#Rugby – Fed1 / Jean-Christophe Bacca (Graulhet) : «On est en ballotage favorable!»

Le co-entraîneur du Sporting Club Graulhetois est revenu sur la victoire 17-9 lors de la 20eme journée de Fédérale 1 face au CA Castelsarrasin 82. Satisfait d’un état d’esprit guerrier recouvré, l’ex coach du SC Albi était un brin désappointé d’avoir vu ses hommes ne pas prendre un bonus offensif à domicile qui pourrait compter double à l’heure de faire les comptes. Tenant la bonne corde pour se qualifier directement en Nationale 2 à 4 journée du terme, les mégissiers espèrent faire honneur aux vœux de leur défunt président Guy Laporte : ramener des playoffs à Pelissou voir Graulhet retrouver une partie du lustre d’antan. La réception du TOAC TOEC ce dimanche, pourrait être un élément de réponse des ambitions graulhetoises.

Crédit photo Maeva Franco – SCG Officiel

On est avec Jean-Christophe Bacca, le co-entraîneur du club graulhetois. Une belle victoire aujourd’hui face à un concurrent à la qualif mais que ce fut dur ?

 

On connaissait les qualités de cette équipe. Ils étaient venus ici avec des intentions puisqu’ils étaient un point derrière nous donc on savait qu’en cas de victoire pour eux, ils nous passaient devant et qu’ils pouvaient espérer raccrocher le wagon des 4 premiers. Donc, c’était un match hyper important dans lequel ils avaient mis toutes leurs forces et ils n’ont pas dérogé à leur ADN. Ils ont beaucoup joué et nous, nous nous sommes appuyés sur une conquête un peu en place, on met deux beaux essais, on manque le bonus offensif, qui nous tendait les bras, en fin de match mais on n’a pas su le prendre. C’est un peu dommage mais la victoire est quand même là et on revient dans la course aux 4 premières places sachant qu’on a un match de plus que Saint-Sulpice donc ça va être très serré. Il va y avoir un sprint final très compliqué mais, pour l’instant, je dirai qu’on est en ballotage favorable.

 

En première mi-temps, le jeu a eu un peu de mal à se décanter et en seconde période, vous switchez et faites un peu le trou ? 

 

En plus, il y avait le vent et ici, c’est très compliqué de jouer avec le vent. En basculant à 7-6 contre le vent, on savait que ce serait plus facile avec le vent en 2e mi-temps mais Castelsarrasin, avec ses qualités, nous a énormément gêné en seconde période et on n’a pas pu trop s’appuyer sur le vent. On l’a fait une ou deux fois et avec cette pénalité des 50 mètres de Kevin Boulogne, on a pu prendre un peu le large et ensuite batailler pour ce bonus offensif qu’on n’a pas su prendre. Mais oui, ça a été un match où les conditions climatiques plus la qualité de cet effectif castelsarranisois nous ont posé pas mal de problèmes. 

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Dans les points négatifs, il y a le déchet technique et deux essais qui sont totalement bouffés, ce qui aurait pu vous coûter la feuille de match. Et avec deux cartons jaunes, c’est au moins un de trop ? 

 

Exactement et je rajouterai 18 pénalités au-delà des cartons jaunes. 18 pénalités contre nous ! C’est beaucoup trop à ce niveau de compétition à domicile. Et, effectivement, au moins deux occasions franches manquées, je dirai même trois mais ça, à la limite, c’est perfectible. On sait le travail qu’il nous reste à faire là-dessus, on va s’y employer mais j’attendais ce groupe sur l’état d’esprit qu’ils avaient en début de saison et qu’ils avaient un peu oublié sur le dernier mois après le décès tragique de notre président. Aujourd’hui, je pense que ça ne sera jamais digéré car c’est une plaie ouverte dans le groupe et dans le cœur mais à côté de ça, ils ont retrouvé cette envie qui les a caractérisés durant toute la phase aller. J’espère que ça va nous servir pour la fin de ce championnat qui va être haletante. 

 

Il y a peut-être un brin d’entêtement à la fin où vous n’arrêtez pas de faire des mêlées pour essayer d’aller chercher un essai de pénalité. Mais ça ne marche pas ? 

 

A la fin, je leur demande de jouer le ballon mais on ne le joue pas dans de bonnes conditions, même le dernier sort mal et sort pour Castel. On voulait partir sur une toute dernière mêlée mais comme lancement de jeu, ils ont voulu insister, ça n’a pas marché et c’est sur ce genre de situation qu’il faut grandir. On n’est pas assez mûr pour marquer à chaque fois dans ces zones de marque. 

https://www.groupepeyrot.com

On va dire que la qualification directe en Nationale 2 se jouera jusqu’au dernier moment, ça va être un vrai ruck géant par contre, les play-off commencent à se dessiner. Le rêve de Guy Laporte de ramener les play-off à Graulhet commence un peu à être touché du doigt ? 

 

J’espère que ça compte énormément dans les têtes du groupe, de tout le club et de tout le peuple rouge et noir graulhetois qui se donne à 100% pour ça. De mon côté, je leur dis que c’était la volonté du président mais que c’est aussi quelque chose à vivre, les phases finales, c’est complètement différent du reste de la saison. L’hiver, on ne travaille que pour ça et avec la saison qu’ils sont en train de faire, ça serait dommage de tomber au pied du podium.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

http://les-freres-lecointre.fr
https://tradastra.com/religionrugby-albi
http://roux-carrosserie.fr
http://footpy.fr
http://bipbip-pizza-marssac.com
http://umanis.com
http://abformationpro.fr
https://www.eurinvest.fr/wave-park

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s