#Rugby – Nationale / Victor Pisano (Dax) : «Avec ce qu’on a montré samedi, je ne sais pas si on peut prétendre à la 6e place!»

Victor Pisano, l’arrière de l’US Dax nous a livré son ressenti après la lourde défaite des dacquois (44-27) face au Sporting Club Albigeois. Dans cette rencontre comptant pour la 18ème journée de Nationale, les dacquois sont partis tambour battant menant même 3-20 au bout d’un quart d’heure de jeu, mais les coéquipiers de l’ex biterrois ont implosé en vol lors d’une seconde période quasi à sens unique. Les landais qui reçoivent les ex pensionnaires de Pro D2 du SAXV ,ce week-end, vont devoir sortir une partie XXL à Maurice Boyau pour rester dans les clous de la course aux playoffs.

Crédit photo Jacques Massine / Le #MagSport

C’est un match qu’on peut qualifier de bicéphale pour l’US Dacquoise avec une très bonne entame suivie d’une seconde période où ça s’est totalement étiolé ?

 

Honnêtement, c’est dur à encaisser. C’est très frustrant à la sortie de ce match car on mène quand même 20 à 3 à la 30e et que derrière, on se retrouve à perdre 44-27. Franchement, ça fait mal et on a vite vu que dès qu’Albi avait réussi à remettre la main sur le ballon, notamment devant, ils nous ont fait très mal et ils ont réussi à se remettre dans l’avancée. On a eu du mal à les contenir et félicitations à eux, je pense qu’ils ont sorti une très belle prestation. 

 

Jusqu’à la 30e, c’est vous qui gagniez les collisions ? 

 

Oui, parce-que je pense qu’on est propre en conquête, qu’on a nos ballons et qu’on est dominateur. Honnêtement, je pense que tout nous sourit et puis, est-ce qu’à partir de la 30e, on a cru que ça allait être un match facile vu qu’il y avait 20 à 3 ? Je ne sais pas mais très sincèrement, à chaud, il est très difficile d’expliquer ce qui s’est passé, il y a beaucoup de frustration. 

http://debardautomobiles.com

Durant les 20 premières minutes, ça a un peu été  » la balle à l’aile, la vie est belle  » ? 

 

Albi nous a montré de très belles choses en déplaçant le ballon en 2e mi-temps. C’était un match qui était ouvert, on aurait pu jouer et déplacer les ballons mais, malheureusement, on a tenu le ballon 30 minutes et après, on ne l’a plus vu. Une fois qu’on n’a plus eu le ballon, c’était compliqué, on défendait en reculant, on prenait des mauls portés et on était dominé. Dès qu’on recule devant, c’est compliqué de ré-avancer derrière donc c’est un tout. 

 

A partir de la 50e minute, on a vu que vous étiez quand même  » capot ouvert  » ? 

 

Il faut dire que pendant les 10 premières minutes de la 2e mi-temps, il y a eu beaucoup de turn-over et beaucoup de ballons joués. Ces phases-là font mal car je pense qu’on a beaucoup d’ouvertures pour scorer, en partie quand on se retrouve dans leurs 22 et qu’on arrive à tenir un petit peu le ballon mais finalement, on le perd et on se retrouve vite dans notre camp. Eux, par contre, arrivent à scorer et je pense que ça fait mal dans les têtes, pour moi, ce début de 2e mi-temps est le moment charnière. Ils scorent les premiers à l’entame mais si ça avait été l’inverse, peut-être que ça aurait été un match différent et que ça nous aurait remis dans une dynamique positive. Mais, comme je l’ai dit, ils ont sorti une belle prestation et on va dire que la pièce est tombée du mauvais côté. 

https://www.eurinvest.fr/wave-park

En parlant de pièce retombée du mauvais côté, notre consultant Christophe Hamaceck parlait de cette action où tu troues la défense albigeoise mais qu’à la fin, tu as un peu de brouillard devant les yeux et que tu n’as plus de lucidité pour arriver à trouver la bonne solution. Là aussi, ça aurait pu être le tournant du match ? 

 

Peut-être. Ça montre qu’il y a encore du progrès à faire, il est sûr que c’est une belle action mais, au final, je suis frustré de comment ça se termine car je pense qu’il y a mieux à faire. En effet, j’étais sûrement un peu occis et la prise de décision finale n’est pas bonne mais c’est comme ça, à moi de ré-analyser le match de mon côté et de voir ce que ça a donné. 

 

Prochaine étape, la réception de Soyaux-Angoulême et là encore, c’est du lourd et de l’épais avec beaucoup de volume de jeu ? 

 

C’est encore un prétendant aux phases finales. Maintenant, à nous de nous préparer et de réagir car, honnêtement, si on fait pareil que ce qu’on a montré sur 50 minutes, je pense qu’il y aura le même type de résultat. Donc, à nous de réagir, on va se remettre au travail dès lundi, on va faire tête basse et on va bosser. 

https://tradastra.com/religionrugby-albi

Avec toujours ces six premières places dans un coin de la tête ? 

 

Oui, bien sûr, on en a envie. On a un groupe qui est travailleur et ambitieux mais aujourd’hui, je crois que l’on est à notre place, surtout quand on n’est pas capable de venir faire un match plein à Albi. Donc, on va aussi rester humble et se dire qu’il faut que l’on retourne au travail car ça passera par ça et par des victoires. En tous cas, avec ce qu’on a montré ce soir, je ne sais pas si on peut prétendre à la 6e place.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

https://www.eurinvest.fr/wave-park
http://roux-carrosserie.fr
http://les-freres-lecointre.fr
http://debardautomobiles.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s