#Football – Régional 1 / François Enguilabert (Albi – Marssac TFA) : «Mickael Bertrand avait envie de rester, on avait envie de le garder, c’est aussi simple que ça!»

Le Co-Président des pensionnaires Régional 1 dmAlbi Marssac Tarn Foot ASPTT, François Enguilabert, nous a accordé un entretien exclusif pour faire un point sur la situation des seniors masculin du club fanion du département. Alors que l’équipe première opère une folle remontada au classement et oblique vers un maintien après sa victoire dans le derby face à Graulhet, l’ex président du Marssac RSRDT est tout aussi fier des résultats de l’équipe B qui s’approche à grand pas d’une accession en R3. Celui qui préside depuis juin dernier, les destinées de l’AMTFA nous a aussi annoncé le maintien à la tête de «la une » de Mickael Bertrand, l’homme de l’épopée en coupe de France et des montées successives en R2 et R1. Ce gage de confiance est la symbolique d’un club qui veut grandir et poser des fondations solides pour l’avenir dans la sérénité et la stabilité. Tour d’horizon du foot masculin chez les Albigeo-Marssacois avec un dirigeant qui malgré une ambition légitime pour son club, ne veut pas mettre la charrue avant les bœufs.

 

Crédit photo Axelle Puechberty – AMTFA Officiel

La fin de saison pointe le bout de son nez, c’est la dernière ligne droite pour l’AMTFA en Régional 1 et, pour le moment, vous êtes dans les clous de vos objectifs à savoir le maintien en R1 ?

 

Il est sûr que, pour l’instant, la chose qui nous préoccupe le plus, c’est ce maintien et j’espère que les 2 ou 3 prochains matchs vont nous délivrer de ce poids avec notamment un déplacement samedi à Toulouse Rodéo et, dans la foulée, la réception de Lourdes. Donc, on a de quoi occuper les esprits. 

 

On va dire qu’il y a eu une première croisée des chemins avec cette victoire dans le derby tarnais à Rigaud face à Graulhet ? 

 

Moi, c’était un match que je craignais beaucoup. J’en avais peur car c’était un derby et qu’on avait envie de faire bonne figure au stade Rigaud, on s’en est sorti et on a réussi à s’imposer donc, il est sûr que ce sont trois points qui nous font beaucoup de bien. 

Trois points qui font du bien dans un match qui a été un vrai derby avec beaucoup d’intensité et de coups. On a même fait une boutade au #MagSport en disant que l’homme du match était quasiment Benoit Mexe, le soigneur ? 

 

Benoit Mexe est toujours l’homme du match ! Il est vrai qu’il a eu beaucoup de travail, ça fait partie des règles d’un derby. On a peut-être un joueur qui est blessé un peu plus que les autres mais on va espérer que les deux semaines qui viennent de se passer auront été suffisantes pour qu’il se rétablisse et pour partir à Toulouse. 

 

On va aussi parler de la saison prochaine car, à l’AMTFA, on commence déjà à préparer l’exercice 2022 / 2023, que l’on vous souhaite en Régional 1. Qui sera sur le banc la saison prochaine ? 

 

On s’est préoccupé de cette question car nous avions été sollicités et, dans cette période très forte de championnat, on voulait que les choses soient très claires vis-à-vis de Mickaël Bertrand. Les choses sont allées simplement et rapidement, on n’a pas mis des heures à se mettre d’accord, il avait envie de rester et nous, on avait envie de le garder donc, ça a été suffisant pour qu’on le garde et qu’il reste avec nous. En tant qu’ex-Marssac, je me souviens que c’est un garçon qui est arrivé alors que nous étions redescendus en R3, qui nous a fait remonter en R2 puis monter en R1 et, nous y maintient et j’espère qu’il nous fera encore nous maintenir en R1 cette saison. Il a donc à son actif un bilan largement, largement positif et, en tous cas, c’est positif pour nous pour éviter de se perdre dans des considérations. Il avait envie de rester, on avait envie de le garder, c’est aussi simple que ça.

