#RugbyXIII – Elite 1 / Tristan Dupuy (Albi Rugby League) : «Se remettre au travail dès cette semaine pour aller à Limoux et gagner.»

Quelques minutes après la victoire face à Saint Esteve (32-26) devant un plublic de Mazicou conquis, le capitaine d’Albi Rugby League XIII, Tristan Dupuy, nous a accordé un entretien pour revenir sur cette rencontre palpitante où les tarnais ont frappé un grand coup dans leur objectif remontada au classement. Face a une équipe qui était mieux classée au coup d’envoi, les tigres albigeois ont démontré qu’il faudrait compter avec eux durant cette seconde partie de championnat Elite 1 et se préparent d’ores et déjà à affronter un nouveau gros morceau du treize tricolore : Limoux. L’objectif playoffs fixé par les dirigeants et le staff n’est pas encore verrouillé, mais Albi Rugby League s’y inscrit de façon de plus en plus prégnante au gré du joli enchaînement de succès actuel.

Crédit photo ARL XIII officiel

Tristan Dupuy une victoire ô combien salvatrice mais qui fut dure à se dessiner même si vous aviez fait le trou en début de seconde période ?

 

Ça a été une très grosse partie, je suis vraiment très content de mes gars ce soir, je félicite aussi l’équipe de Saint-Estève qui a rendu un très beau combat. On les a certes remis dans le jeu et c’est pour ça que je pense qu’on a eu du mal à créer l’écart. Mais encore félicitations à Saint-Estève pour cette belle partie. 

 

On va dire que c’est un match en trois actes : au début, c’est un chassé-croisé entre les deux équipes jusqu’à la mi-temps puis vous prenez vraiment l’ascendant en début de seconde période et ensuite, il y a le come-back de Saint-Estève qui met un peu de frissons. Cardiaques s’abstenir ? 

 

Exactement, comme tu le dis, c’était un peu un match en trois parties. Si on arrive à gommer ces fautes, je pense qu’on les lâche en première mi-temps mais malheureusement, une faute dans nos 20 mètres et c’est un essai derrière. Ils sont bien revenus dans la partie à chacune de nos fautes et je pense que c’est le tarif à ce niveau-là. C’est une belle équipe de Saint-Esteve donc il n’y a rien à dire. Il est sûr que la fin a été très difficile mais on n’a vraiment rien lâché, on a tenu et la cohésion a pris le dessus.

 

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Le public a aussi beaucoup poussé dans les dernières secondes pour vous soutenir ? 

 

Oui, un super public à Albi et d’ailleurs, je remercie tous les gens qui nous soutiennent. Ça fait vraiment chaud au cœur de voir tout ce monde à Albi avec le repas partenaires derrière, c’est vraiment un très bon moment.

 

Pour Albi Rugby League, on va dire que vous êtes un peu en  » mode espagnol « , vous êtes en train de faire une remontada de fou ? 

 

En effet, on peut appeler ça une remontada. On était très mal partis en début de saison avec beaucoup de blessés, on arrive à récupérer ces derniers et on a maintenant un bel effectif. On est sur une très bonne dynamique mais il faut que ça dure, la saison est encore longue, je pense qu’il reste des points à prendre et j’en suis même persuadé. Il faut se remettre au travail dès cette semaine pour aller à Limoux et gagner.

 

https://tradastra.com/religionrugby-albi?fbclid=IwAR3jP0OxJ3NUxU_l2nGDEfrFt-4NrB2W4MaBe5ikmhlxVc1Gu8SvAZcP9eM

Cette équipe de Limoux, c’est de l’épais, du costaud et l’un des grands clubs du rugby à XIII français. Il y a là aussi un nouveau défi et un nouveau challenge ? 

 

Limoux est une très grosse écurie, je le vois bien sur le début de saison où on a pris 40 points à la maison. Il va falloir aller  » se venger  » là-bas chez eux mais quand on voit les résultats que l’on fait, je suis sûr qu’ils nous attendent avec les dents longues. Donc, ça va encore être une grosse partie mais on a espoir, on va là-bas pour gagner. 

 

Et puis, il y a le président du COP, Maurice Lagourcette, qui est au club partenaires et qui vous a déjà mis un peu de pression puisqu’il a annoncé qu’il voulait  un quart de finale à la maison. Maintenant, il va falloir assumer derrière ? 

 

Il va falloir assumer mais nous, on laisse la pression de côté, on n’a pas besoin de ça. On y va sans pression, on sait qu’on a un très joli groupe et que si on combat comme des frères, soudés, tout est possible. 

 

Pour finir, on peut dire qu’Albi is back ? 

 

Albi is back, bien sûr ! Maintenant, on regarde devant, vers la qualif et il reste de beaux matchs à venir. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

https://www.eurinvest.fr/wave-park
https://www.les-freres-lecointre.fr
https://www.roux-carrosserie.fr
https://footpy.fr
http://bipbip-pizza-marssac.com
http://umanis.com
http://abformationpro.fr
http://immo-solo.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s