#Cyclisme / Pavel Sivakov change de bannière.

L’invasion militaire de l’Ukraine par la Russie, soutenue par la Biélorussie, avec les conséquences humaines, sociales, économiques, géopolitiques qui sont connues de tous, chamboule aussi le monde du sport. Cette semaine une « fake news » envoyait Andreï Tchmil, l’ancien vainqueur de Paris-Roubaix et du Tour des Flandres au combat en Ukraine. Pavel Sivakov, formé au St Go Cyclisme Comminges qui avait fait le choix de représenter la Fédération Russe de Cyclisme, vient d’obtenir la nationalité sportive française pour pouvoir continuer à exercer son métier.

Crédit photo Dauphiné Liberé

De l’Italie au Comminges.

Pavel Sivakov est né en Vénétie en 1997 de parents russes. Son père (3 tours de France, 2 Tours d’Italie, 1 Tour d’Espagne) était alors coureur cycliste au sein de l’équipe Roslotto-ZG Mobili. Il est ensuite intégré dans l’équipe francilienne Big Mat Auber. Sa mère Aleksandra Koliaseva est aussi une cycliste de haut niveau (double championne du Monde du CLM par équipe, championne de Russie 1995 et vainqueur du Tour de l’Aude 1996).

https://www.eurinvest.fr/wave-park

La famille arrive en France en 1998 dans la région parisienne. Puis, la famille déménage dans la commune de Soueich au sud de la Haute-Garonne, au pied des Pyrénées. Il enfourche une bicyclette dès les minimes au sein du St Go Cyclisme Comminges, et les résultats ne se font pas attendre. Repéré pour ses qualités de rouleur et de grimpeur, il est enrôlé au sein du club gersois Culture Vélo Look Racing Team. en compagnie de Maxence Moncassin.

Pavel Sivakov sur le podium du Baby Giro (crédit photo vélo-club).

Il éclabousse la catégorie juniors en remportant en autre le Tour de Haute-Autriche, le Tour des Flandres. En espoirs, il est le seul coureur à avoir remporté les trois monuments de la catégorie que sont le Baby Giro, le Tour de la Vallée d’Aoste, et la Ronde l’Izard sous les couleurs de la BMC Développement. Son passage définitif chez les professionnels est une évidence. Il signe à la Sky qui deviendra Ineos Grenadiers au sein d’un effectif galactique. Il remporte en 2019 le Tour de Pologne et le Tour des Alpes.

Du sang russe, un cœur français.

Alors qu’il réside aujourd’hui en Andorre, celui qui était le protégé du regretté Nicolas Portal, déclare en 2020 : « Je me sens plus français que russe ». En 2017, il obtient la nationalité française pour son 20ème anniversaire, mais il continue à courir sous licence russe. Il est vice champion de Russie du contre la montre en 2018 après avoir été champion national de la discipline en juniors en 2015. Il représente la Russie en 2021 aux championnats d’Europe sur route et obtient la 9ème place.

(crédit sports.fr)

Les derniers évènements tragiques, qui occupent l’actualité depuis maintenant une semaine, ont fait réagir la communauté internationale. Outre les mesures de restrictions et de rétorsions à l’encontre de la Russie en matière économique, de commerce, de déplacements, de change de devises, de transactions financières, le sport n’échappe pas à la règle.

https://www.eurinvest.fr/wave-park

La finale de la Coupe d’Europe de football initialement prévue à Saint-Pétersbourg est déplacée à Paris. L’Union Cycliste Internationale (UCI) a emboîté le pas. Les drapeaux russe et biolorusse seront remplacés par des drapeaux blancs, lors des cérémonies protocolaires. Les hymnes seront supprimés pour laisser place à l’Ode à la Joie de Beethoven. Quelques heures plus tard, l’UCI interdisait toute participation aux championnats du Monde et aux Jeux Olympiques pour les sportifs ressortissants des deux pays belligérants .

http://umanis.com

En revanche, et afin de ne pas pénaliser les cyclistes russes et biélorusses ayant la double nationalité, ceux-ci peuvent changer de nationalité sportive sans aucun délai et avec un formalisme allégé. Pavel Sivakov a choisi sa nouvelle nationalité sportive. Il courra dorénavant sous pavillon tricolore…. français. Un soulagement pour le cycliste de pouvoir envisager de continuer son métier et de participer aux championnats internationaux, et une aubaine pour le cyclisme hexagonal. C’est une pièce majeure supplémentaire sur l’échiquier de Thomas Voeckler.

http://roux-carrosserie.fr

Il déclare dans un communiqué publié ce jour par l’équipe Ineos-grenadiers : “Je suis arrivé en France à 1 an et c’est le pays dans lequel j’ai grandi. C’est là où j’ai découvert le cyclisme (…) J’avais déjà manifesté mon envie de courir pour l’équipe nationale française et j’avais déjà fait la demande à l’UCI mais étant donné la situation actuelle en Ukraine, j’ai souhaité accélérer ce processus (…) Avoir la chance de courir avec l’équipe de France me rend incroyablement heureux. Ce serait un rêve de disputer les Jeux Olympiques de Paris 2024 sous le maillot des Bleus”. Il termine son communiqué en rappelant « qu’il est opposé à la guerre, et que ses pensées vont au peuple ukrainien ».

Le Borgne.

Article en partenariat avec :

http://les-freres-lecointre.fr
http://bipbip-pizza-marssac.com
https://tradastra.com/religionrugby-albi
http://bipbip-pizza-marssac.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s