#Foot – R3 / T.Soriano (Kop Lavaur) « C’est un avantage supplémentaire pour gagner »

Désireux de renouer avec les niveaux supérieurs prochainement, le Lavaur FC bénéficie d’ores et déjà d’un certain apport sur les bords du terrain. Depuis cet été, c’est un mini-kop qui accompagne match après match les joueurs Tarnais pour les pousser tel un douzième homme. L’un des initiateurs de ce kop, Théo Soriano, joueur de l’équipe réserve du club, revient sur les origines de ce projet.

LFC

Un kop pour une équipe de Régional 3 c’est quand même un peu hors du commun. Racontez-nous un peu comment vous en êtes arrivé là ?

En fait de base on disait ça pour rigoler. On l’a fait pour un match pour rigoler et au final on a continué. Moi de base je suis un joueur de l’équipe 2, après nous avons également des joueurs des U17. Et il y en a d’autres qui ne jouent pas du tout au foot.

Donc à la base c’est surtout un pari quoi ?

Oui c’était un petit délire qui est devenu vrai. On fait ça depuis mi-août depuis les matchs de préparation. 

Comment les joueurs vivent le fait de pouvoir avoir un tel kop ?

Des retours qu’on a des joueurs, ils sont vraiment tous contents. Ça leur fait plaisir et on peut potentiellement les faire gagner. Comme un vrai kop.

Vous-même le fait de faire ça, comment est-ce que vous le voyez par rapport au projet et aux objectifs du club ?

Déjà sans nous l’équipe est quand même assez forte pour un niveau R3. Avec nous l’équipe est vraiment injouable. Ça donne une force aux joueurs que les autres n’ont pas. C’est un avantage supplémentaire pour gagner.

Est-ce que vous aimeriez développer encore plus le concept de ce kop ?

C’est déjà pas mal. De base on était là que pour les rencontres à domicile, mais là nous avons réussi à voir avec le président pour faire un match à l’extérieur. Le match à Castelnau.

Justement quand on voit la physionomie de ce match, où votre équipe l’emporte dans les dernières minutes, on se dit que votre kop a eu son effet…

Un des joueurs nous a dit qu’on leur avait permis clairement de gagner.

C’est vrai que lors d’une interview précédente avec le capitaine, il expliquait sentir un peu ses coéquipiers au fond du trou après l’égalisation de Castelnau. Vous au contraire de votre côté, vous n’avez pas lâché…

On n’a pas lâché, on a donné la force et ça a payé.

Comment va se développer ce kop dans les prochaines semaines et les prochains mois ?

Là pour faire plus de bruit, il faudrait plus de monde. Si tout le monde était là lors d’un événement serait 25 à l’heure actuelle. Généralement on est entre 15 et 20 lors des événements. Après nous avons d’autres amis qui vient de temps en temps.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s