Il a son actif, cerise sur le gâteau, l’épopée en Coupe de France avec ce 8e tour face à Pau qui a été fondateur pour Marssac ? 

 

Oui, il ne faut pas l’oublier. La Coupe de France est quelque chose dont on continue à parler, dont on parle et j’espère que l’on continuera à faire parler de nous avec cette Coupe de France car cette épopée est quand même quelque chose d’extraordinaire. Il est certain que je souhaite à tout le monde de le vivre. 

 

Avec cette fusion, il y a un peu eu une micro-révolution dans le football de l’Albigeois et Tarnais. Le fait de miser sur la continuité avec Mickaël Bertrand va aussi permettre de continuer à poser des fondations solides ? 

 

Bien sûr et peut-être que n’importe quel club, à travers ce que l’on a connu, pendant l’hiver où on avait une situation extrêmement difficile, se serait rapidement détaché de leur entraîneur. Nous, on a tenu à rester avec Mickaël, on ne l’a pas remis en cause ce qui, je pense, lui a permis de continuer à travailler en toute sérénité et toute quiétude et, j’espère, d’arriver à nous sortir de cette situation. 

Quel va être l’objectif pour la saison prochaine ? 

 

On va rester simple et surtout espérer que la 2 monte en R3, j’espère que ça va se faire. Elle le mérite car elle est bien conduite par Olivier Remazeilles, les deux coaches s’entendent bien donc je suppose, et j’espère en tous cas, qu’Olivier restera lui aussi. Ça permettra d’avoir un duo d’entraîneurs qui fonctionne bien et s’entend bien, ce qui serait très bien. L’objectif sera de faire au mieux, je ne sais pas encore ce qui sera fait mais on parle aussi d’une réforme du football régional à partir de la Nationale 2 jusqu’à la R1. Donc, on verra ce qu’il va advenir mais on essayera peut-être de se glisser entre les mailles du filet, on va voir. 

 

Petit clin d’œil à cette équipe 2 qui évolue pour l’instant en Départementale 1 et qui vise la montée en Régionale 3. C’est la vraie équipe de la fusion car, si l’équipe 1 a encore un fort ADN marssacois, cette équipe 2 a un vrai ADN AMTF c’est à dire qu’elle englobe l’ASPTT et Marssac ? 

 

Tout à fait, c’est la réussite de la fusion. A l’époque, la 1 de l’ASPTT et la réserve de Marssac étaient deux bonnes équipes d’Excellence et Olivier a su faire l’amalgame entre les deux équipes pour arriver à faire une équipe très, très forte de Départementale prête pour l’accession. Globalement, on n’a pas perdu beaucoup de points ni beaucoup de matchs, elle n’a fait qu’une seule erreur contre La Crémade, je crois. On a malheureusement perdu en Coupe du Tarn mais ça fait partie des aléas d’une saison et je préfère qu’on est perdu en Coupe du Tarn qu’en championnat. Tu as raison de dire que c’est le résultat de la fusion des deux clubs, c’est à mettre totalement à l’actif de la fusion. 

Dans la stabilité avec les staffs l’année prochaine, si la R1 se maintient et que l’équipe 2 monte en R3, vous serez un co-président comblé pour cette première année de fusion ? 

 

Absolument, qu’est-ce que tu veux rêver de plus ? On est vieux mais satisfaits. Je garde un œil sur les féminines car j’aime bien le football féminin, c’est très agréable à regarder et à vivre et on s’aperçoit que si les filles avaient réussi à maintenir une certaine stabilité, elles joueraient les premiers rôles et je suis certain que, l’année prochaine, elles seront capables de le tenir. Quant à nous, tous nos espoirs sont comblés avec la R1, car se maintenir pour la première saison véritablement complète n’était pas forcément évident et avec la 2, qui était un peu l’espoir de tout le monde mais surtout de l’ASPTT. Donc, j’espère que ce sera une très, très bonne fin de saison pour nous. 

 

Merci pour ce point de passage à l’AMTFA

 

Merci à toi.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s