#Rugby – Nationale 2 / Simon Hartmann (Dijon) : «Il faut qu’on reprenne confiance en nous!»

Simon Hartmann le 3/4 polyvalent du Stade Dijonnais a réalisé une prestation XXL face au Sporting Club Graulhetois lors de la seconde journée de Nationale. Pour la première de la saison devant le public de Bourillot, ce pur produit de la formation bourguignonne avait recouvré la plénitude de ses moyens après une saison blanche du fait d’une grave blessure (ligaments croisés). Véritable poison de l’attaque dijonnaise, le virevoltant 3/4 aile a marqué ses retrouvailles avec son jardin dijonnais par un essai et une victoire (31-17) qui, lance la saison du club de la capitale des Ducs. Focus sur un jeune joueur prometteur qui a éclairé les offensives des rouges et bleus samedi soir.

Crédit photo Lea Jaime Ponares – Stade Dijonnais

L’année dernière, tu as vécu une saison noire qui s’est ponctuée par une descente collectivement et pour toi, par une grave blessure. Là, tu es lancé comme un frelon, on t’a senti avoir tes jambes de 20 ans ?

 

Je n’ai que 21 ans mais oui, ça fait plaisir. La saison est lancée, j’ouvre le compteur et je suis donc satisfait sur ça mais on va surtout retenir la prestation collective où on a été bon. On se resserre après le carton rouge, on essaye de ne rien leur laisser et au final, on rend une bonne copie malgré le fait qu’on perd le bonus à la fin. On va retenir la victoire, ça va lancer notre saison, le groupe va se construire autour de ça et on est forcément content de la prestation de l’équipe. 

Malgré tes 21 ans, on te sent quand même arriver à maturité dans ce groupe et devenir quelqu’un qui compte et qui s’implique dans le projet de jeu ? 

 

Cette année, avec la saison compliquée que j’ai eu l’année dernière, j’avais à cœur de faire profiter le stade Bourillot de mes qualités et surtout le groupe. Je me sens en confiance, je me suis préparé pendant un an, je n’avais que cet objectif en tête. On a vécu une descente, c’était compliqué de le voir depuis le bord du terrain donc j’ai beaucoup d’énergie à revendre. Encore une fois, je suis très content de la prestation de l’équipe ce soir. 

On a aussi l’impression que la notion de plaisir est très importante cette année pour le Stade Dijonnais ? 

 

Il va falloir que l’on reprenne beaucoup confiance en nous. On est de bons joueurs de rugby, on sait faire de bonnes choses, il faut juste qu’on arrive à mettre en place notre rugby, celui que l’on travaille toute la semaine, ne pas déjouer et être vraiment concentré sur les bases, c’est ce qui a marché aujourd’hui.

Le plus dur pour vous ont été les 10 premières minutes pour vous mettre dans le match. On sentait un peu de fébrilité, vous aviez encore les fantômes du match contre Nîmes ? 

 

On a forcément envie de bien faire. On est à la maison, c’est le premier match, je pense qu’il fallait se mettre dans l’événement individuellement et qu’il fallait rester concentré. On s’est dit les choses, on s’est vu plusieurs fois sur le terrain pour mettre les choses à plat et après, on a réussi à dérouler notre jeu. Il y a encore quelques petits trucs perfectibles, ce n’est pas parfait mais on est très content, c’est vraiment super. 

Vous avez réussi à passer par-dessus le carton rouge et c’est aussi gage d’une sérénité collective ? 

 

Oui surtout qu’il y a eu de petits scories pendant le match, moi le premier aussi. J’étais super satisfait de l’état d’esprit du groupe, je me suis senti soutenu, les mecs n’ont pas gueulé derrière mon en-avant, Ju sort, c’est un rouge mais c’est un fait de jeu. On n’est pas resté focalisé là-dessus, on a réussi à se remettre de l’avant. Je suis super content du groupe, de l’état d’esprit et de la performance. 

Un mot sur cette équipe de Graulhet ? 

 

Une équipe en place qui veut mettre du jeu. On avait bien vu à la vidéo que Kevin Boulogne animait super bien et qu’il fallait être attentif, je pense qu’on a réussi à les faire déjouer. Sur nos montées défensives et dans les rucks, on a été des chiens et, encore une fois, on va rebosser la semaine prochaine, régler les petits réglages et feu, la saison est lancée. 

Encore félicitations pour ce doublé

 

Merci.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s