#Rugby – Nationale / A.Albouy (Albi) : «Il faudra les respecter et faire les choses dans l’ordre!»

L’adjoint de Mathieu Bonello, Alexandre Albouy, est venu en conférence de presse nous faire un point sur l’actualité des jaunes et noirs et nous donner le ton de la réception d’Aubenas pour ke compte de la 10eme de Nationale.

Suivez Albi Vs Aubenas en direct radio des 18h45

Un match contre Blagnac gagné au courage, aux forceps mais ce sont des victoires qui font du bien ?

 

AA : Oui, il faut savoir gagner ce genre de match, c’est sûr que ce n’est pas du rugby du mois de Mai mais il y aura d’autres matchs comme ça. On a su le gagner, les joueurs ont été généreux et ils ont fait les choses dans l’ordre avec de la patience et de la maîtrise donc, c’était très bien. 

 

C’est une étape de plus dans la construction de votre projet ? 

 

AA : Exactement. Ce sont des adversaires différents chaque week-end, des terrains différents, des stratégies différentes et dans notre construction d’équipe, pour les joueurs et pour nous-mêmes le staff, c’est une étape importante. 

http://debardautomobiles.com

C’était important de se remettre tout de suite dans le bain après la défaite, sinon la déception, à domicile face à Valence-Romans ? 

 

AA : On essaye toujours de le tirer d’une manière positive. Les joueurs ont répondu présents contre Valence-Romans, ils ont été très généreux mais, comme on l’a dit, je pense que mentalement, on les a un peu trop regardés ce qui fait qu’on a déjoué. On a tombé beaucoup de ballons, on n’est pas complètement aller à la lutte et par contre, à Blagnac, on a corrigé le tir en étant très généreux et en allant combattre et, vu le climat qu’il y avait, ça allait très bien. 

 

A Blagnac, on a vu une grosse bataille des rucks avec des Blagnacais qui ralentissaient beaucoup ces derniers. Ça va être l’une des clés de ce rugby hivernal ? 

 

AA : Je ne sais pas (rires). Comme je l’ai dit, chaque match va être différent donc ça va dépendre de la stratégie qu’on veut mettre. Ce que je dis est du livre mais, si on veut jouer, il faudra que les rucks soient rapides mais si on ne veut faire qu’occuper, à la limite, ce n’est pas grave. 

https://www.eurinvest.fr/wave-park

J’imagine que tu as regardé la vidéo. Combien y a-t-il eu de chandelles dans le match ?

 

AA : Trop à mon goût ! 

 

Très bonne réponse. Mais c’était quand même vrai des deux côtés ? 

 

AA : Oui mais quand je dis trop à mon goût en rigolant, c’est que ce que moi je demandais, ce n’était pas des chandelles mais c’était de taper loin devant pour occuper le terrain, ce qu’on a mieux fait en 2e mi-temps.

 

L’équipe d’Aubenas est un peu comme celle de Blagnac, avec beaucoup de courage et qui aime bien venir chacailler dans les rucks. Est-ce que ça va être un peu le même plan de bataille ou peut-on s’attendre à autre chose ? 

 

AA : Je pense qu’on va s’attendre à autre chose mais vous savez, le scénario d’un match n’est jamais à l’avance. On peut parfois travailler beaucoup de choses dans la semaine mais quand on se retrouve sur le match, il faut toujours être capable de s’adapter que ce soit au niveau du coaching ou de la stratégie. Parfois, ça ne se passe pas comme on l’a prévu, la météo, l’arbitre, il y a plein de choses qui peuvent se passer qui n’ont pas été vues dans la semaine donc je ne peux pas prédire. On travaille des choses cette semaine, est-ce qu’elles se produiront samedi ? On l’espère mais il faudra être capable de s’adapter car l’important est de gagner ce match. 

http://les-freres-lecointre.fr

Quoi qu’il arrive, que vous gagniez ou que vous perdiez, on a l’impression que le Sporting restera invariablement 4e. Vous êtes bien à cette 4e place, un peu au chaud dans l’échappée de tête sans trop montrer le museau ? 

 

AA : Je vous avoue que je ne suis pas fan de regarder les résultats et d’ailleurs, je n’ai appris que certains résultats des autres aujourd’hui, mon collègue est plus à même de regarder le classement. Effectivement, on ne bouge pas trop de cette place mais c’est toujours pareil, pour pouvoir bouger de là, il faut enchaîner et faire des séries. On a gagné à Suresnes, on n’a pas su le valider avec la réception de Valence, on a gagné à Blagnac et il faut être capable de valider ce résultat à l’extérieur par une victoire à la maison. 

