#Rugby – Nationale / Transferts : Albi les grandes manœuvres.

Le Sporting Club Albigeois est actuellement au coude à coude avec Valence Romans Drôme Rugby et Soyaux Angoulême pour décrocher l’accessit direct aux demi-finales de Nationale. Mais en coulisses, le manager des jaunes et noirs travaille d’arrache pied pour construire un groupe profondément renouvelé la saison prochaine. Arrivé en Juin 2021, l’ex coach de Lavaur et Massy a hérité d’un noyau dur de l’équipe de son prédécesseur Arnaud Méla et a donc dû faire un recrutement conséquent et par touches successives la saison dernière (13 joueurs). Alors qu’Albi réalise une saison réussie, l’originaire de Gaillac mène de front, le périlleux dossier des renouvellements de contrats tout en finalisant déjà certaines arrivées.

Crédit photo François Fedra photographie

Des re-signatures et des joueurs en attente.

Le visage du SC Albi va fondamentalement changer la saison prochaine avec la volonté de Mathieu Bonello d’imprimer son empreinte sur l’effectif. Malgré les re-signatures de Maxime Escur, Louis Decrop, Mohsen Essid, Enzo Marzocca, Théo Vidal, Paul Clergue, Dimitri Tchapnga, Touks Vasuinubu ou encore Arthur Castant, ce n’est pas loin d’une grosse quinzaine de joueurs qui sont encore dans l’attente d’une prolongation. Vincent Calas, avec qui le club a entamé des pourparlers, Jeremy Russell ou encore Benoit Sicart et Benjamin Caminati sont aussi de ceux-la. Concernant Benji Caminati, qui a fait savoir récemment son envie de rester à Albi (dans les colonnes de la Dépêche du Midi), de nombreux clubs se bousculent au portillon. Deux équipes de Pro D2 seraient sur les rangs (dont Carcassonne son ancien club), mais aussi deux pensionnaires de Nationale (Nice et VRDR) ou encore des clubs tarnais de fédérale1 (Graulhet et Mazamet).

Graulhet à l’affût des joueurs non conservés.

Le SC Graulhet qui vient d’acquérir sportivement son accession en Nationale 2, possède en la personne de Jean Christophe Bacca son coach, une forte connexion avec le club de la préfecture. Les mégissiers qui depuis 3 saisons construisent un groupe de qualité en adéquation avec les valeurs humaines du club sont a l’affût des mouvements Albigeois. De nombreux joueurs sont sur les tablettes Graulhetoises. Pêle-mêle, des contacts ont été noué par JC Bacca, Benoit Belot et Flo Gimbergues avec Bastien Dedieu, Thomas Breton, Théo Aussibal, Paul Cautenet, Benoit Sicart, Gaetan Bertrand ou encore Alexandre Alibert. Les choses pourraient très vite se décanter dans les heures qui viennent concernant certains dossiers.

Des cadres sur le départ, une légende prend sa retraite.

Gaetan Bertrand, homme-lige du vestiaire Albigeois durant 5 saisons, ne portera plus les couleurs du SCA. Ce joueur de devoir qui fut le vice capitaine des abeilles albigeoises durant 4 saisons va quitter à regret, un club auquel il avait un fort attachement, car non conservé par ses anciens coachs à Lavaur (Mathieu Bonello et Alexandre Albouy). Double peine pour l’ex joueur vauréen, du fait de sa pubalgie récurrente et de son opération récente, il ne pourra donc pas refouler une ultime fois la pelouse du Stadium. Une page va donc se tourner avec le départ du 3/4 centre originaire du Périgord qui fut un guerrier de tous les instant lors des campagnes successives de l’ère Méla. Bastien Dedieu lui aussi va clore plus d’une décennie à arborer la tunique du SCA. Le carmausin, qui était un symbole depuis l’époque Broncan de l’identité tarnaise du club, va clôturer un chapitre de sa vie : le rugby professionnel. Celui qui n’aura porté qu’un seul maillot (à l’exception de celui de Carmaux en jeune) durant sa carrière, sera peut-être tenté de faire une pige à Graulhet avec son mentor et ami Jean Christophe Bacca. Le cas de Benoit Sicart est un peu similaire à celui du “Bûcheron” carmausin. Arrivé au Stadium alors qu’Albi évoluait en Pro D2, l’originaire de Vinassan victime d’une rupture des ligaments croisés en 2018 et en 2021 n’est réapparu qu’une seule fois sur les feuilles de matchs (Soyaux Angoulême) depuis son retour de convalescence voici 2 mois. Un clap de fin commence à se dessiner pour ce véritable couteau-suisse des lignes arrières, à moins que lui aussi n’oblique vers la capitale du cuir. Gianni Gaillard est là encore, un de ces cadres qui quitteront le navire albigeois, et va ponctuer une belle page de sa carrière. Blagnac aurait jeté son dévolu sur le 2nde ligne du SCA, mais celui-ci réfléchirait grandement à basculer malgré son âge non avancé, vers le coaching au sein de l’équipe B de Lavaur (Fédérale 1). Il amènerait donc sa science de la touche et son expérience du haut niveau dans le club de la cité jacquemart. Pour finir, comme annoncé dans nos colonnes, le papa du groupe, Mathieu André, va clore 11 saisons au stadium et laisser un grand vide dans une équipe qu’il porte à bout de bras en touche. Une perte humaine et sportive pour Albi qui voit une partie de son identité récente s’envoler avec la retraite de cette légende jaune et noire.

