#Rugby – Nationale / Antoine Cazot (Suresnes) : «Il faut être plus précis pour passer un cap face aux grosses équipes comme Soyaux-Angoulême!»

Antoine Cazot enfant de l’Allier passé par Vichy et Montluçon et ayant intégré la formation clermontoise dans son jeune âge, est devenu un véritable francilien depuis son arrivée il y a 6 ans de cela, en périphérie de la capitale. Après avoir à Bobigny, Orsay et Drancy, le voilà dorénavant au RC Suresnes un club avec lequel il découvre l’exigeant championnat de Nationale. Pour sa seconde saison dans le club juché sur les pentes du Mont Valérien, le 3/4 centre des franciliens a emmagasiné du temps de jeu avec 11 titularisations. Notre consultant en Île de France l’a donc interrogé après la défaite face aux ex pensionnaires de Pro D2 face à Soyaux Angoulême lors de la 21eme journée des phases régulières. Malgré certains regrets, Antoine Cazot n’en reste pas moins lucide sur le cap restant à franchir aux Suresnois pour envisager de plus haut.

Crédit photo : RC Suresnes

Quelles sont tes impressions après ce match perdu 19 à 33 face à Soyaux-Angoulême ?

 

Il y a pas mal de regrets car je pense qu’on fait une belle entame et une bonne première mi-temps où on est quand même dans les clous. On y est sur l’intensité et franchement, on fait de belles séquences, je trouve qu’on est bien en place. Il y a un peu de regrets sur la fin de première où on prend cet essai qui les conforte quand même. En seconde période, on a eu une petite baisse d’intensité, on a fait beaucoup de fautes, on a eu du mal à avoir des ballons sur nos lancements et on était un peu dans le dur. Donc oui, je pense qu’on peut avoir pas mal de regrets parce qu’il y avait quelque chose à faire. 

 

Vous avez su réagir après l’entame où vous êtes menés 0-10 pour repasser devant à 14-13 ? 

 

Ça, c’est un peu notre marque de fabrique, on est compétiteur à fond, déterminé et on ne lâche rien. Il y a eu plusieurs matchs avec ces scénarios-là et où on arrive à revenir, ça fait partie de notre force. 

http://umanis.com

En tant que capitaine, quel a été ton discours à l’issue de la rencontre ? 

 

Qu’on pouvait avoir des regrets, clairement. Franchement, encore une fois, je pense qu’ils n’étaient pas sereins au vu de l’entame de match et de la première mi-temps et que, malheureusement, on n’a pas réussi à être en maîtrise pendant 80 minutes. Il faut être plus précis pour passer un cap face à une grosse équipe de Soyaux-Angoulême qui descend quand même de Pro D2. Il faut retourner au boulot et corriger ces petites erreurs.

 

Cap maintenant sur le déplacement à Bourgoin ? 

 

On a clairement un bloc très important avec des concurrents directs sur la fin de tableau et oui, ça va être de gros, gros matchs.

Propos recueillis par Mathieu Santesmases

Article en partenariat avec :

https://www.eurinvest.fr/wave-park
http://groupepeyrot.com
https://www.eurinvest.fr/wave-park
http://les-freres-lecointre.fr
http://religion-rugby.com
http://roux-carrosserie.fr
http://bipbip-pizza-marssac.com
http://footpy.fr
http://immo-solo.com
http://abformationpro.fr
http://bipbip-pizza-marssac.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s