#Cyclisme/ la Ronde de l’Isard aux accents occitans.

Au terme des trois premières étapes de la prestigieuse course ariégeoise, les occitans montrent de belles dispositions et sont placés pour l’emporter..

(crédit photo La ronde de l’Isard)

A deux jours de l’arrivée, notre rédaction fait un résumé de la course qui va connaître son dénouement final dimanche 3 octobre à Saint Girons.Le lotois Clément Braz Afonso (notre photo) et l’audois Gauthier Navarro peuvent décrocher un succès de prestige.

1ere étape Toulouse(31)-Montauban (82)

La première étape était dessinée pour les baroudeurs dans sa première partie, et faute de téméraires, pour les sprinters dans sa deuxième partie.La première escarmouche est à mettre à l’actif du Blagnacais Eliott Philippon qui porte pour l’occasion le maillot de la sélection occitanie.
Un regroupement s’opère et une échappée de 12 coureurs prend les devants dans laquelle se trouve l’ancien champion d’Italie espoirs, Marco Frigo (SEG Racing).

https://www.debardautomobiles.com

Ce dernier faussera compagnie à ses camarades de fugue à trois kilomètres de l’arrivée, pour remporter la première étape et par là même endosser le maillot de leader.Dans le peloton la bagarre fait rage pour obtenir un accessit, l’ancien membre de l’OCF Nathan Vandepitte ( Bingoal-Wallonie Bruxelles Développement) prend une 13ème place dans le sprint massif, de quoi ravir les bénévoles de Philippe Brun, le président de l’association des » Bénévoles Sportifs Albigeois » venus en nombre pour donner un coup de main à l’organisateur et assurer un dispositif de sécurité pour les spectateurs, et les coureurs dont ils ont le secret.

2éme étape Faudoas (82) – Lannemezan (65)

Sur les 167.5km de l’étape, qui conduit les coureurs de Faudoas (82) à Lannemezan (65), les puncheurs pouvaient s’en donner à coeur joie.Encore une fois, les coureurs de la sélection occitanie mettent le feu aux poudres à tour de rôle, notamment en la personne de Clément Rozès parti avec Anders-Halland Johannes (Uno-X Dare Développement). un des favoris de l’épreuve pour le classement final.


Mais c’est la côte de La Chapelle Saint-Pierre, avec des passages à 19 % qui sera le juge de Paix. Le britannique Askey Lewis (FDJ Groupama Conti) porte une attaque décisive pour remporter l’étape. Le maillot de leader reste sur les épaules de l’italien Marco Frigo (SEG Racing) . La performance du jour est à mettre à l’actif du narbonnais Gauthier Navarro (SCO Dijon Matériel Vélo.com) , 15ème de l’étape, juste devant le dernier vainqueur du Tour de l’Avenir Tobias Halland Johannessen (Uno-X Dare Développement).Pour Gauthier Navarro, le meilleur est à venir.


3ème étape Pierrefitte Nestalas (65) – Bagnères de Bigorre (65).

Les choses très sérieuses commencent lors de cette étape, de 134 km, avec l’ascension de la Hourquette-Ancizan et du col d’Aspin. Une étape qui est placée sous le signe des attaques incessantes. Dans un premier temps les espagnols l’équipe Eolo-Kometa Cycling Team placent des coureurs à l’avant. Les coureurs de cette équipe sont soutenus par la Fondation Alberto Contador, ils veulent marcher sur les traces du « Pistolero » dans les cols pyrénéens.

https://www.roux-carrosserie.fr


Mais c’est un autre ibérique, Eugenio Sanchez (Lizarte Team) qui franchit en tête le premier col devant Gwen Le Clainche (CC Etupes). Dans le même instant, Marco Frigo (SEG Racing) leader de l’épreuve depuis le premier jour, est définitivement battu. Valentin Paret-Peintre (AG2R-Citroen U23 Team) lui semble dans la forme des grands jours et accompagne le futur vainqueur de l’étape, et futur leader de l’épreuve Johannes Staune-Mittet (Jumbo Visma U23). Les Jumbo-Visma feront le doublé à l’arrivée avec Gijs Lemmreeze, mais c’est le lotois Clément Braz Afonso (CC Etupes) revenu du diable vauvert qui viendra chercher la 3ème place. Il devance Thomas Gloag (Trinity Racing) récent 4ème du Baby Giro… et le narbonnais Gauthier Navarro (SCO Dijon – Matériel Velo.com) qui a impressionné les observateurs dans la montée du Col d’Aspin tellement il semblait facile et dominateur au milieu des meilleurs espoirs du moment. Dans cette étape, Nathan Vandepitte mettait pied à terre.

https://www.eurinvest.fr


Ce soir les deux occitans sont 3ème et 6ème du général, respectivement à 1’19 et 1’23 du leader. Tout reste à faire. Samedi 2 octobre les coureurs partiront de Fonsorbes (31) direction la redoutable ascension et arrivée au sommet au plateau de Beille (09).La dernière étape conduira les coureurs d’Auterive (31) à Saint Girons (09), trois ascensions sont au programme, avec le Port de Lers, le col d’Agnès et le col de Latrape.Le dernier occitan a avoir remporté la Ronde de l’Isard est Pavel Sivakov, en 2017, aujourd’hui chez Ineos Grenadiers, alors qui de Clément Braz-Afonso ou de Gauthier Navarro peut prétendre à lui succéder ?

Le Borgne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s