#Rugby – Nationale / Benjamin Caminati (Albi) : «On leur a tout donné, on ne peut pas continuer comme ça!»

Défait pour la 3eme fois à domicile de la saison, le Sporting Club Albigeois a relancer le Stade Niçois pour la course au playoffs ce dimanche lors de la 16eme journée de Nationale (défaite 17-23). C’est un Benjamin Caminati dépité et passablement mécontent du contenu de ce match qui s’est présenté à la presse. Malgré une partie pleine de bravoure de la part de l’arrière tarnais, les jaunes et noirs n’ont pas su être à l’unisson de l’ex joueur de Carcassonne, et se sont étiolés au fil de la rencontre . Alors qu’ils avaient effectué un premier 1/4 d’heure tonitruant ponctué de deux essais (14-3), les hommes de Mathieu Bonello ont progressivement laissé les azuréens revenir dans le match, la faute à un déchet technique et une indiscipline à nouveau rédhibitoire. Sortie avec un débours de 2 points à la mi-temps (14-16), les albigeois n’ont jamais repris le leadership du match malgré un rush d’orgueil dans les dernières minutes. Cette seconde défaite d’affilée, après le revers Massicois de la semaine dernière, vient grandement fragiliser une 3eme place qui ne tient seulement que par le jeu des matchs en retards des poursuivants (VRDR, Chambéry et Nice). L’heure pour un Benjamin Caminati faisant tant office de leader du vestiaire que technique de tirer la sonnette d’alarme sur les errances d’un SCA qui ne soulève pas les foules au Stadium. Pour celui qui entame sa 5ème saison dans la cité épiscopale, Albi doit se reprendre et retrouver les recettes qui faisait de son antre une citadelle imprenable dans un passé pas si lointain. Le déplacement à Cognac sera d’ores et déjà un juge de paix de la capacité de réaction du groupe à retrouver la combativité qui fut la sienne, tout en étant un premier virage significatif de l’an I de l’ère Bonello.

Crédit photo Pierre Bras

On est avec Benji Caminati après cette défaite à domicile face au Stade Niçois. J’imagine qu’il y a beaucoup de frustration car vous avez mis les bons ingrédients pendant 20 minutes mais derrière, vous avez un peu laissé revenir cette équipe de Nice ?

 

Frustration, oui et non, tu fais 20 bonnes premières minutes mais en fait, c’est tout ce que tu fais du match. Tu te lances, tu mets deux essais, tu es bien dans le match et après, plus rien. Tu les relances, tu fais des fautes, tu retombes dans quelques travers, dans l’indiscipline et tu leur donnes tout en première mi-temps. Il y a aussi eu 4 minutes à la fin, tu fais 24 minutes dans le match et tu peux marquer cet essai mais encore une fois, tu craques. Tu dois marquer et tu ne marques pas, ça résume ton match, en fait, tu joues à contre-temps. 

 

On t’a vu et sur le terrain et pendant les temps morts prendre tes responsabilités auprès des gars et essayer de remobiliser tout le monde. Tu sentais qu’il y avait besoin de secouer tout le monde et de faire bouger la cocotte ? 

 

C’était pour motiver les mecs, tant que l’arbitre n’a pas sifflé, rien n’est perdu donc il faut te battre sur tous les ballons. J’ai toujours été comme ça et je ne sais pas si je sentais les mecs un peu moins bien mais j’ai aussi un peu ce rôle-là car tu n’as pas Gaëtan (Bertrand) et Dédé (André). Il fallait motiver les mecs à chaque action, leur dire que ce n’était pas fini, ils étaient à +6 et c’était quand même un peu serré pendant tout le match. Mais rien n’était fini, à tout moment, tu marques à la fin, tu gagnes ce match et tu oublies la défaite. Il faut tout donner à chaque fois, à chaque action et ne rien lâcher.

http://debardautomobiles.com

On a l’impression que cet essai en fin de 1ère mi-temps vous casse les jambes, un peu comme contre Dijon où vous aviez eu du mal à finir la première période ? 

 

Je ne sais même pas si ça nous fait du mal, comme je te l’ai dit, on fait 20 minutes et c’est tout. Je ne sais pas ce que tu vas retenir du match, c’est en dents de scie mais tu ne fais que 20 minutes de bien plus 4 minutes à la fin quand les mecs basculent en se disant  » il faut marquer et on le fait « . Mais ça, il faut le faire pendant 80 minutes sinon tu ne gagneras pas le match, que ce soit contre Nice ou contre n’importe quelle équipe de ce championnat. 

