#Foot – R2 / S.Ferrero (Fleurance) « Chaque fois que l’adversaire nous laisse quelques miettes, on les prend »

C’est un départ tambours battants que continuent les Gersois en ce début de saison. Victorieux 1-0 de Foix, en terre Ariégeoise, les troupes de Sebastien Ferrero ont ainsi glané trois points précieux qui leur permettent d’empocher seuls la tête de leur poule de Régional 2 (retrouvez les résultats du week-end ici). Mais le coach Gersois ne veut pas s’enflammer et regarde avant tout vers le bas et son objectif prioritaire : le maintien.

Crédit ASFLS

Ce week-end a été bénéfique pour vous avec un succès à Foix 1-0. Un succès que peu d’adversaires iront chercher en terre Ariégeoise !

Oui je pense qu’il s’agit d’une victoire heureuse. La qualité de leurs performances dans le jeu aurait mérité de nous rejoindre. J’aurais aimé voir le comportement de mon équipe si Foix était revenu au score. Je crois qu’ils n’ont pas su concrétiser. Nous, nous avons été plutôt très sérieux, très disciplinés comme depuis le début de la saison. Ce que nous savons bien faire depuis le début de saison, chaque fois que l’adversaire nous laisse quelques miettes, on les prend, on les mange et on concrétise. Aujourd’hui, nous sommes contents car le groupe vit bien. Il y a de bonnes séances à l’entraînement depuis le début. Derrière, on dit souvent qu’on joue comme on s’entraîne, c’est le cas en ce moment pour nous.

Vous dites que vous auriez aimé voir vos joueurs un peu dans le dur et voir comment ils auraient réagi contre Foix. C’est vrai que pour l’instant vous ne connaissez pas trop ces situations dans le dur car vous avez toujours réussi à maitriser vos matchs cette saison.

C’est ça. C’est vrai qu’on a joué plutôt des réserves de qualité. Que ça soit le Rodéo, Lourdes ou Balma, elles nous ont posé des soucis et ils font les contourner. Foix c’est l’une des meilleures équipes de Régional 2 de la région. On connaît leur qualité et on a observé, on s’est adapté à cet adversaire. J’aurais aimé nous voir effectivement un peu dans le dur pour voir la capacité du groupe. Mais ça viendra, on ne gagnera pas tous nos matchs. On est suffisamment humble pour dire que nous sommes dans un bon tempo mais on sait qu’une saison, c’est long et peut-être qu’on aura un parcours plus compliqué. Pour le moment, on prend ce qu’il y a à prendre et on est plutôt à la semaine. Là, il va y avoir un enchaînement de six matchs entre novembre et décembre donc ça va être une autre phase pour nous. On va voir comment se comporte ce groupe par rapport à cet enchaînement de matchs.

Pour vous, Foix aurait mérité de revenir. La domination Ariégeoise s’est donc faite sentir, donc de quoi vous mettre quelques peu en difficulté.

Oui je dirais que Foix a eu les 2/3 de la possession. C’est eux qui donnent le tempo surtout sur la seconde mi-temps où ils voulaient revenir dans le match. Sur la première c’est plutôt équilibré. On fait une bonne entame où on peut les punir une ou deux fois. Ils reviennent bien en seconde mi-temps mais ne concrétisent pas et après, ils lâchent un peu sur la fin car nous avons été solides défensivement. On ne leur a jamais permis d’avoir trop de temps d’avance pour bien finir leurs occasions. Il y a des matchs comme ça où on laisse la possession à l’adversaire pour mieux le punir. On sait que ce n’est pas forcément l’équipe qui a le ballon qui va être récompensée. Il y a des matchs comme ça et ce week-end, on l’a pris pour nous.

Là vous êtes donc à quatre succès sur quatre matchs. De quoi augurer des ambitions ou c’est trop tôt ?

C’est bien trop tôt. Nous l’ambition est toute relative, c’est surtout la vie du groupe. Aujourd’hui, les seniors sont un peu la vitrine du club. Nous l’objectif est plutôt d’entraîner une dynamique au niveau du club et d’entraîner les catégories de jeunes et de féminines. Après, nous sommes des compétiteurs. J’ai un groupe de compétiteurs donc on ne se projette absolument pas sur une montée. On sait qu’il y aura cinq-six descentes donc l’objectif sera de prendre les points le plus tôt possible. Le championnat va être très long. Les premiers du moments ne seront pas ceux du lendemain. J’en reste persuadé. C’est avec beaucoup d’humilité qu’on sait que ce n’est pas représentatif des forces dans la poule. Mais voilà, on est là, à notre place. On ne l’a volée à personne et on va jouer nos couleurs et notre carte.

Dernière question, vous avez un petit break de deux semaines avant d’affronter la réserve d’Auch. Une réserve en besoin de points avec seulement un point au compteur. Ce derby peut être un match piège pour vous avec le désir des Auscitains de s’offrir votre scalp.

Absolument. Je dirais qu’Auch, ça nivelle aussi bien pour nous qu’eux. Auch est un des plus jolis clubs de la région. On a beaucoup de respect pour ce club. Beaucoup de nos jeunes sont passés par leur formation. On sait qu’on a besoin du club d’Auch pour exister aussi. C’est beaucoup de respect pour ce club. Je connais bien David Gomez avec qui on a commencé à coacher. On sait que ça ne sera pas simple et qu’ils sont capables de venir nous taper et de nous punir. Je pense que mes garçons en sont déjà bien conscients. Nous, c’est déjà un bon match. On a hâte de le jouer. Il y a toujours une rivalité, sans agressivité, une bonne rivalité. Derrière, tout le monde se retrouvera. C’est un peu le rendez-vous du foot Gersois. On va le préparer et je sais très biens qu’eux, ils seront présents. Il n’y a aucun doute là-dessus.

Propos recueillis par N.Portillo

Crédit Foot Amateur 62

Vidéo par Foot Amateur 62

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s