#Football – D2F / Objectif #J9 : La présentation de la journée

Objectif #J9 : l’occasion pour les suiveurs du football féminin et de la D2F de se lancer dans un nouveau week-end sportif avec les dernières informations et les principaux enjeux de la journée de championnat.

Groupe A : Choc, derbys et fear game

Pour l’affiche de la 9ème journée, dans le groupe A, on va retrouver le FC Metz et le LOSC. Les Messines, en pleine confiance après avoir fait chuter le leader invaincu nantais accueillent les Lilloises qui se sont défaites en fin de match de valeureuses fédinoises. Pour les joueuses du FC Metz, l’enjeu est simple, confirmer leur excellente performance du week-end dernier. Disciplinées, patientes et efficaces, les joueuses de Jessica Silva ont joué une partition au millimètre pour faire chuter l’épouvantail de cette D2. Il faut maintenant confirmer face à un nouveau prétendant à la montée. Du côté Lillois, l’essentiel a été fait face à la lanterne rouge de la D2 mais cette victoire a été longue à se dessiner. Pire, les joueuses de Rachel Saidi sont passées proche de la correctionnelle en première mi-temps lorsque le poteau est venu suppléer Elisa Launay. A l’aube de cette 9ème journée, les deux équipes comptent un point de retard sur les leaders havrais et nantais? les Lilloises comptant toujours un match de retard. Cette rencontre entre la troisième attaque (Metz) et la meilleure défense (Lille) promet d’être alléchante.
Metz – Lille : Dimanche 14 Novembre – 17h

Deux programmes identiques pour les leaders du groupe A : des rencontres face à des voisines mal classées. Pour le FC Nantes, ce sera un déplacement à La Roche sur Yon, actuellement 11ème de D2. Pour le HAC, ce sera la réception des Malouines, actuellement 10ème de D2.
Pour les Nantaises, il va falloir réagir après la défaite face à Metz, surprises en première mi-temps par Koné, les Nantaises ont été cueillis à froid au retour des vestiaires par Delabre. Une défaite logique pour les Canaries qui vont devoir se remettre au travail avant ce derby important. Important car les Ornaysiennes restent sur quatre matchs sans défaite (Lens, Strasbourg, Brest et Saint-Malo). De plus, La Roche a pu compter sur le retour tonitruant de Charlotte Faity et son doublé en 30 minutes après plus d’un an sans match de D2.
Pour les Havraises, il faut enchaîner après une victoire sans bavure à Brest (1-4). La bande à Arsenieva va recevoir Saint-Malo qui commence à redresser la barre. Après un début de saison catastrophique, les coéquipières de Salma Amani commencent à trouver leurs marques et à prendre des points (7 points sur 9). Lancées après la victoire face à Vendenheim, les Malouines ont encore démontré leur état d’esprit en revenant au score, dans les dernières minutes face à l’ESOF. Reines du money-time, l’USSM aura fort à faire avec ce déplacement au Havre. Les Havraises, de leur côté, continuent leur début de saison correct même si elles ne sont pas souveraines lors de leurs rencontres comme en témoigne les résultats décevants en J6 (défaite 3-1 à Lens) et en J7 (1-1 face à Strasbourg). Dans un groupe où un quatuor est lancé à grande vitesse en direction de la D1, les faux-pas vont coûter cher.
La Roche sur Yon – Nantes : Dimanche 14 Novembre – 15h
Le Havre – Saint-Malo : Dimanche 14 Novembre – 15h

