#Rugby – ProD2 / R.Baget (Bayonne) « Prouver chaque week-end qu’on à notre place pour jouer le sprint final »

Après avoir été cueillis à froid sur leur terrain lors de la journée précédente par Mont-de-Marsan, les Bayonnais auront à coeur de se racheter ce soir contre Oyonnax. L’ailier de l’Aviron, Rémy Baget, revient sur la rencontre, et les ambitions du club cette saison.

DR

Nouvelle saison à Bayonne pour vous, est-ce que la relégation de Top 14 en Pro D2 a été digérée au sein de l’équipe ?

Oui bien sûr qu’elle est digérée. Nous avons réussi à passer directement à autre chose. Dès le début de la préparation physique d’été, nous étions prêts mentalement. Nous avions accepté notre sort.

Ladite prépa physique a d’ailleurs plutôt bien fonctionné. Vous êtes actuellement troisième derrière Oyonnax et Mont-de-Marssan, Bayonne a redémarré cette saison tambours battants !

Oui, on avait quand même un effectif pour se maintenir l’année dernière avec beaucoup de joueurs de talent. Chaque année, nous travaillons bien l’été. Ce travail additionné au talent de l’équipe, ça nous permet d’être en haut du classement.

Vous évoquez un effectif pour se maintenir, justement qu’est-ce qui vous a peut-être manqué l’an dernier pour rester en Top 14 ?

Franchement, je ne sais pas trop. Nous avons fait les matchs qu’il fallait à l’extérieur. Ça se jouait à un match. Ça s’est mal joué sur la dernière journée. On va dire un peu de chance.

En pleine tourmente du covid, vous étiez privés de public à Jean-Dauger. Pourtant on connaît la ferveur des supporters de l’Aviron, un facteur qui a également pu vous faire défaut l’an dernier ?

C’est sûr, le public nous pousse à chaque fois qu’on joue à domicile. C’est sûr que ça y joue. Autant pour nous que contre l’adversaire. Ne pas les avoir, c’est sûr que ça a été compliqué pour nous.

Ce soir vous vous déplacez à Oyonnax, avec le petit désir de rachat après la défaite contre Mont-de-Marsan. Qu’espérez-vous trouver pendant cette rencontre ?

Déjà, on voudrait se rassurer par rapport à notre jeu et par rapport à ce qu’on va proposer. On veut aussi se remettre en confiance par rapport à la défaite que nous avons eu la dernière fois contre Mont-de-Marsan et reprendre du plaisir sur le terrain.

Vous-même personnellement, comment jugez-vous votre propre début de saison ?

Je suis content. Je n’avais pas forcément l’habitude de jouer autant. D’habitude, j’enchainais un ou deux matchs et après, il y avait de la rotation. Cette année, les coachs me font confiance parce que je me suis bien préparé. Je connais bien les joueurs et l’équipe, et je suis assez content de mon début de saison.

Malheureusement, actuellement, Bayonne c’est également des soucis extra-sportifs. Est-ce que les soucis entre la direction et l’ancienne équipe dirigeante vous impactent sur le terrain et dans le groupe ?

Non pas du tout. Le groupe n’est pas du tout affecté par ça. Ce sont plutôt les gens autour qui extrapolent un peu tout en nous en parlant énormément. Alors que nous, nous n’en parlons pas plus que ça.

En étant troisième à quatre points du leader, Bayonne a donc bien commencé sa saison comme on le disait. Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite de la saison ?

Pour la suite de la saison, déjà qu’on reprenne du plaisir, que l’on puisse proposer du beau jeu, et surtout que l’on fasse plaisir à nos spectateurs et à nos supporters.

Avec un objectif de retour en Top 14 ou ça reste à voir car la saison est longue et fastidieuse ?

C’est sûr que ça sera un objectif à la fin de la saison. Mais pour le moment, en premier palier, il y a d’abord reprendre du plaisir, continuer à être sur le haut du tableau et prouver chaque week-end qu’on à notre place pour jouer le sprint final.

Dernière question, vous-même par rapport à votre carrière, vous n’étiez pas sûr d’être prolongé à Bayonne à la fin de la saison dernière. Comment voyez-vous votre avenir ? Bayonnais ?

L’année dernière, je ne savais pas trop si j’allais rester. J’étais en fin de contrat et j’attendais des propositions que je n’ai pas eues. Bayonne est revenu me voir en me disant qu’ils voulaient me garder. J’ai signé un nouveau contrat d’un an avec eux et je verrais pour la fin de saison comment ça se passera.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s