 

Tu ne t’en caches pas, tu n’es pas un grand communiquant et tu n’aimes pas trop l’exercice médiatique. Tu n’aimes pas non plus trop regarder de rugby, tu n’es pas un ultra hyperactif de ce sport. Comment fais-tu pour analyser les autres équipes ? Est-ce que tu focalises uniquement la semaine de match sur l’équipe d’en face ? 

 

AA : Le club d’Albi m’a fourni un ordinateur et je peux regarder tous les matchs que je veux (rires). 

 

T’es open bar ? 

 

AA : Oui (rires).

https://www.eurinvest.fr/wave-park

C’était la première de votre nouveau talonneur sud-africain. Quel bilan tirez-vous de cette première en équipe et dans le match avec vous ?

 

AA : C’est positif. On essaye de l’intégrer dans les meilleures conditions possibles puisqu’il est arrivé il n’y a pas si longtemps que ça. Il ne parle pas français donc, ne serait-ce que pour les combinaisons en touche, il faut le temps d’assimiler les choses. Il y a les annonces, les timings et beaucoup de travail au niveau de la touche, au niveau de la mêlée, ça va un peu plus vite mais ça demande aussi à connaître ses partenaires. Dans le jeu, on sait qu’il est disponible et s’il a ce niveau, c’est qu’il est capable de tenir sa place donc, on a essayé de l’intégrer et on a trouvé que c’était le bon moment car on le sentait prêt à intégrer le collectif. 

 

Est-ce qu’on peut aussi espérer voir rapidement votre 2e ligne argentin sur le terrain ou est-ce que ça va être un peu plus long pour cause de phase d’adaptation ? 

 

AA : C’est pareil, je pense que c’est quelqu’un qui peut nous apporter son dynamisme mais il faut aussi qu’il soit prêt à s’intégrer à l’ensemble de l’équipe. Ca ne sera ni rendre service à l’équipe ni au joueur si on le met trop tôt et qu’il n’est pas prêt. 

 

Tu peux nous donner un petit élément d’explication sur ce qui est arrivé à Heath Backhouse ? Il était normalement titulaire et on a vu qu’au dernier moment, il a été remplacé par Gianni Gaillard. Que s’est-il passé ? 

 

AA : Il nous a dit qu’il ne voulait pas jouer (rires). Non, il s’est bloqué le dos à l’échauffement, sur une pompe je crois. Je pense qu’il y avait un peu de fatigue et voilà pourquoi on prend toujours deux joueurs supplémentaires, un devant et deux derrière. Ce sont des choses qui peuvent arriver et il faut être capable de répondre rapidement. 

https://www.roux-carrosserie.fr

Est-ce qu’il s’est remis de son problème de dos ? 

 

AA : Il a vu l’ostéo mardi mais il n’est pas encore prêt. Je pense qu’il va rattaquer à la fin de la semaine mais avec les prépas physiques et un travail physique adapté. 

 

En première mi-temps, on a vu la mêlée être pas mal pénalisée. Est-ce que vous avez pu l’analyser après coup pour essayer de corriger le tir ? 

 

AA : Tout à fait mais ce qu’on a déjà fait, c’est de changer de pilier. Moi, j’ai vu beaucoup de mêlées mais je n’en ai jamais fait donc je ne vais pas vous faire le savant mais ce qui est sûr, c’est que l’arbitre a jugé certaines positions en notre défaveur. Pour nous, le fait de rentrer quelqu’un n’est pas pour pénaliser le joueur qui était en place mais au moins, l’arbitre est obligé de repartir de zéro. Il ne peut pas partir avec ce qu’il a vu avant. 

 

La semaine d’avant, vous aviez quand même pris un jaune un peu pour les mêmes raisons ? 

 

AA : C’est un travail qui est fait collectivement, on travaille dessus chaque semaine. Il y du travail de mêlées comme de touches comme on bosse derrière et on essaye de corriger ça.

Pour en revenir au match de samedi, c’est un match à domicile dont le Sporting se doit quand même de donner le tempo sur le match, de prendre le score et, en tous cas, de faire la course en tête. J’imagine qu’on ne sera pas dans un jeu attentiste ? 

