#Rugby – Fed1 / V.Labat (USSS) : «Pour le moment, on s’accroche et on va s’accrocher tant qu’on peut!»

Victor Labat, le coach de l’US Saint-Sulpicienne est un personnage haut en couleur qui se bat pour une certaine conception du rugby alliant convivialité, valeurs séculaires de l’ovalie et haut niveau de compétitivité. Alors que le club haut garonnais évoluant en poule 3 de Fédérale 1 va défier cette après-midi Marmande (J6) , le technicien des pensionnaires de Gaston Saurat est revenu avec son franc parlé habituel sur l’évolution de son club dans un rugby fédéral en pleine mutation et a dressé un bilan de ce début de championnat.

 

La Fédérale 1 a enfin repris et ce coup-ci,  » ça sent bon le sable chaud  » pour aller au bout de la saison ? 

 

Aujourd’hui, tous les voyants sont au vert, on voit que la situation a largement et favorablement évolué donc on est plutôt confiant et optimiste là-dessus. 

 

Dans le grand débat du printemps et de l’été, on a vu que Saint-Sulpice était, au début, un peu réticent à la nouvelle pyramide des compétitions. Cette dernière a été annoncée officiellement et définitivement jeudi, quel est ton point de vue maintenant que de l’eau a coulé sous les ponts ? 

 

Il y a quand même des zones d’ombre là-dedans mais aujourd’hui, réticents, oui et non. On a vu que la Nationale a totalement trouvé sa place dans le schéma sportif français, restent quelques détails pour eux notamment la protection des joueurs et la médiatisation de la compétition. Quant à l’intérêt d’une Nationale 2 aujourd’hui, je ne sais pas quoi répondre, il y a beaucoup de doutes : tout le monde semble vouloir y aller mais il y a beaucoup d’interrogations. Dans le schéma, on a parlé d’une division semi-professionnelle : est-ce qu’il y va y avoir un cahier des charges financier comme la Nationale 1 qui a admis des équipes financièrement et non sportivement ? Il y a aujourd’hui plein d’interrogations autour de ça. Nous, à Saint-Sulpice, on va se donner sportivement les moyens de prétendre à cette division mais il ne faudra pas mettre le club en difficulté et que la Fédération apporte des réponses sur tout ce qui n’est pas sportif. 

https://debardautomobiles.com

Avant de parler de Nationale 2, ce que l’on vous souhaite, on va parler de cette poule 3 de Fédérale 1 où vous êtes actuellement. C’est une vraie poule de guerres de clochers ? 

 

C’est une poule qui est assez dense avec peu d’écart entre les effectifs et qui est très compliquée. C’est une guerre des tranchées tous les week-ends pour sortir des points, les équipes sont toutes compétitives avec des surprises tous les week-ends. Il n’y a jamais de répit sur cette saison, nous, nous n’avons jamais de répit tant au niveau sportif que comptable donc à la guerre tous les week-ends. 

 

On a l’impression que ces quasi deux ans d’intermittence du rugby de fédérale dus au Covid a nivelé tous les niveaux et toutes les dynamiques ? 

 

Je pense que pendant cette interruption, les équipes ont bien travaillé dans leurs structurations profondes, que ce soit sur le sportif mais aussi sur le reste. Au niveau des joueurs, ce sont des reprises donc c’est compliqué mais je pense que tous les clubs ont les mêmes difficultés. Aujourd’hui, la Fédération nous fait jouer sur un bloc de 4 matchs, ce qui est très difficile à gérer au niveau de la récupération des joueurs. 4 matchs, ça fait très long à la sortie du Covid. 

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Tu nous parlais de la structuration des clubs, on va donc parler du tien dont tu es un peu la cheville ouvrière. Via la Coupe du Monde 2023 et le projet Campus 2023, vous avez saisi la balle au bond à l’USSS pour continuer à structurer le club ? 

 

A titre personnel, j’ai une reconnaissance RQTH qui me permet de prétendre à des formations malgré mon âge (rires). Je souhaitais me former dans la direction sportive et dans la gestion de projets au niveau des événements et donc, il y avait une opportunité avec la Coupe du Monde 2023 par le biais d’une alternance Campus. En plus, il y a la possibilité de travailler pour l’organisation de la Coupe du Monde et de participer à un événement majeur sur le territoire français. On a saisi l’opportunité que je sois conventionné et détaché au club de Saint-Sulpice pour essayer de faire avancer et d’accompagner le club dans son développement. 

 

Avant cela, vous aviez déjà établi des passerelles avec le Sporting Club Albigeois. En regardant dans le rétroviseur, elles se sont quand même révélées productives ? 

 

Aujourd’hui, la passerelle avec Albi est un peu inactive, on ne va pas se le cacher, depuis le changement de staff. Albi avait besoin de repartir sur un nouveau projet donc nouveau staff et nouvelle organisation donc la passerelle n’est plus très active. Par contre, du coup, on a développé une nouvelle opportunité avec Carcassonne qui est bien ficelée pour le moment. On a aussi des échanges très importants avec le Stade Toulousain et Colomiers dans des doubles licences et des orientations pour certains joueurs. 

https://www.roux-carrosserie.fr

On va maintenant revenir sur le début de saison de l’équipe première. Est-ce qu’il te satisfait ? 

