#Rugby – Nationale / Mathieu André (Albi) : «Si on a trop de confiance, Aubenas va nous remettre les pieds sur terre!»

Toujours prudent et pondéré, et ce malgré une belle victoire 31-10 face au Blagnac Rugby, le capitaine du Sporting Club Albigeois a tenu un discours emplit d’humilité et de perfectionnisme à l’issue de cette 22eme journée de Nationale. Retrouvez ci dessous l’intégralité des propos du seconde ligne du SC Albi.

Crédit photo Le #MagSport – Jacques Massine

C’est une 6e victoire de rang avec des Blagnacais qui, en 1ère mi-temps, vous ont tenu la dragée haute. Et puis, peut-être aussi avec le banc et l’expérience, vous avez réussi à vous détacher en seconde période ?

 

Oui, ça a été un match compliqué mais on le savait, avec le vent en plus, ils nous ont rendu la tâche compliquée. On savait qu’il mettait beaucoup de pression dans les rucks et ça a été le cas, on a quand même perdu pas mal de ballons et je pense qu’on n’a pas eu une conquête au même niveau que d’habitude, ce qui ne nous a pas aidé à relever la tête. Il y a eu cette interception qui nous fait du bien et on finit avec le point de bonus offensif donc le boulot comptable est fait mais il va quand même falloir que l’on travaille sur certains points. 

 

En tous cas, c’est bien car ça amène toujours de la confiance ? 

 

Ça apporte bien sûr de la confiance mais il ne faut pas trop en avoir car, si on manque d’humilité, ce sport le rappelle vite. On va à Aubenas pour le prochain match et si on a un peu trop confiance, je pense qu’Aubenas va nous remettre les pieds sur terre. On est dans le dernier sprint, tous les matchs sont hyper importants donc à nous d’être bien conscients du niveau de notre rugby et de ce qu’on doit travailler pour continuer à enchaîner les résultats.

Juste après l’essai de Blagnac, on t’a vu regrouper tout le monde pour un discours où ce qui a été dit était  » on ne va pas se gâcher les 10 dernières minutes  » ? 

 

Oui, parce qu’on n’y était plus, qu’on lâchait les rucks et les ballons, qu’on y était moins en défense, qu’ils se faisaient des passes au contact et qu’il fallait remobiliser tout le monde. 

 

Deux essais d’Enzo Marzocca, Paul Clergue qui rentre, on voit la jeunesse qui est en train de monter et de prendre la relève ? 

 

C’est bien ! Il y a pas mal de jeunes y compris devant comme Charles Fourès qui s’intègre de plus en plus. Ils font de bonnes performances donc je pense que c’est très bien pour le Sporting Club Albigeois. 

Au niveau sérénité, vous avez atteint un plafond que vous n’aviez pas atteint depuis le début de la saison ? 

 

Oui mais je le répète, la sérénité, c’est comme la confiance. C’est bien d’en avoir mais il ne faut pas en avoir trop car on peut vite se prendre les pieds dans le tapis si on en a trop. 

 

En play-off, il faudra sûrement faire le match parfait. Qu’est-ce qu’il manque encore pour réaliser ce dernier ? 

 

Je pense que c’est d’être constant sur 80 minutes dans tous les secteurs de jeu que ce soit la touche, la mêlée, l’attaque, la défense. Aujourd’hui, je pense qu’on a fait soit de bons bouts de match soit un bon match dans certains secteurs mais pour l’instant, à mon avis, on a eu aucun match où on a été bons dans tous les secteurs et constants sur 80 minutes. J’espère que ce match arrivera au moment opportun. 

La prochaine étape, c’est Aubenas. On connaît Dugradus et ça risque d’être la guerre cette histoire ? 

 

Ça ne risque pas, ça va être sûr (rires) ! On connaît le pays là-bas, des joueurs avec de grandes valeurs, ils vont nous attendre de pied ferme et avoir à cœur de nous faire tomber. Donc, à nous de bien préparer la semaine et d’y mettre les bons ingrédients si on ne veut pas se faire piéger là-bas.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s