#Rugby – Nationale / Enzo Marzocca (Albi) : «Je suis très fier de prolonger cette aventure albigeoise.»

Enzo Marzocca, l’arrière du Sporting Club Albigeois vient de se réengager pour 2 saisons supplémentaires avec les jaunes et noirs. L’enfant de Bourillot ne regrette pas d’avoir quitté sa Bourgogne natale et le stade dijonnais pour relever le challenge tarnais. Blessé au cœur de l’automne, « Marzoc » a su prendre son mal en patience pour rebondir et décrocher une prolongation de contrat jusqu’en 2024. Disposant encore d’une marge de progression, cet arrière virevoltant jouant un rugby intuitif veut continuer de grandir au pied de la cathédrale Sainte Cécile. Enzo Marzocca va donc appréhender le prochain bloc de nationale (Dax, Chambéry, Suresnes et Aubenas) avec l’esprit libéré et l’envie de rendre au centuple la confiance accordée par le club du président Roumegoux.

Crédit photo Pierre Bras

On vient de voir sur les réseaux sociaux que tu continuais pour deux saisons de plus au SCA, quelles sont les raisons qui t’ont amené à poursuivre l’aventure en jaune et noir ?

 

Je suis d’abord très fier de prolonger cette aventure albigeoise. Je me sens très bien, j’ai été très bien intégré dans l’équipe et c’est l’une des raisons qui m’ont poussé à prolonger. Tout est réuni pour performer et c’est pour cela que j’ai décidé de continuer l’aventure ici.

 

Quand tu es arrivé à Albi, c’était un peu sur la pointe des pieds, tu as franchi le Rubicond et tu es sorti de ta zone de confort. Est-ce que tes premiers pas n’ont pas été compliqués ? 

 

Il est sûr que, quand tu quittes un club qui est Dijon et que tu as fréquenté depuis que tu es tout jeune, c’est un peu difficile au tout début. Mais je me suis vite intégré, j’ai vite pris mes marques, j’ai vite joué et puis, comme je l’ai dit tout à l’heure, j’ai été très bien accueilli et donc, je suis très satisfait. 

http://debardautomobiles.com

Dans une saison, il y a toujours des hauts et des bas. Lorsqu’il y a eu le premier bas à Albi, ça a sûrement été le moment le plus dur pour toi pour retrouver un peu le fil de la saison ? 

 

Cette blessure m’a beaucoup touché. C’était la première fois que je me blessais à l’épaule et ça a vraiment été un moment un peu difficile à gérer car c’était aussi peut-être la première fois que j’étais arrêté aussi longtemps. Ça m’a également permis de beaucoup me remettre en question, de bien repartir de l’avant et de bien rattaquer cette 2e partie de championnat avec l’équipe. 

 

On a vu que ce match contre Tarbes t’a fait beaucoup, beaucoup de bien ? 

 

Ah oui ! Lors des deux matchs avant celui de Tarbes, j’étais 26e mais ça faisait bien un mois que je me sentais prêt à rejouer. Le staff en avait décidé autrement, j’ai continué à m’entraîner dur, à faire les efforts qu’il fallait pour être au top et ce match de Tarbes m’a plutôt souri. Il y a eu un gros travail collectif de l’équipe et moi, j’ai réussi à ajouter un peu ma petite pierre à l’édifice ce qui m’a permis de bien jouer. 

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Cerise sur le gâteau, tu as tapé dans l’œil de l’une des légendes du rugby français et vice-président du Castres Olympique, Gérard Cholley. Ça fait toujours plaisir quand un monument du rugby français demande qui est ce petit jeune ? 

 

Bien sûr, c’est très flatteur de recevoir ce genre de compliment de la part d’une personne d’un club qui est aussi haut, un club de Top 14 alors que moi, je viens plutôt d’un plus petit club. J’en ai été très, très content. 

 

On va maintenant parler de la suite de la saison. Quels sont tes objectifs personnels pour cette période ? 

 

Mes objectifs sont toujours par rapport au collectif et d’essayer de performer un maximum avec l’équipe. On va prendre match après match, essayer de produire le meilleur jeu possible et on verra ce que ça donnera par la suite. 

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Est-ce que tu as des regrets par rapport à ce début de saison, à certaines choses ou à certains matchs ? 