 

Oui, bien sûr que l’on est satisfait mais à titre personnel, j’ai du mal à me satisfaire de plein de choses. J’ai le sourire, je suis quelqu’un qui est heureux sportivement avec mes joueurs et le staff actuel mais je pense qu’on a laissé des points en route. Selon moi, on n’a pas réussi à prendre 3 points supplémentaires à Lavaur que l’on va avoir du mal à récupérer sur la saison donc satisfait, oui et non. J’ai l’impression qu’il y a du chaud et du froid dans cette équipe et aujourd’hui, je dirai que l’on ne fonctionne vraiment qu’à 60 ou 70% de notre potentiel. Là, on est dans un moment compliqué puisqu’on va à Marmande ce samedi avant de recevoir Castelsarrasin donc, il faut prendre les points partout où ils sont et, à ce jour, peut-être qu’on en a loupé en route. 

 

Quelles sont les équipes que tu crains le plus dans cette poule ? Pamiers peut-être, les frères ennemis ? 

 

Pamiers est dans une tout autre logique de club que l’USSS mais c’est la réalité du terrain qui parlera quand ils viendront chez nous le 4 Décembre puis quand on se déplacera chez eux. Ils semblent équipés, je les ai vus évoluer sur des vidéos ou sur des compte-rendu, ils ont fait un très, très bel exploit à Graulhet qui est une équipe dont on se méfie énormément avec un recrutement ambitieux et une structure solide. J’ai l’impression que tout le monde est compétitif : Marmande est dense avec un projet de jeu, Castelsarrasin a fait des choses très bien sur le début de saison, attention au FCTT qui peut aussi être une équipe surprise avec un 15 titulaire également très compétitif. Si je devais prendre comptablement, peut-être qu’il y a deux équipes un peu en-dedans aujourd’hui, sur le moment, Castanet et Céret ont l’air un peu plus en difficulté mais la réalité d’aujourd’hui n’est pas celle de demain. Pour moi, dans cette poule, il va falloir cravacher tous les week-ends et en plus, c’est une poule où les mecs sont solides et denses, préparés, prêts à évoluer donc c’est difficile. 

 

On va se projeter dans l’avenir : comment vois-tu l’évolution de cette Fédérale 1 et de l’USSS  à court et moyen terme ? 

 

La pyramide des compétitions resserre le schéma qui est assez simple : il va falloir être compétitif sportivement mais il va aussi falloir être équipé en termes de finances et de structures. C’est une réalité, tout le monde le sait et, même si personne ne le dit trop, c’est une réalité donc, aujourd’hui, les clubs doivent grandir sportivement mais aussi sur le reste. Peut-être qu’avec le temps, Saint-Sulpice va se tourner sur d’autres choses, nous avons engagé des projets vraiment tournés vers la formation et du coup, nous allons nous orienter sur d’autres leviers tout en essayant et en travaillant pour développer notre réseau de partenariats et notre développement sur les structures. Pour le moment, on s’accroche et on va s’accrocher tant qu’on peut et si un jour, ça doit sourire différemment alors on s’adaptera. Quant à la Fédérale 1, il est sûr qu’elle est dévaluée depuis 3 saisons vu qu’il y a 3 ans, on jouait des pensionnaires de Pro D2 quand ça n’est plus le cas aujourd’hui. L’année prochaine, elle va se coupler avec les meilleurs clubs de Fédérale 2 donc, si tu n’es pas dans les clous, le niveau va peut-être encore un petit peu baisser. L’avenir nous dira ce qu’il en sera de la refonte, elle a été réfléchie donc je pense que c’est la bonne direction ou, en tous cas, celle où nous devons tous aller.

https://debardautomobiles.com

Rassure-nous : le public de Saint-Sulpice est toujours aussi passionné et fervent et les 3es mi-temps sont toujours aussi belles ? 

 

On a toujours du monde, on ne va pas s’en plaindre. On a un public qui est présent, qui est toujours là et il y a un peu de monde sur les 3es mais, on ne va pas se le cacher, il y a quand même un peu l’effet Covid. Je pense que, sorti du Covid, il va aussi falloir remettre un peu le bleu de chauffe dans les tribunes pour trouver des solutions pour ramener encore un peu plus de monde et les faire rester un peu plus. Bien sûr qu’on a toujours une base qui nous soutient énormément et qui est toujours présente mais aujourd’hui, il faut que l’on dynamise un peu tout ça et qu’on mette un peu plus de passion dans les tribunes, comme on a su le faire, pour retrouver un peu tous les engouements que l’on avait. Encore une fois, si l’on prend des références comme Narbonne, Albi ou les autres équipes que l’on jouait il y a 3 ans, il y a un engouement qui est tout autre mais cela reste des exceptions. Le reste de l’année, on a une grosse base toujours présente qui nous accompagne aussi dans les 3es mi-temps qui sont, pour le coup, toujours aussi belles. 

 

On te remercie de nous avoir fait un tour d’horizon de ton club

 

A bientôt

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

http://les-freres-lecointre.fr
https://www.eurinvest.fr
http://aristow.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s