#SportStory – Rugby / Bourgoin: Deux nouvelles co-présidentes pour le Kop Bergusia.

Retrouvez l’interview des deux nouvelles co-présidente du Kop Bergusia, le club des supporters du CSBJ Rugby, réalisé par notre correspondant en Rhône-Alpes : Fred Charvet.

Première question à toutes les deux, quelles sont vos ambitions maintenant que vous avez pris la tête du kop des supporters du CSBJ ?

D’être toujours positives. De toujours avancer derrière notre équipe qu’on suit depuis des années et des années et on continuera tout le temps.

Perrine en plus elle a une mission. Elle est souvent dans le Dauphin je crois ?

Perrine : C’est ça, alors en relais avec Christelle qui fait partie du bureau aussi en fonction des disponibilités de chacune. Le but ? Ben toujours amener le sourire, le positif au stade. Au niveau du kop, on a dans la tête d’amener de la nouveauté. On est en pleine réflexion dans les réunions d’équipe de manière à apporter chacun nos idées et voir ce qui est jouable en accord avec le club.

Christelle : Toujours avancer, toujours être là, toujours être présentes.

C’est bien parce que vous êtes positives. Comment vous vivez le début de saison du CSBJ qui lui pour le coup n’est peut-être pas très positif ?

Il n’est peut-être pas très positif, mais à chaque fois, on ramène un point de bonus. Ces petits points feront peut-être la différence au moment voulu. On ne gagne pas les matchs, hélas, mais il faut regarder que tout doucement on avance et on y arrivera. Peut-être que ce soir on aura peut-être la cerise sur le gâteau. On ne sait jamais.

Perrine un pronostic. Il fait beau. En face c’est Cognac qui n’est pas forcément une grosse équipe. Alors on se retrouve peut-être à 17hpour quoi. Un nul, une défaite, une victoire ?

On ne dit jamais que l’équipe adverse est une petite équipe. Je pense que l’équipe vient forte et surtout pour combattre.

Une victoire. On attend un rebondissement de l’équipe. Il y a des remises en question. Après on comprend que les supporters puissent être déçus. Mais ce qu’on fait valoir au niveau du kop, c’est que le supporter est là dans les victoires, mais aussi dans les défaites. Donc toujours être derrière le club et on sait que ça va payer.

Et plus dans les défaites que dans les victoires. C’est dans les défaites qu’on a besoin de tout le monde pour avancer et pour aller là où il faut aller.

Propos recueillis par Fred Charvet

Article en Partenariat Avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s