#Foot – R1 / F.Dubois (Toulouse Métropole) « Concernant le TMF c’est une saison de transition »

Fraîchement arrivé à Toulouse Métropole comme directeur sportif, Fabrice Dubois s’est rapidement mis au boulot. Ayant frôlé des doigts ces dernières saisons tant la descente en R2 que la montée en N3, le club du président Christian Ragout s’ouvre finalement à une nouvelle ère avec ce nouveau duo Dubois-Hernandez (nouveau coach de l’équipe fanion) à la tête de son projet sportif.

Crédit TMFC

Vous êtes arrivé à l’intersaison au TMFC, comme le nouveau coach Olivier Hernandez. Ça symbolise un sérieux renouveau pour le club. Quels sont les objectifs de cette nouvelle ère au TMFC ?

Oui tout à fait je suis arrivé au mois d’avril pour bien préparer la saison mais j’ai conservé mon poste à Pibrac également où je suis salarié au club. j’en profite d’ailleurs pour remercier mes deux présidents qui ont tout fait pour que je puisse diriger ces deux projets sportifs qui sont totalement compatibles et différents. Ils ont très vite compris que je serai efficace et investi. Je suis totalement épanoui et plein d’énergie. Concernant le TMF c’est une saison de transition avec 70% de l’effectif renouvelé et un nouveau staff avec qui je partage et échange beaucoup de choses. Nous sommes sur les mêmes idées de fonctionnement et une confiance réciproque avec Bouba Hernandez ce qui facilite beaucoup de choses. Les objectifs sont clairs pour cette saison , c’est conserver nos niveaux d’évolution sur nos deux équipes séniors R1 et R2 , faire monter l’équipe 3 et structurer tout le reste du club sur le sportif pour monter en puissance dans le futur.

La National 3 était annoncée dans les années précédentes comme un objectif prioritaire. Est-elle plus que jamais d’actualité pour l’équipe fanion ?

Pas du tout et ce serait une erreur de se projeter si vite sur un objectif comme celui ci au mois d’octobre avec un projet sportif en pleine reconstruction. Et il ne faut pas oublier que cette année ce sont quatre équipes qui vont descendre en R2 . Cela nous oblige à la plus grande prudence. Nous changeons petit à petit l’état d’esprit du groupe pour pouvoir durer et avoir un socle solide , cela prend du temps mais les joueurs et le staff sont sur le bon chemin. 

Surtout qu’en voyant les forces en présence et le bon début de saison de certain dans cette poule C, on peut dire que la rivalité sera de mise tant pour être bien placés que pour éviter la zone rouge étendue …

Oui voilà le championnat R1 est compliqué avec des adversaires difficiles à manoeuvrer, chaque match est une bataille rude. Il peut se passer beaucoup de choses sur cet après-covid et notre seule ambition aujourd’hui et de prendre les points le plus vite possible en prenant beaucoup de plaisir ensemble.

Dernièrement sur notre site, Alain Bénédet, le coach de Blagnac, évoquait l’importance d’avoir un, voir deux clubs supplémentaires de la région Toulousaine, évoluer en National 1 ou National 2 dans les prochaines années. Le TMFC peut-il avoir vocation à figurer parmi les prétendants à ce rôle ?

Il a raison notre région a besoin de clubs sur le haut niveau, nous sommes en retard et c’est dommageable. Il y a des places à prendre et nous devons être mieux représentés sur les championnats nationaux. si le TMF atteint le National 3 d’ici deux ou trois ans ce serait déjà une belle performance mais à ce jour d’autres clubs sont mieux armés même si leurs performances actuelles ne sont pas à la hauteur de leurs potentiels et de leurs ambitions. Blagnac et Muret ont tout pour évoluer au minimum en National 2 et Colomiers devrait être en National 1 depuis longtemps.

Pour les féminines, le TFC éprouve quelques difficultés depuis quelques temps. De votre côté, vous avez enregistré l’arrivée d’Emma Davezac, qui a connu l’aventure de la D2F avec Portet. Est-ce un moyen d’afficher des ambitions plus élevées aves votre équipe féminine ?

Le TFC terminera normalement premier de R1 cette saison sauf si Auch ou TMF les devancent , reste à voir ce qu’ils feront sur les barrages. Nous avons l’ambition de franchir un niveau supplémentaire avec les féminines mais comme les garçons cela se fera dans le temps et dans l’ordre des choses.

Historiquement le TMFC est l’héritier des mythiques Toulouse Fontaines, club qui a formé un important vivier de bons joueurs, beaucoup devenus pros. Le TMFC a-t-il pour vocation de faire perdurer cette notion de club formateur ?

Les Fontaines n’existent plus et pour avoir rivalisé avec eux pendant de nombreuses années avec Colomiers la notion de clubs formateur a changé et tout est différent. Nous avons une situation de départ au TMF et nous allons tendre dans un premier temps à placer toutes nos équipes dans les championnats régionaux. Ensuite, si on veut être dans la lutte avec les autres clubs régionaux il nous faudra des U17 au niveau national mais aujourd’hui nous en sommes loin et nous travaillons pour combler notre retard. Nous avons des équipes séniors très jeunes, deux jeunes du club sont titulaires en R1  …. c’est un point de départ intéressant.

Revenons aux résultats récents, lors de la dernière rencontre, le TMFC a maîtrisé son sujet contre Graulhet s’offrant au passage une place sur le podium et restant l’une des 4 dernières équipes invaincues dans cette poule C de R1. Début de saison parfait pour vous ?

On prend les points, on ne prend pas de but et l’équipe enchaine les performances ce qui nous donne de la confiance. Nous savons que nous allons traverser des moments plus compliqués et nous voulons que cette période soit traversée avec un matelas de points confortable de façon à conserver de la sérénité. Nous sommes attentifs à tout et le coach avec son staff conservent une grosse exigence.

Ce week-end place aux Coupes. Coupe de France contre Auch, Gambardella contre Rodez et de France Féminine contre Montbazens. Ces compétitions représentent-elles des enjeux prioritaires pour le club ou focus championnat ?

Nous avons eu des tirages difficiles mais c’est normal à ce stade de la compétition. Pour continuer les aventures il faut des exploits et c’est ce qu’il faudra faire ce week contre Auch en Coupe de France pour atteindre le sixième tour, Dans l’Aveyron pour nos U18 et les filles. La priorité est le championnat mais nous ne fermons pas la porte à une aventure Coupe de France, pour l’avoir vécu jusqu’au huitième tour à deux reprises ce sont des moments fantastiques mais les Auscitains ont la même ambition . Pour moi c’est du 50/50 et il faudra être à la hauteur.

Dernière question. Que peut-on souhaiter pour la suite ?

Pour la suite, de continuer à prendre du plaisir, que les projets aboutissent sur quelque chose de mieux que le point de  départ. Je me régale vraiment et je n’ai aucune limite. Je me suis toujours fixé cet objectif dans tous les clubs où je suis passé. Il faut qu’à mon départ le club ai progressé à tous les niveaux et sur le plan humain vivre des aventures de qualité avec les dirigeants, bénévoles, staffs et joueurs. J’ai toujours réussi avec des projets sur du long terme à chaque fois. On va dire qu’aujourd’hui c’est un plan qui se déroule sans accroc, mais tout peut aller vite dans le foot donc prudence !

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s