 

AA : Il faudra que l’on prenne le jeu à notre compte comme on essaye de le faire à chaque match. Tant qu’on a le ballon et qu’on peut imprimer le tempo, c’est nous qui dictons le scénario mais maintenant, il y a un adversaire en face et Aubenas va essayer tous les points qu’il peut. C’est une équipe qui est très batailleuse, qui ne lâchera rien et à nous de mettre ce qu’il faut, d’aller à la lutte, de combattre car le rugby reste un combat. Si on gagne le combat, j’ose espérer que le score sera pris par la suite. 

 

Maintenant que tu as un ordinateur fourni par le club, tu as dû regarder l’équipe d’Aubenas. Que peut-on en dire, ses points forts, ses points faibles sans nous donner non plus le tableau noir ? 

 

AA : C’est une équipe qui est très joueuse, qui ne joue pas forcément très large mais qui a des joueurs qui sont capables de les faire avancer. Dès qu’ils sont dans l’avancée, ils peuvent devenir très, très dangereux, par des petites passes, par du jeu assez proche autour du 10 ou du 9. Ils sont capables d’enchaîner les temps de jeu et si on ne fait pas ce qu’il faut, c’est une équipe qui nous mettra en difficulté. Je découvre mais on se rend compte que chaque week-end, on entend  » je suis surpris, ils ont gagné  » mais non, toutes les équipes sont capables de gagner partout et donc, on ne peut pas se permettre de lâcher quoi que ce soit. Tous les week-end, il y a une remise en question à avoir et contre Aubenas, c’est à nous de nous remettre en question et d’arriver à valider le résultat de Blagnac. 

http://debardautomobiles.com

Surtout qu’il faudra être dans le bon coup avec ce match d’Aubenas car derrière, il y a un dernier bloc avant les vacances d’hiver qui est loin d’être simple. Recevoir Soyaux-Angoulême puis se déplacer à Bourgoin en plein hiver avant de recevoir Tarbes, ce n’est pas une sinécure ? 

 

AA : Je vais faire une réponse bateau mais tous les blocs sont difficiles, comme je viens de le dire, tous les matchs sont difficiles. Ce dont je me rends compte, moi qui ai vécu d’autres niveaux où on pouvait parfois se dire  » tiens, on reçoit telle équipe, allez, je mets l’équipe espoir  » et tu gagnais quand même de 40 points, c’est qu’aujourd’hui, ce n’est pas vrai et que ça ne sera pas possible. Il faut respecter cette équipe d’Aubenas qui est capable de faire des coups n’importe où comme n’importe quelle équipe. Il faudra les respecter, faire les choses dans l’ordre et prendre le match à notre compte.

 

Est-ce qu’il y a du nouveau à l’infirmerie après le match de Blagnac ?

 

AA : Heath Backhouse est en train de se remettre de son dos mais on ne sait pas comment il va réagir donc on ne connaît pas encore le groupe aujourd’hui mais tout le monde est sur le pont. 

 

Que devient Tagotago ? On ne l’a pas trop vu sur les derniers matchs, il est blessé ou est-ce un choix ? 

 

AA : Ce sont des choix de gestion d’effectif mais aussi de performances. On essaye de mixer le tout et aujourd’hui, Leka est un peu en retrait. 

http://debardautomobiles.com

Est-ce qu’Enzo Marzocca est prêt à rejouer ? 

 

AA : Il a repris le rugby à 100% cette semaine.

Sur les premiers matchs et jusqu’au 5e / 6e, il y avait un souci sur la discipline avec quand même une belle collection de cartons mais ça a l’air de s’arranger un petit peu. Est-ce un souci dans votre travail de gestion avec les joueurs que d’être focus sur cette discipline pour ne pas mettre bêtement l’effectif en difficulté ? 

 

AA : Tout à fait mais on y travaille. Vous voyez, il y a plein de secteurs à travailler, on a parlé de la mêlée tout à l’heure et parfois, le travail paye rapidement parfois, il paye après mais j’ai envie de dire qu’il paye toujours. Donc, on y travaille, je dirai qu’aujourd’hui, la discipline est en train de se rectifier, à nous de le maintenir et de ne pas relâcher cet axe-là mais il y en a beaucoup d’autres à travailler. 

 

A partir de quels nombres de matchs ou de quelle période de la saison pourra t’on estimer que le Sporting n’est plus en construction mais en projection ? 

 

AA : Là, je ne peux pas répondre. Les artisans ne viennent parfois jamais à l’heure donc, je le dirai quand la maison sera finie (rires)

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

Suivez Albi Vs Aubenas en direct radio des 18h45

Suivez Albi Vs Aubenas en direct radio des 18h45

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s