#Foot – N3 / D.Santisteva (Blagnac) « Il faut repartir de l’avant. »

Duel au sommet ce samedi en National 3 entre le leader Alès, et le Blagnac FC. Si le capitaine Caouec et ses coéquipiers ont connu une petite baisse de régime fin octobre, ils comptent bien se relancer durant ce choc pour espérer figurer au mieux lors de la trêve hivernale…

Crédit Hélène Vercruysse

Cette rencontre contre Alès, c’est un peu l’un des gros chocs de ce week-end foot en National 3 !

Oui, je pense étant donné qu’il sont premiers et que nous on suit pas très loin. Effectivement ça sera un beau match.

Pour l’instant Alès semble une équipe quasiment infaillible. Seulement une défaite pour six victoires, et une moyenne de quasiment trois buts par match. De votre côté, vous aurez plutôt à coeur de vous racheter après le revers à domicile contre Aigues Mortes il y a deux semaines non ?

C’est ça. Effectivement entre la Coupe, où nous avons perdu à Alès, et le match contre Aigues Mortes, nous avons connu deux semaines un peu difficiles. Nous le but, c’est de faire un beau résultat à Alès. Ça aurait été une autre équipe, ça aurait été pareil. Là vu qu’ils sont premiers, ça sera un beau challenge.

Le fait d’avoir pu avoir ce week-end de repos avant la rencontre contre Alès, du fait de votre élimination en Coupe de France. Est-ce que c’est plutôt une bonne nouvelle pour vous ou pas ?

Si je pense que ça nous a fait du bien. Nous avions beaucoup de blessés et ça nous a permis de récupérer pas mal de monde et de se recentrer sur nous, de retravailler à l’entraînement. C’était important pour repartir de l’avant. Dans une saison, il y a toujours des hauts et des bas. Les dernières semaines ont été un peu moins bien que notre début de championnat. Mais il n’y a pas de souci, il faut repartir de l’avant.

https://www.debardautomobiles.com/

Face à une équipe d’Alès qui performe pas mal dans ce championnat, qu’est-ce que vous devrez faire pour vous imposer comme l’a fait Rodez en début de saison ?

Je pense que surtout, il faut se recentrer sur nous, faire ce que l’on sait faire, jouer avec nos qualités. Après, qu’ils soient premiers ou derniers, le but pour nous c’est de se faire confiance et de jouer de la manière qu’on aime le faire. Après, ça reste trois points. Qu’on joue contre Alès ou une autre équipe, le but reste de gagner. Je ne pense pas qu’on adaptera notre façon de jouer à Alès. Il faut essayer de jouer comme on sait le faire avec nos propres armes.

J’imagine que la défaite en Coupe de France lors du sixième tour contre Alès vous aura montrer quelques pistes pour faire un résultat. C’est un match où vous prenez certes quatre buts mais en marquez trois. Vous avez su bien rivaliser, même si c’était un match de Coupe…

Oui c’est clair. Même si je ne jouais pas, on m’a parlé du match. On a rivalisé avec cette équipe, malgré beaucoup d’absents de notre côté. Mais ce n’est pas une excuse à la défaite. Je pense que le but n’est pas forcément de se servir ce match-là en particulier comme revanche. Le but c’est d’y aller, faire un bon match avec les qualités qu’on a et l’envie de faire un gros match. On va travailler. Le staff va nous proposer des choses par rapport au match d’il y a deux semaines. Le but sera de l’appliquer et de revenir avec un bon résultat.

Si on fait un retour sur ce début de saison. Un gros quart du championnat est déjà passé. Actuellement Blagnac est cinquième et est bien installé dans cette première partie de tableau. Quel regard portez-vous sur ce début de saison ?

On a bien commencé. On était invaincus jusqu’à il y a deux semaines contre Aigues Mortes. C’était important pour nous de bien commencer pour lancer une dynamique. Maintenant, on a connu deux revers de suite donc un petit passage à vide. Là, le but c’est de repartir. On était plutôt contents de la manière dont on a joué les premiers matchs et des résultats. Que ça soit dans les résultats comme dans la forme, ça a été intéressant sur plusieurs matchs. L’important maintenant c’est de remettre en place la forme, et de bien jouer pour essayer d’aller chercher les résultats. Les résultats ne viennent pas comme ça. On essaye de bien jouer et je pense qu’avec le groupe qu’on a, si on arrive à mettre en place ce qu’on veut, on devrait faire de bons matchs. On verra bien si les résultats suivent. Tout ça se passe sur le terrain.

Vous évoquez le besoin de remettre à flot dès ce week-end. Il vous reste trois matchs avant la trêve hivernale : le déplacement à Alès, puis les réceptions de Beaucaire et Castanet. Une fin d’année 2021 réussie, ça serait combien de points pour vous ?

Le plus possibles (rires). En vrai je ne vais pas vous mentir. Si on veut réussit quelque chose, il va falloir qu’il y ai trois bons résultats. Le plus de points possibles, ça veut dire neuf points. Quelqu’un d’ambitieux veut tout gagner. On serait derniers, j’aurais dit pareil. Maintenant, il y a les rêves et ce qui se passera sur le terrain. Si on veut ambitionner quelque chose, il faudra qu’on ait trois bons résultats et qu’on ne soit pas très loin avant la trêve hivernale. En gros, on verra bien comment on se situera à la trêve. Mais le but, c’est d’être le plus proche possible du haut de tableau et de ne pas être décrochés. On verra sur les trois prochains matchs. Ce sont trois belles rencontres qui nous attendent : Alès, Beaucaire et Castanet. C’est le haut du tableau, si on veut ambitionner quelque chose, il faudra se frotter au haut du tableau !

Vous-même, d’un point de vue personnel, comment jugez-vous votre propre saison ?

D’un point de vue personnel, j’ai été nommé capitaine cette année. C’est aussi un nouveau rôle officiel, même si je reste le même. Mon rôle n’a pas foncièrement évolué dans le sens où le but est d’accompagner les jeunes dans leur progression et d’essayer de fédérer tout le monde. Sur le terrain, j’ai fait une bonne préparation physique avec des matchs amicaux. Ensuite, j’ai enchaîné sur quelques bons matchs en début de saison avant de tomber malade il y a quelques semaines et de rater quelques matchs. Contre Aigues Mortes, à l’image de toute l’équipe, je n’ai pas été bon et en dessous du niveau qu’il fallait pour rivaliser avec eux. Je pense que c’est une remise en question que l’on doit avoir de manière collective, et moi de manière personnelle pour rebondir. On va dire qu’à l’image de toute l’équipe, ça s’était bien passé sur le début de saison, et puis moins bien sur le dernier match notamment. Il ne faudra pas se prendre la tête et repartir de l’avant encore une fois.

Dernière question, quel sera le mot d’ordre pour le match contre Alès ?

C’est tout simplement d’avoir la motivation nécessaire, de faire ce qu’on sait faire, ce pourquoi on travaille aussi à l’entraînement et puis on verra sur le terrain. Dans tous les cas, je ne suis pas un capitaine qui va faire de grands discours. J’estime que tout se passe sur le terrain et que les choses qu’on veut amener, ça se passe sur le terrain. Ce n’est pas forcément dans les grands discours, qui ne se traduisent pas forcément sur le terrain. Le but sera de montrer notre détermination sur le terrain directement et d’essayer d’aller chercher quelque chose et surtout ne pas perdre ce match.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s