe pas. 

On va dire qu’à la trêve de Noël, on saura si Graulhet peut regarder vers l’horizon ou dans le rétro ? 

 

Je n’aime pas trop penser comme ça car on l’a vu l’année dernière où, à Graulhet contre Mazamet, on serre les fesses jusqu’au dernier moment. Je pense que ça sera parti pareil, quand on fait des matchs gagnés à domicile, pris un point à l’extérieur ou avec des défaites, je crois que ça va être serré pour tout le monde. On voit Rumilly qui remonte bien aussi et qui enchaîne les victoires donc je pense que ça va être tendu jusqu’à la fin mais cette période hivernale va donner beaucoup de sens au niveau du classement pour certaines équipes.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s