#Foot – D1 Tarn / P.Insa (Réalmont) Les joueurs « sont prêts à partir à la guerre avec moi »

C’est avec un très bon début de saison et un dernier 5-0 contre Cordes que Réalmont va se présenter ce samedi sur la pelouse de Brassac. Cette rencontre sera l’occasion pour le coach Patrice Insa de mesurer la vaillance de ses joueurs et d’estimer les capacités du groupe pour la suite de la saison, sans s’endormir sur leur place de dauphin dans une poule de Départemental 1 des plus relevées.

Crédit DR

On peut dire que les saisons se suivent et se ressemblent pour toi. Cette saison un revers pour quatre succès avec Réalmont, vous êtes deuxième juste derrière La Crémade. Pour une équipe que tu annonces ne jouant pas les premiers rôles, c’est un départ parfait !

Je te confirme que c’est une équipe qui n’est pas faite pour jouer la montée. Le haut de tableau, je pense qu’on a l’équipe. Après, nous avons eu une part de réussite parce qu’on perd 3-0 au Vignoble contre je pense une très belle équipe du Vignoble. Dans la foulée, on enchaîne Le Séquestre qui comme le Vignoble ont déclaré qu’ils voulaient monter. C’est tout à leur honneur de le déclarer. Contre eux, on gagne sur un but gag. Des fois le football est assez inattendu, donc tant qu’il tourne de notre côté, ça va. Le match de Cordes, je pense que c’est peut-être le match le plus abouti depuis le début de la saison, malgré les blessures et les absents. Les soi-disant remplaçant ont fait largement mieux que certains titulaires. C’est un match que je craignais énormément. A l’arrivée, on marque à la 46ème seconde.

Oui ça n’a pu que mettre ton équipe en confiance pour la suite…

Exactement, ça a mis l’équipe en confiance et ça nous a permis de jouer davantage au ballon que ce que l’on a fait ces derniers temps. Certaines personnes diront que ce n’était que Cordes en face. Je laisse loisir aux gens qui étaient présents au match d’avoir leur avis. Mais moi, je pense que nous avons fait le match qu’il fallait, le match le plus complet. Les doutes de Cordes se sont vus sur ce match-là. Quand une équipe comme la nôtre a dominé le match comme on l’a fait, je pense qu’à 3-0, ça a lâché prise complet. Après ils ont pris un carton rouge à 10 minutes de la fin. Quoi qu’il arrive, le week-end dernier à Graulhet Benfica, on a des occasions en pagaille, et ils peuvent revenir. Cette fois, les occasions, on les a mises au fond. On a vu la différence entre un week-end et l’autre

Pour toi donc Réalmont n’est pas programmé pour jouer la montée. Une saison réussie remplirait quels objectifs ?

Je ne vais pas te l’apprendre, une saison réussie, c’est toujours une montée, on est bien d’accord. Mais après, est-ce qu’on a la capacité dans l’effectif, et la capacité mentale de tenir toute une saison par rapport à des cylindrés autres, jusqu’à présent, j’ai des doutes. Evidemment qu’on ne démarre pas une saison pour se dire on va perdre tous les matchs. On va prendre ce qu’il y a à prendre. Il y a pas mal de descentes cette année. Il faut vite se retrouver en haut du tableau pour ne pas commencer à avoir des doutes et c’est ce qu’on fait actuellement. On fait notre petit bonhomme de chemin et on verra contre les grosses équipes. On perd contre Vignoble, on gagne contre Séquestre. Il y a Albi-Marssac, St Juery, La Crémade qui sont assez compétitifs. D’un côté, il faut se dire que la saison en D1 sera très belle je pense et à tous les niveaux. Il va y avoir du suspens.

Il y a également la Coupe du Tarn qui fait son grand retour. Et si Réalmont succédait à Cambounet, tenant du titre ?

Ceux qui me connaissent en général en Coupe, je ne vais jamais très loin. Ce n’est pas ma priorité. Mais cette année, il n’y a pas de Coupe Occitanie, en Coupe de France, on ne nous a pas inscrits, donc je pense que cette année on va essayer de faire quelque chose. Les joueurs ont envie de jouer, ils ont tous faim. En enchaînant les victoires éventuelles, la Coupe du Tarn permet de faire jouer des joueurs qui ont peut-être un petit peu moins de temps de jeu et qui sont presque au niveau des titulaires. Ça peut être intéressant cette année sur cet aspect-là.