 

Vous avez perdu l’occasion d’être un peu  » tueurs  » car si vous les battiez, vous les sortiez quasiment de la course aux play-offs et donc, vous sortiez un adversaire ? 

 

Les sortir oui et non, il reste encore des matchs. Le championnat est tellement serré avec en plus des matchs reportés, des Covid et tout ça que tu ne sais pas non plus comment ça va se finir. Les sortir, je ne sais pas, je ne le pense pas mais les écarter par rapport à nous au classement, oui, on aurait pris un peu plus de distance. On leur a tout donné, tu ne peux pas continuer comme ça.

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Si on fait une transversale avec ces trois premiers matchs de 2022, qu’est-ce que tu en retires ? 

 

Pas que tu as du mal. Tu as de bonnes intentions, tu t’y files mais tu fais trop d’erreurs et à ce niveau-là, tu n’es plus en Fédérale 1 ni même dans la Nationale de l’année dernière car il y a un tout autre niveau cette année, les moindres fautes de discipline, de cartons jaunes, de tout, tu les payes cash. Il faut tout simplement qu’on se remette en question car on pense parfois qu’on va faire la différence tout seul individuellement sauf que ça n’arrivera jamais. A chaque fois qu’on a joué et travaillé en équipe, c’est là qu’on a été les meilleurs. Il faut déjà que l’on travaille entre nous mentalement, se remettre en question et dès la semaine prochaine, finir le bloc par une victoire. 

 

L’objectif à Cognac, c’est  » gros cœur, grosse solidarité  » ? 

 

Il va falloir tout donner. Derrière, tu as deux semaines où tu ne vas pas jouer donc là, on n’aura pas le droit à l’erreur. Ce sont les 15, ou les 26, qui vont devoir y aller et il faut tout donner et ne rien lâcher, on verra bien le résultat après. Mais si tu donnes tout, que tu travailles en équipe et que tu fais les efforts pour les copains, tu le gagneras. 

http://roux-carrosserie.fr

Sans trahir le secret des vestiaires, quels ont été les mots des coachs ? J’imagine que ça a dû un peu fumer

 

Oui mais on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes, on le savait. Parfois, on est des enfants, il faut nous taper sur les doigts pour nous faire réagir mais, comme je te l’ai dit, ce sont des trucs qui ne devraient pas arriver. C’est à nous les joueurs de nous remettre en question, on fait les 3 premiers matchs en dents de scie et à nous de faire ce qu’il faut la semaine prochaine.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

https://www.eurinvest.fr/wave-park
http://les-freres-lecointre.fr
http://debardautomobiles.com

3 commentaires sur “#Rugby – Nationale / Benjamin Caminati (Albi) : «On leur a tout donné, on ne peut pas continuer comme ça!»

  1. trés bonne analyse de Benjamin Caminati, il a bien analysé le match , oui trop de fautes évitables et pénalisantes , au moins 10 points évitables, trop de maladresses dans des moments cruciaux où on pouvait marquer, quelle tristesse pour les joueurs, le staff et nous les supporters…on s’était gelé à Massy, on comptait se réchauffer au stadium, ce sera pour la prochaine fois, promis les gars.
    « Certains veulent que ça arrive. D’autres aimeraient que ça arrive. Et les autres font que ça arrive  »
    ( Mickael Jordan)

    J’aime

  2. trés bonne analyse de Benjamin Caminati, il a bien analysé le match , oui trop de fautes évitables et pénalisantes , au moins 10 points évitables, trop de maladresses dans des moments cruciaux où on pouvait marquer, quelle tristesse pour les joueurs, le staff et nous les supporters…on s’était gelé à Massy, on comptait se réchauffer au stadium, ce sera pour la prochaine fois, promis les gars.
    « Certains veulent que ça arrive. D’autres aimeraient que ça arrive. Et les autres font que ça arrive »
    ( Mickael Jordan)

    J’aime

  3. 24 janvier 2022 à 16 04 15 01151
    Votre commentaire est en attente de modération. Ceci est un aperçu, votre commentaire sera visible après validation.
    trés bonne analyse de Benjamin Caminati, il a bien analysé le match , oui trop de fautes évitables et pénalisantes , au moins 10 points évitables, trop de maladresses dans des moments cruciaux où on pouvait marquer, quelle tristesse pour les joueurs, le staff et nous les supporters…on s’était gelé à Massy, on comptait se réchauffer au stadium, ce sera pour la prochaine fois, promis les gars.
    « Certains veulent que ça arrive. D’autres aimeraient que ça arrive. Et les autres font que ça arrive »
    ( Mickael Jordan)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s