#Foot – U18 / J.Lacourt (US Albi) « L’objectif, c’est de faire progresser et de gagner des matchs »

Qualifiés pour le quatrième tour de Coupe Gambardella (retrouvez le tirage ici), les U18 de l’US Albi effectuent un très bon début de saison. Une série de bons résultats qui n’est pas forcément la priorité de leur coach, Jonathan Lacourt. Ce dernier nous dresse une interview grand format où il livre ses ambitions pour les futures troupes seniors du club Tarnais.

Crédit USA

Ce week-end votre équipe a validé son ticket pour le quatrième tour de Coupe Gambardella. On peut dire que le dernier club Tarnais en Coupe résiste encore et toujours !

Je ne sais pas si il résiste, il existe toujours en tout cas (rires).

Au final vous l’emportez sur un score fleuve, 3-0 à Gimont, qu’est-ce qui vous a permis de faire la différence ?

On a eu une première mi-temps compliquée sur un terrain compliqué. Forcément, ça ne nous a pas avantagé. On loupe un penalty juste avant la mi-temps. On s’est un peu secoué dans le vestiaire, et sur la deuxième mi-temps, au bout de cinq minutes, il y avait déjà 2-0 donc il y a eu une bonne réaction de la part des joueurs. Ils sont tout simplement allés se la chercher sur le terrain. Il n’y a pas de secret. Ils ont mis ce qu’il fallait d’entrée de jeu. Ils ont été efficace et puis à 2-0 c’était plus compliqué pour Gimont qui a résisté une mi-temps sans avoir la moindre occasion. Nous en mettant un but, deux buts dès la reprise, je pense qu’on les a un peu assommés d’entrée.

C’est un peu le relent d’orgueil après le petit coup de gueule dans les vestiaires…

Ce n’est même pas un coup de gueule. On a recadré les choses en leur disant que pour passer il fallait plus que ça, surtout en Coupe Gamberdella. En Coupe, il y a tout le temps des exploits tous les week-ends. Ce n’est pas aujourd’hui qu’il fallait voir un exploit de la part de Gimont. C’était à nous de faire les choses comme il fallait. Eux jouent avec leurs armes, nous avec les nôtres. Il fallait mettre beaucoup plus de choses pour pouvoir prendre l’avantage. C’est ce qui a été fait.

Cette Coupe Gambardella, est-ce qu’elle représente un enjeu important à vos yeux ou vous prenez les adversaires comme ils viennent ?

Ce n’est pas que ça soit un objectif ou pas un objectif. C’est surtout pour les joueurs. C’est une compétition qu’ils ne vont disputer qu’une fois dans leur vie. La Gambardella, l’année prochaine ils seront en seniors, ils ne la feront pas. L’année dernière, ils ne l’ont pas faite. Est-ce qu’ils ont envie d’avoir un bon souvenir de cette compétition et d’aller le plus loin possible et pouvoir raconter des choses quand ils seront un peu plus grands. L’enjeu est là. Après qui on prend, à domicile ou à l’extérieur, bien sûr ça fait deux fois qu’on se déplace, on aimerait un peu recevoir à Albi pour qu’il y ait un peu de monde et faire profiter les gens du club de ces moments-là. Maintenant, ce n’est pas plus un objectif que le championnat. L’objectif, c’est de faire progresser et de gagner des matchs. Oui bien sûr, si on peut aller loin, tant mieux. On sait très bien que ça va s’arrêter à un moment donné. Peu importe le tour. Il faut essayer de profiter un maximum de cette compétition et surtout prendre du plaisir. C’est toujours ça la réussite de tout, c’est de prendre du plaisir.

In fine, il y a également l’aspect prise d’expérience en affrontant pourquoi pas, si le parcours continue, des équipes de niveau National.

Oui bien sûr. Ils ne rentrent pas encore, mais forcément, on a envie de repousser l’échéance le plus loin possible pour avoir ce genre de rencontre et se frotter à eux. Pas pour être des victimes, mais pour se frotter à de telles équipes et pourquoi pas des équipes qui évoluent dans des clubs professionnels pour voir où nous nous situons exactement.

Ce week-end vous enchaînez avec le championnat et un petit derby Albigeois contre Albi-Marssac, j’imagine que les joueurs auront une motivation importante avant ce match.

La plupart oui bien sûr, ils sont tous à l’école ensemble donc il y a peut-être une petite rivalité entre joueurs. Maintenant, pour moi en tant qu’éducateur, que ce soit Albi-Marssac, Balma ou Auch, c’est un match de football qui dure 90-95 minutes et voilà. On va essayer de confirmer le bon début de championnat en prenant les trois points. C’est la seule chose qui m’importe. Que ce soit Albi-Marssac ou un autre, pour moi ça n’engendre pas plus ou moins de motivation. Après pour les joueurs entre eux, ils se connaissent tous donc forcément il y a peut-être quelque chose. Mais justement, il faut faire attention à ça mais après ça reste un match de football.