 

Non, pas particulièrement. On a essayé de donner le maximum sur chaque match, ça nous a souri par moment en tout début de saison puis un peu moins en 2e mais on a toujours gardé le cap avec toujours cette envie de tout donner et de performer le plus possible. Ça reste le rugby, on ne peut pas toujours gagner. 

 

Lors du dernier bloc, la victoire à Cognac a fait beaucoup de bien car il y avait eu un petit trou d’air avant avec une défaite à Massy chez le leader puis une défaite à domicile face à Nice. Ce moment a dû être compliqué dans le groupe ? 

 

Ça a été un peu difficile, on a enchaîné deux défaites de suite mais comme je l’ai dit, on a gardé le cap, on s’est entraîné dur et on a réussi à relever la tête à Cognac face à une très belle équipe de l’UCS qui s’est très bien battue.  On a vraiment été mis en difficulté mais on n’a rien lâché jusqu’au bout et on a réussi à aller chercher ces précieux 4 points à Cognac et j’en était très satisfait. 

http://roux-carrosserie.fr

Arrive maintenant un bloc avec Dax pour commencer, une équipe un peu en forme qui commence à faire une belle remontada, suivi d’un déplacement à Chambéry. Ça ne va pas être simple non plus car le SOC a la possibilité de revenir dans les rétros du Sporting Club Albigeois ? 

 

Dax est une très, très belle équipe. On va s’en méfier, bien préparer ce match et essayer de tout mettre en place pour faire la meilleure performance possible. 

 

Tu as un peu rediscuté avec Diogo Ferreira, l’ex-dijonnais maintenant à Dax ? 

 

Non, on n’est pas trop en contact mais on s’était vu au match aller, on avait pris un verre et parlé. Ça pourrait être sympa de le revoir le week-end prochain. 

 

J’imagine que tu as bien sûr un regard sur ton club formateur, le Stade Dijonnais, et leur saison. Face à Tarbes, ça a été un match nul frustrant ? 

 

Je les suis de très près, tous mes amis sont là-bas. Je trouve qu’ils ne sont pas du tout à leur place, dernier ou avant-dernier, ça ne leur correspond pas mais j’ai confiance en eux, ils vont remonter dès ce week-end contre Soyaux-Angoulême et j’espère qu’ils vont réussir à bien performer. 

http://debardautomobiles.com

Honnêtement, quand Dijon est venu à Albi, on t’a senti un brin tendu de jouer contre ton ancienne équipe et ton club de cœur, ici, au Stadium Municipal ? 

 

Ce sont vraiment des matchs particuliers pour moi car on va dire que Dijon est comme mon premier amour (rires). C’est dans mon cœur et donc, c’est très compliqué d’être libéré face à cette équipe-là mais le match est passé et maintenant, je peux vraiment aborder la suite de la saison sereinement. 

 

Dijon est ta première famille mais en as-tu trouvé une seconde ici, au Sporting Club Albigeois, avec les supporters et cette ville ? 

 

Je trouve vraiment ça super. La ville est super, les supporters aussi, ils sont vraiment présents tous les week-ends. Je prends vraiment un réel plaisir à être sur le terrain, à les sentir derrière nous dans les moments difficiles comme dans les bons. Je pense avoir trouvé ma 2e famille ici et j’en suis très content. 

 

En clair, si on t’écoute, tu as re-signé pour deux ans mais peut-être plus si affinités ? 

 

Bien sûr, et plus si affinités. Maintenant que je me sens bien dans ma tête, physiquement et que l’équipe tourne bien, il n’y a pas de raison de partir. 

https://www.les-freres-lecointre.fr

Il ne reste plus qu’à souhaiter une chose maintenant, c’est que tes copains et toi fassiez un match plein, le fameux match référence que vous attendez, le week-end prochain face à Dax ? 

 

On l’espère. On n’a pas de match cette semaine, on a travaillé dur, on s’est beaucoup entraîné et on verra comment se déroule le prochain match mais, en tous cas, on aura tout fait pour qu’il se passe bien dans notre préparation. 

 

Si Albi se qualifie en play-off, ce serait une première pour toi que de goûter aux phases finales. C’est quelque chose qui doit te rendre un peu impatient et te faire monter l’adrénaline ? 

Non, pas forcément mais c’est vrai que ce serait mes premiers play-offs en pro. Je l’aborde vraiment avec enthousiasme, ce sont de supers matchs à jouer et j’ai hâte d’y être.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s