Pilet, Nevers, Leana, Strapazon et Pouzoulic contactés

Le charentais Quentin Pilet, passé par Angoulême, Dijon et Vannes avant de poser ses valises au printemps 2020 sur les bords du Tarn aurait de jolies contacts en Pro D2/Nationale et travaillerait à trouver un beau rebond à sa carrière, depuis que Mathieu Bonello lui a annoncé en mars qu’il ne le conserverait pas. Du côté de Selafai Leana, une des recrues phares du mercato estival 2021, les sirènes bressanes et la belle proposition effectuée par l’USBPA auraient eu raison de son envie de poursuivre dans la cité épiscopale. En outre, Mathieu Bonello n’aurait pas souhaité faire un cas à part du 3/4 Néo-Zélandais, dans sa politique salariale malgré que celui-ci soit un des joueurs les plus utilisés actuellement. Du côté du jeune Espoir, Tommy Strapazon, qui peut évoluer tant en seconde ligne qu’en 3eme ligne, le Cercle Amical Lannemezanais, Saint Sulpice sur Lèze et surtout Tyrosse(fed1) auraient un intérêt certain sur ce joueur en devenir. Une autre jeune pépite est aussi pistée par un club de Nationale (Blagnac), en l’occurrence Titouan Pouzoulic, l’ex demi de mêlée du centre de formation d’Agen. Mais le SCA aurait contre-attaqué en lui proposant un renouvellement: quel sera le choix du jeune Titouan? La réponse se fera jour dans quelques semaines. Quant au pilier droit originaire de Saône et Loire, Damien Nevers, le joueur passé par l’USBPA, l’US Saint Sulpice sur Lèze, ou encore le CS Beaune, son avenir ne s’écrira plus à Albi car il aurait décidé de relever un nouveau challenge et des contacts très concrets seraient en cours avec un club de l’Est de la France

Un joueur de Pro D2 et un joueur de Fédérale1 en approche, des pistes en Nationale.

Selon nos informations auprès de leurs anciens clubs, le talonneur de Mâcon Romain Maurice (Fédérale1/Nationale2) ,et un 3eme ligne d’Aurillac auraient donné leurs accords au Club Tarnais. En Nationale, Mathieu Bonello aurait sondé énormément de monde, dont un ouvreur cognaçais (Yohann Villanove), deux 3/4 dijonnais (Odiete et Conduché), un 3eme ligne Berjallien (Camille Jareau) ainsi que quelques joueurs Blagnacais (dont Paul Ravier). Concernant Lucas Poirson, l’ailier de Provence Rugby, un temps pressenti en terre tarnaise, la piste se serait grandement refroidie, tout comme pour le 3/4 centre de Massy , Peter Morton qui lui pourrait trouvait un nouvel envol à Bourgoin.

En clair, les grandes manœuvres sont lancées au Sporting Club Albigeois. Et l’été 2022 va réserver énormément d’adieux et de nouveaux visages dans la cité épiscopale car une page de l’histoire moderne du SCA va se tourner, au gré de l’écriture du livre jaune et noir de Mathieu Bonello.

Article rédigé par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s