Oui il pourrait y avoir peut-être moins d’engagement du fait qu’ils se connaissent et se côtoient au quotidien…

Pas spécialement d’engagement, mais l’année dernière, on s’était rencontrés le premier match, qu’on avait remporté, ça ne s’était pas très bien passé. Il y avait eu des choses avec des gens sur le côté. Donc ça serait mieux d’éviter tout ça, ça n’a rien à faire là. C’est un match de football c’est tout, pas plus, pas moins.

Objectif donc les trois points propres et nets comme on dit.

Oui le principal c’est déjà de faire un bon match et de confirmer le bon début de saison qui se passe surtout dans le jeu. Après, si dans le jeu nous sommes conquérants et qu’on fait ce qu’on fait depuis le début de saison, je pense que le résultat viendra. Mais il ne faut pas jouer le match avant. Le match se jouera sur le terrain, comme tous les week-ends.

Vous évoquez l’idée de confirmer le bon début de saison. Effectivement vous êtes à ce jour invaincus via votre parcours en Coupe Gambardella, et vos deux victoires et un nul en championnat. Pour l’instant c’est quasiment du 100% en ce début de saison.

Oui du 100% après oui c’est un bon début de saison avec des victoires. Après, en tant qu »éducateur, je regarde comment ça se passe, est-ce que les gamins progressent, est-ce qu’ils mettent en place ce qui est proposé. Ils sont à l’écoute et c’est mis en place sur le terrain, donc d’un point de vue jeu et qualité c’est intéressant et ça se transforme en victoires. Donc ça c’est bien. Vous savez des fois vous gagnez des matchs, et il n’y a rien d’intéressant dans le jeu. Ça, je ne veux pas le voir, surtout pas avec des jeunes. Sur les seniors c’est différent, mais avec les jeunes, il faut qu’on voit vraiment une progression. Il faut qu’on voit qu’il se passe quelque chose et qu’ils progressent. C’est une chose qui pour le moment se passe comme il faut.

C’est au final encore mieux que les chiffres ne le révèlent car vous cumulez victoires et progression.

Voilà et c’est le principal. Les victoires, c’est le résultat de tout ça : de la progression des joueurs, d’un bon état d’esprit qui règne au sein de notre équipe. Tout ça fait en sorte qu’il y a des victoires. Ça c’est intéressant, ce seraient juste des victoires sans fond de jeu, sans aucune adhérence des joueurs au projet, ça serait compliqué. Mais là, ce n’est pas le cas. Les victoires c’est bien, mais ce qui se passent à l’intérieur c’est encore mieux.

On ne peut s’empêcher de constater que cette progression pour des U18, ne pourra qu’être bénéfique pour ceux qui seront l’année prochaine en seniors avec l’US Albi.

Bien sûr que c’est la priorité. Au jour d’aujourd’hui à Albi, on sait très bien que sur les catégories de jeune, c’est très intéressant. Toutes les équipes sont au plus haut niveau Régional. On ne fait pas que ça de notre journée, mais notre boulot c’est de faire progresser les joueurs de la formation et de les amener en senior en les ayant déjà préparé sur les équipes de jeunes à ce qui sera vraiment la compétition, la concurrence et tout ça. Et de les garder au sein du club. On sait forcément qu’il y a les études et tout ça, que certains sont amenés à quitter la région, mais notre boulot, les U16, U17 et U18, c’est vraiment de faire progresser les gamins et de les amener prêts en seniors. Surtout moi qui suis entre les deux, je fais faire la jonction entre les seniors et les jeunes, je suis au plus haut niveau chez les jeunes en terme d’âge, l’idée est de les amener prêts et préparés pour la saison qui les attend l’année prochaine en senior.

Pour pouvoir alimenter le plus possible les équipes une et deux en seniors.

Voilà, qu’ils soient préparés individuellement à être aptes à être en seniors, qu’ils soient en phase avec le niveau qui sera demandé l’année prochaine.

En phase et on pourrait dire peut-être un poil au dessus comparé à d’autres équipes jeunes vu que comme vous l’avez souligné, les équipes jeunes de l’US Albi sont à chaque fois au plus haut niveau Régional.

Oui après moi je ne regarde pas trop ailleurs. Je regarde surtout ce qui se passe à l’intérieur du club et c’est vrai que c’est intéressant. Du point de vue qualité et le niveau proposé, forcément, un club amateur où toutes ses équipes jeunes sont en R1, il n’y en a pas énormément. Oui, il faut surfer sur ça, en profiter, former les joueurs et essayer de les conserver en proposant des choses intéressantes à l’intérieur du club. On ne va pas inventer des choses. On va essayer de les former et de les faire progresser pour les garder pour dynamiser le groupe senior. Mais ça, ça sera plus tard, pour l’instant, on vient à peine de commencer la saison.

Oui cet objectif serait plutôt pour dans un an, voir la fin de saison.

Oui mais ça se prépare tous les jours : aux entraînements, aux matchs, en compétition.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s