#Football – D2F / Kim Cazeau ( Albi Marssac TFA) : «Nous remettre la tête à l’endroit et partir au combat.»

En amont de la 11e journée en retard de D2F, on va faire un tour du côté du stade Maurice Rigaud avec la néo-attaquante de l’AMTF, Albi Marssac Tarn Foot, Kim Cazeau revenu dans son club de cœur lors du mercato d’hiver. La native d’ albi après des escapades à Rodez et Soyaux (D1F) puis un passage éphémère à Brest espère face aux niçoises ouvrir son compteur victoire avec les tarnaises. Focus sur une des armes offensives de l’équipe des Co-Présidents Espié et Enguilabert.

Albi Marssac VS OGC Nice une rencontre à suivre en direct multicam dès 14h15 via Le #MagSport by H2G en cliquant sur le lien suivant

https://www.facebook.com/amtf.asptt/

On va revenir sur l’actualité qui a un peu émaillé le mois de Décembre à l’AMTF à savoir ton come-back et ton retour dans ce qu’on peut appeler ton berceau ? 

 

Ça fait plaisir de revenir à Albi. On va dire que c’est chez moi donc heureuse d’être ici. 

 

Qu’est-ce qui t’as amené à revenir à l’ex ASPTT Football de l’Albigeois ? 

 

J’étais à Brest les 6 premiers mois et ça ne s’est pas forcément passé comme prévu. Je n’étais pas dans l’optique de partir mais ça n’a pas abouti à Brest donc je cherchais un nouveau projet. J’étais en relation avec Nico qui m’a fait venir, le projet était intéressant et le fait de revenir chez moi avec ma famille et mes amis a forcément été un plus. Me voilà donc de retour à Albi après trois ans et demi loin du bercail. 

Avec Nicolas Castanier, c’est une relation de confiance que vous avez puisque vous aviez gagné la Coupe du Midi ensemble quand tu étais très, très jeune ?

 

C’était mon coach à Albi à l’époque il y a très longtemps de ça donc oui, on va dire qu’on se connaît bien (rires). 

 

Tu es passée par Rodez, Soyaux et Brest. Que retires-tu de ces trois expériences loin de la maison ? 

 

Rodez avait un peu le même style qu’Albi donc c’était similaire. On peut dire que ma vraie grosse expérience était à Soyaux, dans un club pro où j’étais joueuse professionnelle, c’est ce qui m’a permis d’avoir ce statut pro dans ma carrière. J’en retiens tout ce qui concerne le monde pro, c’était vraiment une grosse expérience et l’une des meilleures expériences de ma vie quand même. Après Albi, Soyaux est mon club de cœur, ce qu’on a vécu était autre chose mais ça m’a vraiment fait vivre le monde professionnel. 

Quand tu étais à Soyaux, tu as vécu le confinement et le Covid loin de la maison. Ça n’a pas dû être simple à gérer ? 

 

Oui et non. J’étais quand même habituée à être loin de chez moi et je n’étais pas seule, ce qui aide aussi forcément. On avait un programme et on devait s’entretenir tous les jours donc ça te fait penser à autre chose. Franchement, je ne l’ai pas mal vécu et en plus, on était dans une phase de moins bien avec le club et ça nous a aussi fait du bien de couper un peu.  Comme je te l’ai dit, on avait un gros programme à faire à la maison tous les jours donc ça m’occupait bien. 

 

On va revenir sur la saison en cours avec l’AMTF. Au cœur de l’hiver, en Novembre et Décembre, elle était bien lancée mais là, il y a un petit trou d’air. Comment est-ce que tu vis ces premiers pas à l’AMTF dans une période difficile ? 

 

Je n’ai pas connu  » la période bien  » mais uniquement celle du  » moins bien « . C’est comme ça, il y a des périodes où on est moins bien dans une saison, ça arrive à tous les clubs et pas uniquement à Albi. A nous de travailler dur et on va s’en sortir, je n’ai aucun doute là-dessus. 

Quand tu es partie, c’était encore l’ASPTT Football de l’Albigeois et quand tu reviens, c’est Albi Marssac Tarn Foot. C’est une grosse machine qui s’est mise en route et tu as quasiment redécouvert le club ? 

