#Foot – R1 / B.Fofana (Onet) « Les comptes, il faut les faire à la fin du dernier match de la saison »

Aux portes d’une descente en R2 au printemps 2020, les Castonétois se sont remis au boulot et comme le dit l’adage, le boulot paye. Le court début de saison lors de l’acte précédent initiait un renouveau confirmé cette année. Avec quatre succès en autant de rencontre, les coéquipiers de Bala Fofana ont pu continuer ce week-end leur marche en avant en s’imposant contre Portet (retrouvez les résultats du week-end ici) faisant ainsi toujours la course avec le FC Lourdais en tête du classement.

Crédit OCF

Ce samedi vous avez continué sur votre rythme en vous imposant 2-0 contre Portet, une équipe qui avait elle aussi bien commencé sa saison. Douze points sur douze possibles. C’est une entame parfaite pour vous !

Disons que c’est une très bonne entame. Quatre matchs, quatre victoires. C’est vrai que les deux premières victoires, nous sommes allés les chercher vraiment au bout du bout parce que vraiment on mène au score, on rattrape, on revient, on rattrape. Au final, c’est toujours serré. On gagne les deux premiers matchs 3-2. Il y a une petite évolution. On essaye de développer notre jeu, d’être cohérent avec ce que demande le coach aux entraînements. On n’y arrive pas toujours à l’image de notre deuxième mi-temps samedi. Mais au final, il y a le résultat et on gagne. On se contente de ça et on ne se prend pas la tête. Les comptes, il faut les faire à la fin du dernier match de la saison. Pour l’instant, on ne se prend pas la tête, on prend match après match et on verra.

Quand on connaît l’historique d’Onet avec une douloureuse qui est passée tout prêt en 2020 après une entame de saison très compliquée, les comptes seront à coup sûr plus aisés cette saison …

Oui bien sûr. Il y a deux ans, c’était plus compliqué. Des éléments sont venus se rajouter au groupe. On a perdu quelques partis pour cause d’études ou d’autres raisons. Mais on peut s’appuyer sur quatre-cinq joueurs cadres dont je fais parti. Hugo Bobek a joué à Rodez pendant des années. On a aussi Hugo Bonnefous qui est très connu dans le département, c’est un très bon défenseur. Roméo Soulage et moi-même qui ait été formé à Rodez, j’y ai fais toutes mes classes. Même si entretemps je suis parti à Lattes ou encore Blagnac. On s’appuie sur ces éléments. Comme nous sommes un peu des cadres, des anciens entre guillemets, même si nous ne sommes pas si vieux que ça. Les jeunes qui entrent dans le groupe sont à l’écoutent et bossent. On a un très bon staff, un très bon coach. On s’appuie sur ça et après on fera les comptes à la fin de la saison.

Quand vous dites faire les comptes, si on regarde un peu, autant le premier match vous le gagnez à la dure contre le Girou, après vous enchaînez contre des gros poissons comme Auch ou Tarbes. Portet, ce samedi, on en parle comme d’un joli outsider de cette poule. Si vous continuez ainsi, Onet ne sera plus seulement outsider à son tour non ?

En tout cas comme j’ai dit, on prend match après match. On ne s’enflamme pas. La chose la plus dangereuse à faire c’est de s’enflammer et de vraiment se voir trop beau. Ce n’est que le quatrième match de la saison. C’est sûr, ce qu’on fait c’est bien. On enchaîne les victoires. Le club d’Onet-le-Château n’a jamais connu ça, on ne va pas se mentir. On en parlait avec le staff et le coach…

Si à la rigueur la saison dernière qui a été arrêtée après cinq matchs (rires)

Oui voilà mais encore l’année dernière, on avait tellement une bonne dynamique, la Coupe de France nous y a aidé. Cette année, c’est un peu l’opposé. On est sorti de la Coupe, un week-end sur deux, on ne joue pas. Ça nous permet aussi de bien bosser à l’entraînement sur ce qui n’a pas été lors du dernier match et vraiment avoir du gaz et du jus quand les matchs sont là. C’est sûr qu’Onet fait peur en ce début de saison. Nous ne regardons pas les autres ni ce qu’ils disent. On se concentre sur nous et on va essayer d’enchaîner le plus de victoires possibles.

Pour certains comme vous, il doit encore y avoir le souvenir de la saison 2019-20, où vous êtes sauvés sur le fil avec l’arrêt des championnats. Là en gardant en tête les quatre descentes, avoir déjà douze points là où d’autres en ont zéro dans la course au maintien, ce n’est que du bonheur !

Ce n’est que du bonheur oui. On va dire qu’on voit l’avenir plus sereinement, on se prend un peu moins la tête. C’est sûr que c’est mieux d’être vers le haut du tableau que vers le bas. Mais c’est vrai que cette année avec les quatre descentes, beaucoup d’équipes tremblent. Tous les points sont bons à prendre. En ce moment, ça nous réussit, on a des victoires, on a douze points. On marque beaucoup de buts et on en prend peu donc c’est très bien mais il ne faut pas s’enflammer. Ce qu’on fait c’est bien, et il faut continuer comme ça. Mais, il faut travailler, continuer à travailler. De toute façon, il n’y a que le travail qui paye.

Vous avez justement deux semaines de travail avant le déplacement à Albi-Marssac. Après le match de Portet, que voyez-vous comme points importants à travailler ?

Nous sommes une équipe joueuse. On aime bien avoir le ballon et développer notre jeu, surtout à domicile. A l’extérieur c’est compliqué, les matchs, on s’adapte à l’adversaire. Des fois, on joue sur des terrains compliqués donc c’est difficile de développer notre jeu à l’extérieur. A domicile, nous sommes vraiment exigeants sur ça. Mais sur le match de Portet, on a eu beaucoup de mal. Je pense qu’on se précipite beaucoup trop. A vouloir aller de l’avant et faire la passe décisive. Je pense qu’on doit progresser sur ça : prendre le temps de vraiment ressortir les ballons proprement et essayer de le conserver le maximum, ne pas se presser. Il ne faut pas avoir les jambes qui tremblent et vraiment faire tourner le ballon, le conserver pour essayer de développer notre jeu, même si des fois ce n’est pas facile. Portet, c’est quand même une bonne équipe. Je pense que ça sera plus une équipe de haut de tableau, que de bas de tableau dans ce championnat. On a réussi à gagner contre eux, on va se reposer, bien bosser à l’entraînement et se préparer pour le prochain match contre Albi-Marssac.

Propos recueillis par N.Portillo

Article sponsorisé par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s