#Rugby – Nationale / Pierre Alexandre Duclieu et Fernandez Corréa (Massy) : «On s’est fait plaisir dans la mêlée.»

Retour sur le derby entre Suresnes et Massy (13-14) lors de la 25 eme journée de Nationale. Victorieux les Essonniens, ont fait une grosse partie comme le stipule le talonneur Pierre Alexandre Duclieu et son compère de 1er ligne Fernandez Corréa. Focus sur le leader du championnat à quelques heures de la dernière rencontre de phases régulières à Ladoumegue face à Valence Romans Drôme Rugby.

Crédit photo Audrey Killarney

La mêlée a été un secteur clé ce soir, quelles sont tes impressions sur ce succès 14 à 13 à Suresnes ?

 

PAD : On était vraiment en place sur le secteur de la mêlée, on a bien su suivre notre routine et mettre en place ce que l’on voulait, avoir nos ballons offensivement tout en arrivant aussi à les récupérer défensivement donc c’était une bonne chose. 

 

Et que dire au-delà de la mêlée, sur tous les secteurs ? 

 

FC : C’était une rencontre bizarre, entre nous, joueurs, on s’est dit que c’était vraiment bizarre. Il y avait le contexte du derby mais l’entame du match était sans rythme. Il y avait des séquences, ça joue, ça coupe, ça joue, ça coupe mais au-delà de ça, on s’est fait plaisir dans la mêlée. On avait étudié leur mêlée et on s’était dit que si on pouvait se faire plaisir sur ce secteur dans ce match-là, on devait le faire.

Se faire plaisir voire chambrer par moment car ça a parfois été un petit peu chaud avec les adversaires ? 

 

FC : Oui mais ça reste bon enfant comme on dit (sourire). 

 

Comment fait-on pour jouer contre un pilier géorgien ? 

 

FC : Il faut avoir beaucoup de sang-froid (rires). Les Géorgiens ont le sang chaud donc, s’il chambre et que tu rentres dans son jeu, c’est fini. Donc, il faut avoir beaucoup de sang-froid mais ça reste loyal, c’est le jeu, c’est le rugby et c’est comme ça. 

A 14 à 13, vous vous en sortez quand même bien car ça aurait pu basculer en fin de match. Comment avez-vous ressenti la toute fin de rencontre ? 

 

PAD : Je n’étais pas sur le terrain pour la fin de match mais de l’extérieur, c’était assez brouillon sur la fin, on a beaucoup défendu mais pour moi, notre défense est vraiment notre point fort et on arrive à rester en place et à se connecter entre nous. Je pense que c’est ça qui a encore primer cette fois-ci car, à chaque fois, c’est ça qui nous sauve. 

 

Maintenant, cap sur la fin de saison. Je crois que vous avez un petit stage de prévu bientôt mais quel est votre sentiment à l’approche des grands rendez-vous ? 

 

FC : On l’aborde comme on l’a toujours vécu, du début jusqu’à maintenant, c’est à dire prendre du plaisir, déjà entre nous parce qu’on est un super groupe. Donc, c’est se faire plaisir entre nous, toujours jouer pour les copains et si ça doit passer, ça passe. C’est passé jusqu’à maintenant et ça ne devrait pas s’arrêter maintenant. Moi, en tous cas, j’ai confiance, confiance en mon groupe et en l’équipe et je sais qu’on va le faire. 

 

En tous cas, on vous le souhaite

 

Merci

Propos recueillis par Mathieu Santesmases

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s