#Rugby – Nationale / Sandrik Maciotta (Albi) : «La mayonnaise va prendre!»

Retrouvez la conférence de presse du 3eme ligne du Sporting Club Albigeois : Sandrik Maciotta.

Crédit photo Pierre Bras

Est-ce que les joueurs sont conscients qu’il y a un public à aller chercher sur le terrain ?

 

Oui, il y a un public à aller chercher, il faut qu’on leur donne les moyens de nous supporter donc il faut qu’on soit bon et ils nous suivront. C’est vrai qu’on aurait voulu que ça surfe sur la vague des phases finales où ils étaient présents, où ils nous ont suivis, nous ont accompagnés et où ils ont poussé. C’est vrai aussi qu’ils nous manquent en ce début de saison et on va tout donner pour qu’ils reviennent. 

En parlant du public, on va parler du public adverse puisque tu le connais, tu as joué avec Grasse contre Hyères-Carqueiranne dans des derbys muy caliente. Tu peux nous parler de ce club de Hyères et de ce public ? 

 

Ça va être un public chaud. On sait que le Sud-Est, c’est toujours compliqué, il y a beaucoup de ferveur, ça suit, ça crie mais il faut faire abstraction de ça. Nous, on fait un match à l’extérieur et on va faire attention à tout donner à l’extérieur, le reste sont des à-côtés. Il faut faire attention, c’est tout, ce n’est pas bien méchant, ça va gueuler. 

Ce n’est pas aussi source de motivation ? 

 

Chacun le voit à sa façon mais nous, ça va aussi nous motiver. Ils seront peut-être 16 mais nous, à 15, on peut faire mieux. 

Est-ce que tu as été surpris par le niveau des promus ?

 

Non, pas forcément, car Hyères a fait une très belle saison, Rennes a fini champion. Eux, par contre, surfent sur leur vague donc c’est normal de les trouver à ce niveau-là, ils ont aussi fait de bons recrutements et ce sont de belles équipes par conséquent, ils continuent sur leur lancée de leur saison précédente. C’est normal, ce sont de belles équipes. 

Tu as aussi vu grandir ce club de Hyères. C’est un club qui, aujourd’hui, tape à la porte pour se stabiliser en Nationale alors qu’ils étaient encore en Fédérale 2 il y a quelques années ? 

 

Depuis qu’il y a Greg Le Corvec, il me semble qu’il a fait un gros travail sur le recrutement et il veut faire évoluer le club. Je crois qu’ils ont été champions de Fédérale 2, ils sont montés en Fédérale 1 où ils ont fait de belles saisons avant d’être vice-champions de Fédérale 1 donc ils suivent leur progression. Ils ont des ambitions et tant mieux pour eux. 

Ton parcours le prouve. On peut passer de la Fédérale 2 à la Nationale et très bien s’en sortir ? 

 

Très bien s’en sortir, je ne sais pas mais oui, on peut faire le bond de la Fédérale 2 à la Nationale. Avec des ambitions, des gens qui ont envie et qui se donnent les moyens, tout est possible. 

Quand tu es arrivé l’année dernière au Sporting, tu étais le petit nouveau mais aujourd’hui, tu es quasiment un papa dans le groupe ? 

 

Un papa de rien du tout (rires) ! J’ai fait un an, c’est ma 2e saison et on continue à progresser et à travailler. 

Comment est-ce que vous appréhendez ce match face à Hyères ? Comme un match piège j’imagine ? 

 

C’est un match à l’extérieur et on va tout faire pour faire le meilleur résultat possible. On a bien travaillé cette semaine donc on va tout donner et ce sera bien.

As-tu la sensation qu’Albi arrive à se payer même en n’étant pas très bon ? 

 

On fait pareil l’année dernière, on a gagné des matchs en n’étant pas très bons. On est en construction cette année, il y a pas mal de nouveaux donc on travaille pour créer une harmonie tous ensemble. L’année dernière, on a réussi à gagner pas beau et là, c’est pareil sur ce début de saison. On est en construction, il y a pas mal de nouveaux donc la mayonnaise va prendre.

On sait que les sportifs de haut niveau et les compétiteurs que vous êtes marchent souvent à l’orgueil. Le fait d’être chacaillés par votre propre public a dû vous mettre une petite piqûre d’orgueil ce qui peut être aussi un bon ciment et un bon levier pour aborder ce match ? 

 

C’est sûr que ça ne fait pas plaisir quand on se fait huer donc on a envie de leur montrer que, justement, on a envie. Le seul moyen, c’est de le prouver sur le terrain donc il faudra tout donner ce week-end et le week-end suivant pour refaire venir le public. 

Et pour s’organiser de belles retrouvailles face à Narbonne ? 

 

Ça serait bien de retrouver du public et de la ferveur au Stadium, ça serait super.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s