 

Redécouvert, non, quand même pas mais oui, ça a changé (rires). Pour être honnête, ça fait bizarre car même quand on parle avec les gens, on n’arrive pas encore à dire Albi Marssac, c’est toujours ASPTT Albi. Moi, personnellement, il faut que je m’y fasse, ça ne fait que deux mois que je suis là donc c’est différent mais c’est une bonne chose pour le club et pour la ville donc c’est cool. 

 

On va parler de ce match face à Nice, Nice qui arrive à Albi avec la pancarte de favori. Il n’y a rien de mieux pour vous motiver ? 

 

C’est certain, elles sont favorites, on ne peut pas dire l’inverse sinon ce serait se mentir. C’est à nous de prendre ce match comme un match pour se  » relancer « , on est à la maison, on sort de deux défaites un peu amères parce qu’on prend des buts dans les arrêts de jeu. Donc là, je pense que c’est à nous de nous remettre la tête à l’endroit et de partir au combat.

Face au Puy-en-Velay, on t’a vu jouer un rôle de piston où tu as abattu des kilomètres. Ce n’est pas le rôle que tu as le plus l’habitude de jouer ? 

 

Non, ce n’est pas un rôle que j’affectionne du tout. Pour être honnête, ce n’est pas un poste qui me correspond, je pense que ce ne sont pas mes qualités premières même si physiquement, je crois être capable d’être dans ce rôle-là. On y répète les efforts mais je ne pense pas que ce soit mon poste favori mais s’il y a besoin de moi en tant que piston, je le ferai pour l’équipe toutefois, je ne pense pas que ce soit là où je puisse apporter le plus. 

 

Comment est-ce que tu assimiles cette équipe de Nice ? Quels sont ses points forts et ses points faibles ? 

 

Je ne connais pas forcément Nice car je ne les ai jamais jouées, quand on était en D2 par le passé, elles n’y étaient pas. Mais je connais quand même quelques joueuses avec qui j’ai joué et avec qui je suis en sélection donc j’ai pu un peu les analyser le mois dernier. Je pense franchement que c’est vraiment fort offensivement, elles sont complètes. C’est une bonne équipe, il ne faut pas se leurrer, si elles sont là où elles sont aujourd’hui, ce n’est pas pour rien mais comme dans toutes les équipes, il y a des failles et ce sera à nous de bien les exploiter. 

En revenant à Albi, tu as replongé dans la pluriactivité. Est-ce que ce n’est pas compliqué d’avoir passé quelques années en professionnel et d’un coup, revenir sur la pluriactivité à savoir travailler et faire du foot en même temps ? 

 

Non, c’était un souhait de ma part en arrivant à Albi car les entraînements étaient tard le soir et je ne me voyais pas ne rien faire de toute la journée. Je pense que c’est quand même important d’avoir un rythme pour être bien dans sa vie et c’est le rythme que j’avais quand j’étais à Albi. Donc, au final, on va dire que c’est un peu un retour au bercail sur tous les plans. 

 

Tu as connu les caméras de Canal + en D1 mais ce week-end, on va filmer le match de D2 ce qui va être une première pour la D2F et pour l’AMTF. Qu’est-ce que tu en penses pour la visibilité du foot féminin ? C’est quand même quelque chose qui permet de promouvoir ce sport ? 

 

Bien sûr, c’est bien. Les coachs ont un peu peur que l’on soit perturbé mais, personnellement, ça ne me perturbera pas car, comme tu l’as dit, j’ai un peu l’habitude maintenant. C’est bien pour le foot féminin, c’est bien pour le club, c’est bien aussi pour les supporters qui ne pourront pas être au stade car je sais qu’il y en a dont la famille est loin et ça permettra aussi de quand même regarder le match. C’est cool, on pourra être suivies et c’est même dommage que ça ne soit pas plus souvent comme ça. 

On va quand même dire aux supporters que le but principal est de venir au stade Rigaud pour vous soutenir en chair et en os ? 

 

Évidemment mais il y a des gens qui sont loin et qui, malheureusement, ne peuvent pas se déplacer donc, on va dire qu’il faut penser à tout le monde. 

 

On te remercie et on te souhaite un bon match face à l’OGC Nice

Merci beaucoup.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Albi Marssac VS OGC Nice une rencontre à suivre en direct multicam dès 14h15 via Le #MagSport by H2G en cliquant sur le lien suivant :

https://www.facebook.com/amtf.asptt/

https://www.facebook.com/amtf.asptt/

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s