Ils viendraient au passage bousculer l’ordre établi.

C’est ce qui est en train de se passer en ce moment. Cette année on va essayer de la jouer. On va voir après comment ça va se passer. Aussi bien je dis ça et on se fait sortir dès notre premier match. On va tout faire pour faire le maximum en Coupe du Tarn.

C’est ta deuxième année sur le banc de Réalmont, après le bout d’année la saison dernière, quels sont tes objectifs personnels avec Réalmont sur le moyen, court et long terme ?

Alors c’est très compliqué avec moi. Je vais être honnête, je ne vois pas au-delà de la saison prochaine. Je m’investis à chaque fois pour une saison et j’ai du mal à voir sur deux, trois, quatre ans. La seule fois où j’ai essayé de m’investir sur trois-quatre ans, c’était à Lavaur et je pense que c’est la seule fois où je me suis planté. Ça fait partie du jeu aussi. Maintenant, j’ai les habitudes de vivre au jour le jour. Je fais ma saison et chaque année, je dis que je dois arrêter et je suis toujours présent. Je finis ma saison et pour moi c’est la fin je fonctionne comme ça.

Pourquoi pas dans ce cas viser en fin de saison une quatrième montée de suite après les trois successives avec Graulhet ?

Oui c’est vrai qu’en 13 années en tant que coach, j’ai cinq montées à mon actif, quatre au total avec Graulhet et une avec St Sulpice. C’est vrai que j’ai cette chance-là et cette réussite. Je pense que c’est aussi grâce aux joueurs et à l’entourage que j’ai eu. Oui c’est sûr qu’on y pense toujours dans un coin de la tête, on ne va pas se mentir. Mais bon, il faut aussi rester lucide et vivre au jour le jour. Par rapport au niveau où nous sommes, un week-end, un joueur va te dire qu’il a un repas de famille, un autre qu’il a ça. Ça fait quelques temps que je ne me prends plus trop la tête par rapport à ça. Chaque week-end suffit sa peine comme on dit. C’est au jour le jour, mais même comme ça, je suis assez chiant (rires).

Pour avoir de tels résultats les dernières saisons, tu dois évidemment réussir à tirer le meilleur de tes joueurs.

Exactement. Je fais un petit peu le parallèle avec ma signature à St Sulpice. Ils étaient en Excellence et nous sommes montés la première année. J’ai l’impression de retrouver un petit peu, alors attention je ne parle pas de la montée, mais je parle au niveau de l’état d’esprit, d’avoir le même style de joueurs avec le même état d’esprit. Ils sont vraiment à l’écoute et sont prêts à partir à la guerre avec moi. Quand on est coach, c’est quelque chose de très important.

Dernière question, ce week-end vous affrontez Brassac. Une équipe qui a à peu prêt affronté les mêmes adversaires que Réalmont. Ils ont eu quelques difficultés contre le Vignoble et le Séquestre mais ont su scorer plusieurs fois contre Graulhet Benfica. La rencontre sera d’autant plus intéressante !

Oui alors Brassac je suis d’autant plus étonné parce que je sais qu’offensivement ils ont de très bons joueurs. Ils sont assez armés. Je me rappelle l’an dernier quand on les avait joués, on avait gagné 3-2 là-bas mais c’était presque un miracle. Ils viennent de perdre 4-0 à domicile contre l’US Albi, donc je suppose que le coach va pousser une belle gueulante. Est-ce qu’on tombe au bon ou au mauvais moment ? Je pense qu’on le saura samedi à 22h. Ils risquent d’être assez vexés du dernier résultat. Nous irons nous avec nos certitudes, mais on sait très bien que ça va être très dur. Après le piège qui peut se passer, c’est que d’avoir gagné 5-0, il va falloir remobiliser les joueurs pour leur faire comprendre que le week-end à venir va être plus dur que ce qu’on a fait samedi.

Propos recueillis par N.Portillo

Article sponsorisé par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s