#Rugby – Nationale / S.Tillous Borde (Bourgoin) : «Qu’ils mettent les couilles sur la table et se disent les choses entre eux!»

Le manager du CSBJ est revenu sans ambage sur le début de saison des ciels et grenats, tout en poussant un coup de gueule quant à la prestation des Berjalliens à Rajon lors de la 4eme journée. Balayé (6-35) par des Massicois entreprenant et libérés, surclassé dans l’engagement ainsi que dans l’esprit d’équipe, Bourgoin a enchaîné un quatrième revers en autant de rencontre de championnat. Au bord de la crise, seul équipe sans victoire et donc lanterne rouge de Nationale, le club de l’Isère est sur un chemin de crête sportif fort périlleux . A l’image de son président, Henri-Guillaume Gueydan, le nouveau patron de l’équipe première, Sébastien Tillous Borde, a tenu par des mots forts et crus, à tirer la sonnette d’alarme.

Sebastien comment analyses-tu cette défaite ?

Sincèrement, quand on voit les 20 premières minutes sur le terrain, on a peur et à partir de là, c’est compliqué de jouer au rugby. On ne met pas d’engagement parce qu’on a peur et du coup, on ne peut rien faire ?

 

Vous avez peur de quoi ? 

 

Je ne sais pas, il faut demander aux joueurs, ils vont peut-être vous le dire. Sur un terrain de rugby, il ne faut pas avoir peur de mourir donc, à un moment donné, il faut mettre le minimum et quand tu ne le fais pas ou que tu attends que le copain le fasse à ta place, c’est compliqué. 

https://www.debardautomobiles.com

Comment tu expliques ces 20 premières minutes ? 

 

Ce sont 20 premières minutes où on est pris partout, où on n’a pas le ballon et où on a peur de mal faire du coup, on fait mal, très, très mal, c’est tout. Quand tu démarres comme ça, qu’est-ce que tu veux faire après ? Les 20 minutes où tu as mis un tempo de merde, derrière, c’est la débandade. 

 

D’autant plus qu’à la pause, il y a un score gérable et vous pouvez revenir en 2e mi-temps, ce qui est quasiment inespéré vu votre première période. Qu’est-ce que tu dis à tes gars à la mi-temps ? 

 

C’est un peu le même scénario que Tarbes où on n’est pas là en première mi-temps et qu’on revient en 2e donc, bien sûr qu’on croit revenir. Sauf que, quand tu accumules les fautes, que tu ne mets pas l’engagement qu’il faut et que tu ne gagnes pas tes collisions … Dans le rugby, quand tu ne gagnes pas tes collisions, tu n’existes pas et là, on n’a pas existé. Pas de rébellion, pas de caractère, c’est tout. 

Ça te surprend ce manque de caractère ? 

 

Ça me surprend car j’ai vu les joueurs sur les 3 premiers matchs qui ont du caractère pour revenir et qui ont fait des choses pour revenir. Là, on a totalement manqué de caractère. Surpris, oui, parce-que jusque-là, on avait réagi et sur ce match, on ne l’a pas fait. 

https://www.debardautomobiles.com

 

Est-ce que tu penses que la saison dernière, et notamment l’auto-gestion, a laissé des traces ? 

 

Ça, c’est sûr, je le dis depuis le début. Ils ont vécu une saison difficile mais s’ils veulent continuer à avoir des moments difficiles, qu’ils continuent à ne pas mettre ce qu’il faut dedans pour y arriver. Et là, on y est bien dedans. 

 

Le président a parlé  » d’enfants gâtés  » ? 

 

C’est certain. Moi, j’ai honte, je suis rentré dans le vestiaire, j’ai vu des gens, des gens qui étaient en train de partir et je déteste ça. Ce n’est pas nous, ce n’est pas le visage que l’on a et aujourd’hui, c’est catastrophique. 

Quel levier maintenant pour rebondir ? 

 

C’est avant tout de mettre les couilles sur la table et qu’ils se disent les choses entre eux. Ça, ça fera du bien, s’il faut qu’ils se battent, qu’ils se battent entre eux et après, ils iront se battre sur le terrain. Le levier, il est là car la semaine d’entraînement, c’est magnifique, venez nous voir, ils s’entraînent très bien. Mais après, quand il faut mettre de l’engagement, ça devient plus difficile et, s’il n’y a pas d’engagement, tu peux prendre les lancements, tu peux prendre tout ce que tu veux, tu rentres à vide comme ce soir.

Propos recueillis par Fred Charvet

Article rédigé par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s