#Rugby – Nationale / Sebastien Tillous Bordes (Bourgoin) : «L’homogénéité, c’est ce qui nous a manqué l’an dernier!»

Lors de l’ultime rencontre amicale face à Bourg en Bresse (victoire 20-27), le manager du CSBJ a accordé un entretien à notre consultant en Rhône Alpes, Fred Charvet. Focus a quelques heures de la reprise du championnat à Hyères Carqueiranne, sur des Berjalliens qui comptent montrer un autre visage que la saison passée.

Double victoire contre Bourg et peut-être que, pour le coach que tu es, un peu de certitudes avant d’aborder le vrai début de la compétition notamment sur l’engagement. On a vu Fabrice Estebanez qui regrettait que son équipe ait fait preuve de moins d’engagement que les Berjalliens, il avait été surpris sur ces deux matchs-là. Qu’est-ce que toi tu en penses ?

 

Dans ce championnat, il faut être prêt et quand on n’est pas prêt, on l’a vu la saison dernière, c’est compliqué donc la première que l’on voulait, c’était d’avoir un état d’esprit, ça définit notre groupe. Encore aujourd’hui, on a montré qu’on avait un bon état d’esprit, qu’on ne lâchait rien, qu’on était solidaire et qu’on avait de l’abnégation. On a aussi marqué de beaux essais comme la semaine dernière et je crois que c’est très bien mais, toujours comme la semaine dernière, on a aussi pris des essais casquette à zéro passe, deux fois même trois fois avec le maul porté mais ça, c’est bien joué. C’est encourageant, c’est bien, il faut que l’on garde cet état d’esprit et ce qu’on a fait là, il faut qu’on l’emmène avec nous pour le premier match de championnat. 

C’était aussi une revue d’effectif, on a vu pas mal de joueurs et pas mal de joueurs au même niveau. Est-ce que le coach va avoir des migraines pour composer son premier 15 de la saison régulière ? 

 

Bien sûr mais je crois que ce qui est important, c’est que les 23 qui vont démarrer contre Hyères-Carqueiranne vont permettre aux 15 autres qui ne jouent pas de pouvoir faire le match d’après ou celui d’encore après. On est un groupe, on va pouvoir aller chercher des choses à 40 et pas à 23 ou à 24 donc c’est important que tout le monde soit au niveau. L’homogénéité, c’est ce qui nous a manqué l’an dernier, c’était compliqué dès qu’on changeait quelqu’un mais aujourd’hui on a ça, c’est ce qu’on voulait et c’est très bien.

En même temps, je pense que pour tout l’éco-système berjallien, les sponsors, les partenaires, c’est également bien de se dire que finalement, Bourgoin va peut-être vraiment pouvoir jouer les phases finales cette saison ? 

 

On est juste après les matchs amicaux, les phases finales sont bien loin. Il faut prendre les matchs les uns après les autres, on va jouer Hyères-Carqueiranne qui a mis 30 points à Nice donc il faut se préparer à avoir un gros combat là-bas. Ça va être très dur d’aller jouer là-bas, on les connaît, je les connais, je connais leur manager et je sais dans quel état d’esprit il est. C’est un match qui va être difficile, il va falloir avoir du caractère comme on a eu aujourd’hui. 

C’est peut-être aussi la leçon de l’année dernière de vraiment démarrer par deux victoires, Hyères-Carqueiranne si possible puis ensuite avec le premier match à la maison contre Narbonne ? 

 

Hyères-Carqueiranne va être super important. Je les ai vus jouer, c’est costaud, ça s’y file bien donc ça va vraiment être un combat, un combat de rue (rires). Il faut être prêt à ça et j’ai dit aux mecs  » on était prêt à en découdre sur les deux matchs amicaux mais il va falloir aussi être prêt la semaine prochaine  » donc on s’est bien préparé pour ce match.

Propos recueillis par Fred Charvet

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s