#Football – D2F / La réforme de la FFF

Du changement à prévoir dans l’élite du football féminin français. Le projet prévoit une D1 à 12 équipe, une D2 à 12 équipes et la création d’une D3 à 24 équipes réparties dans deux groupes. La réforme devrait avoir des conséquences dès la fin de la saison 2022-2023 avec la relégation de 12 équipes de D2 (les 6 derniers de chaque groupe) en D3, le nouveau niveau national.

Cette réforme, qui a pour but de resserrer l’écart de niveau entre les équipes de D2 et diminuer l’écart entre le niveau régional et le niveau national, devrait via l’instauration de cette D3 être un atout majeur pour l’élite du football féminin français.

Les explications

Dès la fin de la saison 2022-2023, , les 6 dernières équipes de chaque groupe de D2 seront reversées en D3. De l’autre côté, 12 équipes de R1 obtiendront leur ticket pour accéder au niveau national.

A l’issue de la saison 2023-2024, le format d’accession de la R1 à la D3 reste à préciser mais ce qui est sûr :

Concernant la relégation :

  • 2 relégations de la D1 à la D2
  • 2 relégations de la D2 à la D3
  • 6 relégations de la D3 à la R1 (3 derniers /groupe)

Concernant l’accession :

  • 2 montées de la D2 à la D1 (1er et 2nd)
  • 2 montées de la D3 à la D2 (1er/groupe)
  • 6 montées issues de la phase d’accession de la R1 à la D3

Autant dire que l’enjeu sportif de la D2, la saison prochaine, s’annonce explosif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s