#Foot – R1 / L.Poisson (Salies Mane) « Cette double maîtrise Lourdaise  nous force à la plus grande méfiance »

C’est un déplacement de tous les dangers auquel se prépare Salies Mane ce samedi. Si les hommes de Lionel Poisson semblent plus à même au maintien cette saison que la saison dernière, ils conservent une marge de manoeuvre très étroite et n’ont quasiment pas le droit à l’erreur s’ils ne veulent pas faire partie de la charrette relégation au printemps prochain.

Crédit LFO

Samedi vous vous déplacez chez le leader Lourdais, équipe invaincue en championnat qui aura à cœur d’effacer l’élimination en Coupe de France à Langlade. Une rencontre plus que difficile qui se profile pour vous non ?

Toutes les rencontres disputées en R1 sont difficiles pour notre groupe qui continue sa découverte du plus haut  niveau régional. L’équipe de Lourdes fait un formidable début de saison ce qui dans notre esprit n’est pas le fruit du hasard. Leur faux pas en Coupe de France est un indicateur de la priorité donnée au championnat par cette équipe, qui comme toute les autres en période post Covid doit prendre grand soin de ses joueurs pour éviter la multiplication des blessures. 

Lourdes est une équipe qui marque beaucoup de buts depuis le début de la saison. A l’inverse vous avez une défense difficile à prendre à défaut. Ça promet un beau bras de fer.

Il y a assurément un écart de standing entre les deux équipes en notre défaveur. Notre adversaire s’appuie depuis le début de la saison sur un réalisme offensif redoutable. Leur imperméabilité défensive constatée en championnat est elle aussi très convaincante. Cette double maîtrise Lourdaise  nous force à la plus grande méfiance et surtout nous contraint à une marge de manœuvre pour le moins très étroite dans l’idée d’exister dans ce match.

Quel est l’objectif du match et quelle en sera la clé ?

L’objectif est de continuer à progresser, d’acquérir de l’expérience chez un prétendant à la montée dans cette poule C et de trouver par moments un équilibre dans le rapport de force. La tâche risque d’être ardue et de nous mettre à l’épreuve physiquement comme mentalement. Dans tous les cas de figure, elle nécessitera une grande concentration et un peu de réussite sans quoi il n’y aura pas photo.

En ce début de saison on a l’impression de voir une équipe de Salies Mane un peu métamorphosée par rapport au bout de saison dernier. Vous avez aujourd’hui quatre points après trois journées contre zéro en cinq matchs l’an dernier. Quelle est la recette de ce changement ?

La différence vient de la prise de conscience dans la douleur que ce que nous faisions n’était plus suffisant à ce niveau. Athlétiquement et tactiquement ce championnat est particulièrement exigeant. Il faut se plier constamment à cette réalité pour faire face. Nous venons de la R3 il ne faut pas l’oublier car l’adversité peut vite vous le rappeler au cas où vous feriez l’économie de certains principes de jeu. Comme cela va se passer samedi, nous allons nous éprouver constamment dans l’effort à nos limites. La clé s’il en existe une sera la solidarité face à plus fort que nous et l’expression du travail d’amélioration fait par nos joueurs depuis un certain temps.

Après quasiment deux mois de compétitions, vous êtes juste au-dessus de la zone de relégation. A l’inverse, vous vous inclinez rapidement en Coupe de France à Cugnaux, pensionnaire de R3. Quel premier bilan faites-vous de ce début de saison dans l’ensemble ?

On ne peut pas jouer sur tous les fronts et la difficulté de l’élite régionale vous pousse chaque week-end dans vos derniers retranchements. Lorsque face à vous un ou deux joueurs sont capables de faire basculer une rencontre équilibrée et que vous êtes dominé par moments, il faut construire une force collective dans le jeu et des capacités mentales fortes. La réactivité passe par l’optimisation des potentiels et par le travail ciblé. Il est captivant de découvrir les ressources cultivées par l’entraînement en match. Être humble c’est savoir que ponctuellement un adversaire peut vous rappeler que vous êtes juste au dessus de cette ligne de flottaison.

J’imagine que dans le décompte final, le succès à Graulhet, adversaire direct pour le maintien, aura son importance ?

Si vous pensez à l’objectif final vous n’y arriverez pas, si vous procédez match après match, point par point c’est différent. Chaque point a tellement de valeur et est tellement difficile à obtenir… Plus qu’une récompense dont on peut vite être privé, chaque résultat positif doit constituer une étape qui valide une évolution, toujours dans le partage avec nos dirigeants et avec nos supporters. La remise en question est source de progrès et le travail vous autorise sans orgueil à être fier sans jamais oublier d’être très courageux.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s