#Foot – Coupe de France / C.Ouali (Montauban) « Aller le plus loin possible tout simplement »

C’est un véritable choc entre deux places fortes de Régional 2 qui s’offriront Montalbanais et Cadurciens ce samedi à l’occasion du cinquième tour de Coupe de France. Rivaux en championnat, c’est en Coupe qu’ils devront jouer leur premier bras de fer de la saison. Une rencontre qui s’annonce indécise, même si elle n’aura rien à voir avec les affrontements en championnat selon le coach Tarn-et-Garonnais, Chaib Ouali.

Ce soir vous affrontez Cahors. C’est un peu un double enjeu cette rencontre contre un rival en championnat de Régional 2 mine de rien ! Il y aura le désir de perdurer en Coupe, tout en se testant contre un adversaire direct…

Oui mais après on sait tous que ce sont deux compétitions différentes. La Coupe de France transcende parfois une équipe plus qu’une autre. Ce sont deux compétitions différentes. Pour moi, l’enjeu ça sera celui de la Coupe de France et en temps voulu, on jouera notre match de R2 mais ça sera un autre match. Je dissocie les deux compétitions avec un enjeu par compétition.

Vous n’allez pas essayer de tirer quelques billes de cette rencontre pour préparer un peu la rencontre du 11 décembre prochain ?

Non. Après il ne faut pas se leurrer. Les adversaires ne sont pas fous. Ils joueront à coup sur d’une manière différente sur le match de championnat. On sait très bien qu’entre entraîneurs, on visualise, on fait du diagnostic sur certains matchs. Mais on fait le nécessaire pour que le match de championnat soit tout autre. C’est pour ça qu’il faut faire la différence entre ces deux rencontres.

Vous-même, comment avez-vous préparé cette rencontre ? Quel a été le discours pour essayer d’anticiper cette rencontre ?

Il n’y a pas eu de discours particulier. C’était un discours de compétition. On souhaite jouer toutes les compétitions à fond. On se sert aussi de cette Coupe de France pour lancer la machine sur cette saison. Il n’y a pas eu de préparation particulière par rapport à un match de Régional 2. J’ai des joueurs qui ont faim de compétition et de victoires. Ils feront le nécessaire tous les week-ends et pour prendre les trois points en championnat, et pour se qualifier pour le sixième tour sur ce match-là contre Cahors.

Quels seront les éléments nécessaires pour venir à bout de Cahors justement qui arrivera en confiance après avoir éliminé Albi Marssac ?

Ça passera par le sérieux et par le respect des consignes mises en place et surtout par l’engagement qu’on doit y mettre. Chaque match est différent. Moi en tant qu’entraîneur, je demande beaucoup de mes joueurs. Déjà ça passera par le respect des consignes et l’engagement.

Cette rencontre fait également penser à votre enjeu prioritaire le championnat et la montée en Régional 1. Pour l’instant vous affichez trois matchs nuls pur trois rencontres. Une belle performance contre Cahors ne pourrait-elle pas être l’occasion de se lancer définitivement ?

On peut se dire ça sur tous les matchs de Coupe de France que nous jouons. Le dernier match, on l’a gagné, et on s’est dit que peut-être ça serait la victoire qui nous ferait gagner le match d’après en R2. C’est pour ça qu’il faut arriver à dissocier les deux compétitions. Le championnat de R2, c’est très exigent, c’est sur le long terme. Il reste encore 69 points à prendre. Certes nous avons débuté par trois matchs nuls. Mais ce sont trois matchs nuls où c’est un peu dommage de ne pas prendre les trois points. Le contenu y est, mais la chance n’a pas tourné pour nous aujourd’hui.

Le bilan comptable ne reflète donc pas le bilan qualitatif…

Non non non. Après, la saison est longue et on sait que tout rentrera dans l’ordre. On ne se fait pas de problème par rapport à ça. On a conscience de nos qualités et de nos faiblesses. On travaille sur nos faiblesses pour qu’elles deviennent des qualités pour qu’on puisse devenir très compliqués à jouer.

Même si ça reste deux compétitions différentes, j’imagine que vous aurez à coeur de glaner cette victoire à domicile qui vous a manqué la semaine dernière contre Luc Primaube…

Oui tout à fait. De toute façon, on joue tous les matchs pour les gagner. On aura à coeur de se qualifier pour nos supporters, pour le club. Ça serait une bonne chose pour retrouver la victoire chez nous. Je pense qu’il n’y a pas meilleur match qu’un concurrent direct qui ambitionne de monter en R1 pour pouvoir avoir cette première victoire.

Du côté de Montauban on reste sur les mêmes objectifs ? Monter en R1 et aller le plus loin possible en Coupe ?

Oui en effet. Le premier objectif est de monter en R1. On ne s’en cache pas. Je pense que nous sommes l’une des seules équipes en R2 à ne pas s’en cacher. Après, ça nous fait peut-être défaut. Les équipes qu’on joue nous attendent et nous craignent donc elles restent ancrées sur leur partie de terrain. C’est pour ça qu’on se donne des objectifs. On fait le nécessaire pour y aller, accéder en R1. Après avoir goûté l’année dernière à un septième tour de Coupe de France, on veut atteindre de nouveau ce niveau, au minimum. Le goût de la Coupe de France a vraiment une saveur particulière.

Objectif donc atteindre le huitième tour…

Non, je ne m’arrêterais pas là. Si on peut aller plus loin pourquoi pas. Aller le plus loin possible tout simplement.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s