Le match de la peur va opposer les deux équipes qui présentent la plus mauvaise dynamique. Vendenheim reste sur cinq défaites consécutives, Orléans reste sur trois défaites consécutives. Vendenheim, 12ème attaque (6 buts marqués), 12ème défense (19 buts encaissés), lanterne rouge depuis trois journées mais les Fédinoises ont une excellente opportunité pour rebondir avec la réception d’un concurrent direct en grande difficulté. Des Alsaciennes qui étaient à quelques minutes de ramener un point de Lille au terme d’une rencontre aboutie tant dans le jeu que dans l’état d’esprit. A regarder de plus près, les filles de Nicola Both ne sont jamais bien loin de leurs adversaires (la réception de Nantes mise à part) avec des courtes défaites contre Le Havre, Lille ou Saint-Malo. Il faudra donc concrétiser ce Dimanche au Waldeck pour se relancer dans la course au maintien. Face à elles, on retrouvera l’USO. Les années se suivent et ne se ressemblent pas pour les filles d’Orléans. Leader du Groupe A lors de l’arrêt de la saison 2020-2021, les joueuses de Farid Kebsi n’y arrivent pas. Après leurs victoires face à La Roche et Saint-Malo, elles ont enchainé trois défaites contre Nantes, Lens ou Saint-Maur avec 11 buts encaissés en trois matchs. Ce déplacement en Alsace est l’occasion idéale pour ce groupe de se resserrer et venir chercher une victoire importante pour s’éloigner de la zone rouge.
Vendenheim – Orléans : Dimanche 14 Novembre – 15h

Les statistiques du Groupe A

Groupe B : Affiche de luxe et derby engagé

Les deux grands favoris à la montée se rencontrent lors de la 9ème journée. Après la victoire face à Montauban, les Ruthénoises accueillent les Niçoises, deux équipes qui présentent un très bon bilan après 8 journées disputées. Nice, la meilleure attaque face à Rodez, la meilleure défense du Groupe. Les Magnier, Baldé et Palacin, 13 buts à elles trois, vont se déplacer au Domaine de Vabre pour défier la bande des historiques Cance et Guellati. Les Azuréennes viennent d’en passer 4 à Grenoble, qui était jusque là, la meilleure défense de D2. Une chose est sûre les filles de Matthieu Esposito sont rodées offensivement. Pour les Aveyronnaises, les voyants sont au verts. Après avoir étrillé Montauban dans le derby d’Occitanie, c’est Arlac Mérignac qui a fait les frais du réveil de l’attaquante de Rodez, Alexandria Lamontagne lors de la 8ème journée. Solide défensivement, les Ruthénoises peuvent maintenant compter sur le réalisme offensif de Lamontagne et Stiévenart. Un choc qui promet des buts et du spectacle.
Rodez – Nice : Samedi 13 Novembre – 14h

Nouveau derby pour les Albigeoises qui après la victoire à Nimes, reçoivent les rivales de Montauban, un match à la saveur particulière pour Nicolas Castanier, l’ancien entraineur du MFCTG mais également pour Anaelle Anglais, Marion Moura, Mayliss Rubio, Marion Braunwart, Soriana Constant ou Charlotte Fromantin, toutes passées dans les deux clubs. Un historique qui pourrait bien s’apparenter à un coup de billard à trois bandes tant les petites histoires récentes et la rivalité entre ces deux clubs est importante. Un derby, un enjeu mais également une histoire d’égo pour les acteurs et les actrices de cette rencontre qui vont se battre, non pas pour la suprématie régionale puisque le Rodez AF leur a démontré sa supériorité mais pour la place de dauphin régional, dans ce groupe B. Cependant, avant cette rencontre, un favori se dégage par sa régularité et sa puissance offensive, c’est Montauban. Si ce n’est le revers face à Rodez, Montauban n’a pas connu la défaite cette saison et peut compter sur des attaquantes en feu. Fromantin est à 6 buts, Saint-Félix à 5 et Laura Blanchard a signé son retour face au Puy en inscrivant son 3ème but en 4 matchs joués. La défense Albigeoise est prévenue et justement, la défense n’est pas la qualité première de cette équipe avec 11 buts encaissés et seulement un clean-sheet lors de la 3ème journée. Les Troussier, Koutoupot, Cazes et Bezombes vont devoir sortir les barbelés pour contenir la furia montalbanaise mais pourra compter sur Salma Zemzem et Ophélie Cordier, les deux principaux atouts offensifs pour contrer la bande à Belkadi.
Albi Marssac – Montauban : Dimanche 14 Novembre – 15h

R.B.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s