#Rugby – Nationale / Nicolas Tachat (Nice) : «Des petits détails qui nous manquent encore pour grandir.»

Retour sur l’analyse de la défaite la semaine dernière face à VRDR du Stade Niçois (6eme) lors de la journée en retard et projection sur la réception capitale pour la qualification, ce dimanche, de l’US Dacquoise (8eme) lors de la 24eme journée de nationales avec le 3eme ligne et capitaine azuréen, Nicolas Tachat .

Il n’y avait pas tant d’écart que ça par rapport au tableau d’affichage ?

 

C’est dur de voir un score comme ça mais je pense que sur ce match, en fin de compte, notre pire ennemi, c’est nous-mêmes. On donne deux interceptions et c’est en relief car on n’est pas loin mais le score nous dit le contraire. Je suis content, j’attendais les joueurs sur l’état d’esprit, surtout avec le turn-over qu’il y a eu et l’état d’esprit a été là de la 1ère à la 80e. C’est déjà une bonne chose et maintenant, on va construire sur les choses qui nous ont manqué mais je pense qu’on part quand même sur de bonnes bases. Je préfère avoir un bon état d’esprit et travailler tous les petits détails qui nous ont manqués plutôt que l’inverse. On va bien bosser et on verra la suite. 

 

Vous ressortez justement avec cette capacité de rebondir positivement. Ça ne vous met pas un coup derrière la tête ? 

 

Ça met un coup sur la tête quand tout le monde joue. Là, on est sur un match en retard, on savait que c’était un match bonus et quand on est arrivé, le mot d’ordre était  » état d’esprit « . Je pense qu’on ne s’est pas défilé et que tous les joueurs ont répondu présents. On va avoir besoin d’une grosse remise en question individuellement sur le plan de jeu et pour le collectif mais le point d’orgue était l’état d’esprit et que chacun montre de quoi il est capable. Je pense que sur le match, ça a été chose fait, ce sont des détails, c’était une belle équipe en face et ils ont marqué sur nos temps faibles. Nous, on n’a pas été assez pragmatiques et ça peut aller vite, dans un sens comme dans l’autre. On verra sur les matchs couperets comment ça prendra. 

http://groupepeyrot.com

Ça a été un match très engagé, type phases finales ? 

 

Il y a les premières chaleurs donc déjà, ça n’épargne pas les joueurs et je pense que ça a vite été occis de chaque côté. Il y a eu le fait du beau temps, un peu de public, la fin d’année donc des joueurs qui veulent se montrer. Pour l’effectif, on voit qu’il y a une construction de chaque côté dans le match, après, c’est à l’équipe qui en tire le mieux et là, ça a été Valence-Romans et pas nous. Le but est de réagir très vite et repartir sur les petits détails qui nous manquent encore pour grandir.

 

Vos 10 premières minutes sont bonnes, vous faîtes douter Valence-Romans. Mais d’un coup, on a l’impression que tout s’effondre, vous prenez trois essais en peu de temps. Qu’est-ce qui a fait basculer le match ? 

 

Ce sont encore de petits détails, un manque de repères collectifs donc on a un peu joué à l’envers parfois. Même si on se rattrapait et qu’il y a eu l’état d’esprit, il y a de petites failles que l’on doit améliorer dans notre jeu et ça passe par l’expérience du groupe. Donc, je n’aime pas dire ça mais c’est une défaite un peu formatrice pour nous et, encore une fois, on sait sur quoi on doit bosser pour atteindre le haut niveau et être plus pragmatiques.

Propos recueillis par Fred Charvet

Article en partenariat avec

http://les-freres-lecointre.fr
http://roux-carrosserie.fr
http://umanis.com
https://tradastra.com/religionrugby-albi
https://www.eurinvest.fr/wave-park
http://immo-solo.com
http://bipbip-pizza-marssac.com
https://www.eurinvest.fr/wave-park
http://footpy.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s