#Rugby – Nationale / Massimo Ortolan (Massy) : «Cette année, il y a vraiment un bon état d’esprit!»

L’ouvreur du RC Massy Essonne est revenu sur la victoire (27/7) face à Albi lors de la 15eme journée et s’est penché sur l’état d’esprit positif et liberé qui règne cette saison dans le groupe. Leader du championnat, invaincu depuis 13 rencontres, le RCME dont de nombreux produits de sa formation garnissent les feuilles de match chaque week-end, vit une saison idyllique contrebalançant avec l’exercice précédent qui fut bien plus compliqué. A tout juste 23 ans, Massimo Ortolan dispose des « clés du camion Massicois », et s’épanouit dans le contexte vertueux actuel. Attendus au coin du bois par Soyaux Angoulême, les Franciliens vont enchaîner un second choc en moins d’une semaine face à des concurrents directs, ce dimanche à Chanzy.

Crédit photo Audrey Killarney – RCME Officiel

On est avec Massimo Ortolan, l’ouvreur de Massy. J’imagine que la joie t’emplit après une prestation comme celle-ci, où ça a été dur en 1ère mi-temps mais où, aux alentours de la 50e, le verrou albigeois a lâché et vous avez envoyé des watts ?

 

C’est vrai qu’on a eu du mal à mettre notre jeu en place. Ils nous ont beaucoup empêché de lancer notre jeu qui est basé sur la recherche des extérieurs, ils nous ont beaucoup fermé. A partir de la 50e, quand le banc est rentré, ça a été un gros surplus d’énergie, ils nous ont fait beaucoup de bien, surtout les avants. Franchement, je les félicite, ils ont fait un travail énorme et c’est en partie grâce à eux qu’on gagne. Le banc nous a fait énormément de bien à partir de la 50e.

 

Il y a eu un match dans le match entre deux jeunes de 20 ans, Théo Vidal d’un côté et Massimo Ortolan de l’autre. On a même vu un autre match dans le match où ça a un peu chacaillé ? 

 

C’est le rugby, c’est comme ça (rires). Ce n’est pas méchant, c’est de bonne guerre, peut-être qu’on se retrouvera en demi-finale, on ne sait pas, on verra, on l’espère. 

http://debardautomobiles.com

A la vingtaine , avoir un peu les clés du camion du jeu de Massy, ça doit un peu peser sur les épaules ?

 

Moi, ça va, je suis un peu plus âgé puisque j’ai 23 ans et donc, j’ai un peu plus d’expérience maintenant et ça fait 4 ans que je suis dans l’équipe première. Il y a beaucoup de jeunes dans l’équipe et j’ai beaucoup joué dans le passé avec les équipes jeunes de Massy donc on va dire que c’est un peu plus simple. Les gens me font beaucoup confiance et moi, j’essaie de leur rendre et qu’eux aient aussi confiance en moi dans les choix que j’ai à faire dans le jeu. 

 

Mathieu Bonello a été ton coach pendant deux ans et je suppose que tu avais aussi à cœur de lui montrer que tu avais progressé depuis qu’il est parti il y a quelques mois ? 

 

Ça, je ne l’avais pas trop en tête, je me concentre beaucoup sur moi. Certes Bonello, enfin Mathieu a été mon coach pendant deux ans et peut-être qu’il a déjà vu du changement mais franchement, je n’y ai pas réfléchi. Je me concentre vraiment sur moi et sur l’équipe de Massy, le reste me passe un peu au-dessus de la tête (rires).

 

En début de seconde période, quand il n’y avait encore que 3 points d’écart, est-ce qu’il y a eu un petit moment de doute ?

 

Non. Cette année, c’est l’une de nos grandes forces avec Massy, on doute rarement. En fait, on a confiance en nous donc on arrive à toujours avoir confiance même quand l’étau commence à se resserrer un petit peu. Par exemple, quand on a pris l’essai, on s’est retrouvé derrière l’en-but, on s’est dit que tout allait bien, qu’on était encore devant, qu’il fallait continuer à mettre notre rugby en place, à jouer notre jeu et que ça allait se décanter. Cette année, il y a vraiment un bon état d’esprit ce qui fait que tous les mecs ont tous confiance les uns en les autres donc on se donne à 100%. Franchement, on ne doute jamais, on essaye de rester le plus concentré possible et c’est aussi ce qui fait notre force cette année.

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Votre dernière défaite était à Albi au Stadium Municipal. Qu’est-ce qui s’est passé pour avoir ce déclic et enchaîner ces 13 victoires d’affilée ? 

 

Déjà, on a eu une grosse revue d’effectif à l’intersaison donc c’était aussi le temps que notre jeu se mette en place. C’était également un objectif pour ce soir car on avait perdu contre Blagnac et on a gagné la semaine dernière, là, c’était contre Albi donc on avait l’occasion d’avoir battu toutes les équipes de la poule. C’est chose faite donc maintenant, on va essayer de continuer sur notre lancée et de faire du mieux possible sur les prochains matchs. 

 

On a vu une belle communion avec le public ce qui permet de continuer à créer du liant et du lien dans ce club ? 

 

C’est ça, ça fait plaisir. Il y a eu une période où il y avait un peu moins de monde et là, ça fait plaisir de retrouver beaucoup d’engouement autour de ce club et on essaye de leur rendre du mieux possible sur le terrain. 

 

Merci et on voit que la formation massicoise est encore à l’œuvre

 

Merci beaucoup !

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec

https://www.eurinvest.fr/wave-park
http://roux-carrosserie.fr
http://les-freres-lecointre.fr
http://debardautomobiles.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s