#Rugby – Nationale / Le SO Chambéry à l’heure du bilan et des projections pour l’avenir.

Le club savoyard évoluant en Nationale, a organisé une conférence de presse ce jeudi 24 février 2022, pour dresser un premier bilan aux deux tiers des phases régulières, tout en faisant une mise au point sur certains sujets brûlants ayant émaillé les éléphants chambériens (Départ de Danré Gerber.). Le vice président du SOC, Philippe Pierdomenico et son manager Cyril Villain, se sont donc présentés à la presse pour tant analyser la saison en cours que se projeter vers l’avenir. De la santé financière, à la présidence du club, en passant par les projets en termes d’infrastructures ou encore le bilan sportif aux trois-quarts de la saison, le dirigeant et le technicien du SO Chambéry ont fait un large tour d’horizon.

Crédit photo : Philippe Gervasoni – SOC Rugby

Un bilan sportif 2021-2022 très satisfaisant

Le patron du secteur sportif savoyard a donc commencé par développer son analyse sur le rendement de l’équipe fanion lors de l’exercice en cours en Nationale. Les chambériens qui jouaient le maintien la saison dernière, ont largement rehaussé leur curseur de compétitivité en 2021-2022, en étant depuis le début du championnat, invariablement dans les qualifiables en phases finales. Les propos du manager jaune et noir sont explicites quant à sa satisfaction :

« Le bilan, aux trois-quarts de la saison, est très satisfaisant avec cette cinquième place dans le championnat de Nationale. Avec la deuxième attaque, la quatrième défense, le club est parfaitement dans ses objectifs de terminer la saison dans les six premiers et de viser ainsi une qualification pour les phases finales. On est parti d’une feuille blanche avec 50% de l’effectif renouvelé. Le sportif s’est fixé des objectifs élevés afin d’être en accord avec les ambitions élevées du club»

Cyril Vilain (Manager SOC) / 24 février 2022


Un petit trou d’air hivernal

Malgré la joie de retrouver le haut du tableau, Cyril Villain reste lucide sur la situation actuelle qui voit les éléphants subir une baise de régime cet hiver. Avec 6 défaites (Blagnac, Dax, VRDR, Massy, Aubenas et Nice) pour 2 victoires (Cognac et Suresnes) le rythme effréné et le pécule d’avance emmagasiné en début de saison s’est un brin étiolé. Le manager du SOC, à l’aube de recevoir Albi (4eme), n’en est pas dupe et livré une analyse objective sur la situation :

« Après un début de saison euphorique, on est plus en difficulté depuis le mois de décembre. On essaie de trouver des solutions et de reprendre confiance pour bien finir la saison. »

Cyril Vilain (Manager SOC) / 24 février 2022

Face à des Albigeois qui pointent un rang au dessus des chambériens (5ème), les hommes de Cyril Villain seront donc dimanche, dans leur antre de Mager, à la croisée des chemins de leurs ambitions.

Le départ de Gerber un sujet épineux

Danre Gerber était durant le début de saison stratosphérique du SOC un, si ce n’est, le dépositaire du jeu chambérien, cumulant au passage un rôle de taulier du vestiaire. Mais les sirènes du SU Agen et de la Pro D2 sont venus fracasser cette « love storie » entre l’ouvreur sud-africain et le club de Cyril Villain. Ce dernier a tenu un discours de clarification concernant ce sujet qui émaille les discussions rugbystique dans la cité des Ducs :

« Le joueur était sous contrat jusqu’à la fin de la saison. Mais sollicité par Agen (Pro D2), il a souhaité nous quitter. Il était alors le meilleur buteur du championnat, vice-capitaine et garant de l’équilibre de l’équipe. Malgré notre souhait de le conserver, il est très difficile de garder un joueur qui désire partir. Il n’était pas question d’une opération financière pour le club mais Danre Gerber n’était plus en capacité mentale de bien finir la saison avec nous. »

Cyril Vilain (Manager SOC) / 24 février 2022
Crédit photo SOC Rugby

Le plan triennal 2018-2021

Le vice président du SO Chambéry, Philippe Pierdomenico a quant à lui déployé son analyse sur les dossiers financiers et infrastructurels. rappelant le côté central et majeur du projet de nouveau stade, le dirigeant savoyard a aussi stipulé la bonne santé financière du club. Alors que le SOC avait subit les foudres de la DNACG lors de la saison 2017-2018, les chambériens font dorénavant partis des bons élèves de l’organe de contrôle et de régulation des finances des clubs fédéraux. Pour l’homme fort du SO Chambéry, le plan triennal 2018-2021 est donc un satisfecit :

« Avec la nomination de Johan Colliat au poste de Directeur Général, l’objectif a été de consolider les bases du club et de poursuivre son développement. Le Soc s’est donné pour objectif d’accéder au monde professionnel et de se doter, grâce aux collectivités locales, d’infrastructures en rapport avec ses ambitions. L’acquisition, dans l’attente du nouveau stade, d’un village réceptif et d’une enceinte sportive provisoire à Mager, a été un passage important. Par ailleurs, durant cet exercice, le club a reçu les félicitations de la DNACG pour sa gestion. »

Philippe Pierdomenico (Vice Pdt SOC Rugby) / 24 février 2022


La création d’une SASP

Dans les semaines qui arrivent les éléphants chambériens vont entamer une mutation tant sociologique que structurelle en passant en SASP, actant l’entrée du SOC dans la cours du professionnalisme pur et dur. Le vice président savoyard nous a aussi éclairé lors de cette conférence de presse sur ce sujet fondateur pour l’avenir de son club :

« Le passage en SASP à la fin de la saison correspond à la forte dynamique du club. Il s’agira d’un moment charnière dans la vie du SOC. Il conviendra de former une équipe dirigeante solide, en lien étroit avec l’Association. La double gouvernance SASP/Association mobilise actuellement l’ensemble du club qui travaille sereinement sur ce dossier.»

Philippe Pierdomenico (Vice Pdt SOC Rugby) / 24 février 2022

Professionnalisation du club, objectif Pro D2 et centre de performance.

Pour conclure cette conférence de presse Philippe Pierdomenico , a tenu à se projeter sur l’avenir et les axes de développement du club, sans oublier l’ambition à moyen terme d’accéder à la Pro D2. Le Vice Président du SOC Rugby, malgré les ambitions de son club et de nombreux chantiers structurants en cours, à tout de même avertit son auditoire à ne pas tomber dans l’euphorie et la surenchère et à faire œuvre de la séculaire humilité qui fait œuvre dans cette terre alpestre :

« Le projet de la construction prochaine d’un Centre de performance permettra de donner à nos jeunes les clés de la réussite et de répondre au cahier des charges de la Fédération Française de rugby (FFR). Le club a engagé un nouveau plan triennal 2021-2024 qui verra le club se rapprocher du monde professionnel en conservant une gestion rigoureuse et saine. L’objectif sportif est de rejoindre à terme la Pro D2 mais le SOC rugby Savoie Mont-Blanc ne compte pas brûler les étapes. »

Philippe Pierdomenico (Vice Pdt SOC Rugby) / 24 février 2022

Article rédigé par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s