#Rugby – Nationale / Vincent Calas (Albi) : «Je connais le coin et Dugradus donc je sais très bien qu’on va être attendu!»

Le longiligne 3eme ligne aile du SCA est déjà tourné vers le déplacement en Ardèche du week-end prochain, une terre qu’il a côtoyé. L’ex joueur d’Aubenas, connaît les ambiances enfiévré de Dugradus et s’attend à un déplacement chaud bouillant chez une équipe qui joue sa survie en Nationale. Mais celui qui arbore le maillot du Sporting Club Albigeois pour la 9eme saison, nous aussi débriefé la rencontre face à Blagnac (31-19), qui est venu confirmer la place de dauphin des tarnais. Fautif sur l’unique essai Blagnacais, Vincent Calas ne s’est pas débiné, et il nous a donné une analyse lucide et intransigeante tant de sa prestation personnelle que du contenu collectif jaune et noir.

Vincent Calas (SC Albi / Nationale) – Crédit photo : Le #MagSport / Jacques Massine

On vous sent monter en puissance et avoir de la sérénité depuis le dernier bloc. Ça fait plaisir à voir mais sûrement aussi sur le terrain ?

Je ne sais pas si on monte en puissance mais comme on le répète depuis le début de la saison et comme le répètent Mathieu et le staff, on prend les matchs les uns après les autres. Je crois que ce soir, c’était un match de reprise, il faisait beau mais il y avait le vent en première mi-temps et, encore une fois, je crois qu’on a bien su gérer cette première période mais faut être sûr de nos forces et de notre rugby. Je pense qu’on attaque fort la 2e mi-temps mais on a encore ce trou d’air au milieu où moi, pour ma part, je coûte un essai. Ce sont de petites choses qu’il faut gommer pour la suite mais je crois que l’objectif est maintenant rempli. Il faut continuer comme ça, il y a un très gros match qui nous attend à Aubenas, qui joue le maintien, je connais le coin et Dugradus donc je sais très bien qu’on va être attendu. Blagnac, c’est fait, on passe à Aubenas la semaine prochaine.

Tu nous parlais des matchs de reprise et d’habitude, pour le Sporting Club Albigeois, ces derniers ne sont jamais simples. Mais quand on voit le plancho aujourd’hui, ça le fait ? 

Il est certain que si on prend le match de reprise contre Dax où, au bout de 6 minutes, il y avait 14 à 0 pour Dax, ce soir, c’est mieux. On a su prendre le temps, imposer notre rythme et notre jeu, ça paye sur la seconde mi-temps et c’est à valider la semaine prochaine. On va bien récupérer lundi pour vite basculer sur Aubenas mardi.

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Même si je sais que Mathieu n’aime pas trop que l’on parle de la 2e place, on peut quand même commencer à l’imaginer et à jeter un petit regard de ce côté pour se mettre dedans ? 

On regarde cette seconde place mais sans trop la regarder non plus. Ca ne veut rien dire, il y a des résultats partout, on l’a encore vu vendredi soir avec Valence-Romans qui gagne à Soyaux-Angoulême et la semaine prochaine, il y aura sûrement d’autres résultats et encore la semaine d’après. On se concentre sur nous et on fera les comptes à la fin comme le dit le staff depuis le début de la saison.

https://www.eurinvest.fr/wave-park

L’ambiance du Stadium était franchement top ce soir ? 

Franchement, c’est bien. Je crois que le VIP fait le plein avec 700 personnes, il y avait plus de supporters dans la tribune Jo Mir comparé à d’habitude. C’est bien, je crois qu’eux-aussi montent en puissance pour le reste de la fin de la saison donc c’est cool. 

Et on dirait qu’ils ont renouvelé leur répertoire de chansons ? 

Je ne sais pas trop, il est sûr qu’on les a entendus mais je n’ai pas trop fait attention aux chansons. C’est bien, ça fait plaisir de revoir le Stadium comme ça, c’est cool.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

http://groupepeyrot.com
http://les-freres-lecointre.fr
http://roux-carrosserie.fr
https://tradastra.com/religionrugby-albi
http://umanis.com
http://bipbip-pizza-marssac.com

Un commentaire sur “#Rugby – Nationale / Vincent Calas (Albi) : «Je connais le coin et Dugradus donc je sais très bien qu’on va être attendu!»

  1. oui il y avait une belle ambiance samedi soir , comme au temps du Top 14 c’est peu dire, et si les joueurs en ont bénéficié tant mieux, c’était fait pour cela, avec l’aide admirable de onze jeunes bayonnais venus ce jour là enterrer la vie de garçon de Médéric, l’un d’eux, je suppose que la future mariée est albigeoise …ils ont également mis le feu de façon rugbystique bien sur à la bodéga qui avait rarement connu pareille ambiance. des photos et petites vidéos ont été réalisées à cette occasion et je dois leur faire parvenir pour projection le jour du mariage, le SCA sera là encore présent.
    Si pareille ambiance pouvait se renouveler pour les derniers matchs de cette saison ce serait super sympa, pour nos joueurs et pour nous supporters; chiche, même sans les jeunes basques ( qui ont promis de revenir au stadium à l’occasion) on vivrait plus intensément les matchs .
    j’ai rajeuni de vingt ans , c’est incroyable, quand on veut se lâcher, on peut , on est au rugby pas au théâtre que diable , » ENSEMBLE ON NE RISQUE RIEN « 

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s