#Foot – R3 / L.Maury (Figeac Quercy) « La première mi-temps, on peut la finir à 5-5 »

Il est des matchs où l’on se contente d’un petit 1-0 en toute dernière minute. Il n’en fut rien entre Segala Rieupeyroux et Figeac Quercy ce week-end ! C’est au total onze buts qui ont été inscrits (score final 3-8 pour Figeac Quercy) venant ainsi récompensé le spectacle qu’ont mis en place les 22 acteurs sur le pré vert. Cependant, les cinq buts d’écarts ne reflètent pas forcément la physionomie de la rencontre pour le coach victorieux, Laurent Maury (retrouvez les résultats du week-end ici).

Ce week-end, vous repartez avec un succès 8-3 de votre déplacement à Segala Rieupeyroux. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a eu du spectacle !

Il y a eu du spectacle effectivement. Il y avait deux équipes qui avaient envie de jouer. Après, on a surtout profité des espaces que nous a laissé l’équipe adverse pour scorer surtout sur la deuxième mi-temps. La première mi-temps, que ça soit d’un côté comme de l’autre, on peut la finir sur un score de 5-5, 6-5, 6-6. Il y a eu des occasions d’un côté comme de l’autre. Les deux équipes étaient joueuses. Le score est un peu lourd pour Rieupeyroux. Ce n’est pas que ce n’est pas mérité, mais ils peuvent en mettre d’autres si notre gardien ne fait pas quelques arrêts. Nous aussi on peut en mettre d’autres. C’est un match très bizarre.

Comment ça ?

C’est un match très bizarre parce qu’il y a eu énormément d’occasions sur cette rencontre. Les deux gardiens ont fait une très bonne partie d’un côté comme de l’autre. Malgré le résultat aussi large, Rieupeyroux nous a posé beaucoup de problèmes surtout en première mi-temps. Après, à chaque fois on a été mené au score. On réussit à revenir et à faire la différence juste avant la mi-temps alors qu’on était mené au score sur toute la première mi-temps. Ils nous ont vraiment posé des problèmes dans le jeu. Ceux qui ont vu la première mi-temps et le score final, ça peut paraître un peu lourd. Rieupeyroux a essayé de revenir au score sur la deuxième, ils nous ont laissé des espaces et on en a profité. C’est surtout ça. Il peut y avoir beaucoup plus de buts encore.

A écouter votre discours, on a l’impression que votre adversaire qui est lanterne rouge, n’est clairement pas à sa place au classement à l’heure actuelle.

Non pour moi sur ce qu’ils ont produit en première mi-temps, ils ne sont pas forcément à leur place. Ils nous ont posés des problèmes dans le jeu. J’ai trouvé que c’était une équipe qui était très joueuse avec de la qualité. Après, Rieupeyroux n’est pas à sa place, comme d’autres équipes et on le voit dans le championnat. Quand on voit les résultats du week-end, on a Marivalois qui bat Bassin Aveyron, un prétendant qui a affiché ses ambitions pour la montée qui perd 2-0 contre une équipe qui n’avait pas encore gagné un seul match. Le championnat, nous sommes encore loins d’avoir des certitudes et nous ne sommes pas prêts de les avoir. Nous sommes sur un championnat compliqué avec quatre descentes. Il va falloir cravacher tous les week-ends pour ne pas perdre de points et essayer de rester sur le haut du tableau pour éviter les mauvaises surprises en fin de saison.

Votre objectif demeure de se protéger d’un risque de descente en District ?

Je pense que c’est l’objectif de beaucoup d’équipes dans notre poule, et dans les autres poules aussi. Aujourd’hui il va falloir prendre des points tant qu’on peut en prendre. Je pense que les choses vont se compliquer au fur et à mesure de la saison. Après, on a des équipes qui ont des ambitions. Bassin Aveyron veut monter, ils ont fait un gros recrutement. On a Castres et Mas Grenier qui se sont neutralisés ce week-end et n’ont pas encore perdu et qui ont des ambitions depuis un bon moment. Ce sont des équipes qui seront sur le haut du tableau. Pour les autres équipes, je pense qu’on va jouer le championnat. Après, il faut jouer tous les matchs, et essayer d’être régulier. On va essayer de l’être. Pour l’instant on a perdu le premier match contre le Bassin, on a réussi à enchaîner trois victoires de rang. Tant mieux, on a pris des points.

Ce podium que vous avez actuellement, ne vous fait-il pas réfléchir à une lutte pour la montée ?

Vous savez des équipes ont des ambitions et au final, elles jouent le maintien. D’autres en ont un peu moins et au final, au fil de la saison, la mayonnaise prend et elles se retrouvent en haut. Quand on se retrouve en haut, il y a toujours une dynamique qui se créé. Il y a une cohésion qui se créé au niveau du groupe. On verra. On travaille, on prend match par match. On a un groupe qui s’est rajeuni, qui a changé par rapport aux années précédentes. Le covid a fait qu’on a quelques joueurs qui ont arrêté. Des jeunes sont en train de pointer le bout de leur nez. Nous essayons de travailler sur un projet à court terme sur les seniors pour effectivement essayer d’aller voir un peu plus haut. Mais de là à dire qu’on va jouer la montée l’année prochaine, on verra. L’objectif c’est d’intégrer petit à petit nos jeunes du club au fil de la saison en fonction de l’évolution des échéances. On travaille au quotidien pour être le plus performant possible et pour l’instant, ça fonctionne pas trop mal.

Propos recueillis par N.Portillo

Article sponsorisé par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s